Page Principale Primaire Collège Qualifiant Concours BAC Etudes Françaises FAC CRMEF français Enseignement Sup Bibliothèque Loisirs Espace féminin
forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > L'enseignement secondaire qualifiant > Cours et examens > Tronc commun
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 15/04/2010, 01h33
Avatar de Soussi
Soussi Soussi est déconnecté
Administrateur
 
Inscrit : avril 2010
Lieu: Fès
Âge: 45
Messages: 371
Pouvoir de réputation: 47
Soussi a désactivé la réputation
Thumbs up évaluation sur "le chevalier double"

 

 

 

 

 

 

ÉVALUATION SUR "LE CHEVALIER DOUBLE"
Texte :

La nuit était claire et bleue, Oluf leva la tête pour chercher sa double étoile et la faire voir à sa fiancée : il n'y avait plus que la verte, la rouge avait disparu.
En entrant, Brenda, tout heureuse de ce prodige qu'elle attribuait à l'amour, fit remarquer au jeune Oluf que le jais de ses yeux s'était changé en azur, signe de réconciliation céleste. – Le vieux Lodbrog en sourit d'aise sous sa moustache blanche au fond de son tombeau ; car, à vrai dire, quoiqu'il n'en eût rien témoigné, les yeux d'Oluf l'avaient quelquefois fait réfléchir. – L'ombre d'Edwige est toute joyeuse, car l'enfant du noble seigneur Lodbrog a enfin vaincu l'influence maligne de l'oeil orange, du corbeau noir et de l'étoile rouge : l'homme a terrassé l'incube.
Cette histoire montre comme un seul moment d'oubli, un regard même innocent, peuvent avoir d'influence.
Jeunes femmes, (ne jetez jamais les yeux sur les maîtres chanteurs de Bohême, qui récitent des poésies enivrantes et diaboliques. Vous, jeunes filles, ne vous fiez qu'à l'étoile verte ; et vous qui avez le malheur d'être double, combattez bravement, quand même vous devriez frapper sur vous et vous blesser de votre propre épée, l'adversaire intérieur, le méchant chevalier.)
Si vous demandez qui nous a apporté cette légende de Norvège, c'est un cygne ; un bel oiseau au bec jaune, qui a traversé le Fiord, moitié nageant, moitié volant.

Le Chevalier Double, Gautier

Questions :

1-Etude de texte :

Proposez une explication du texte selon la démarche suivante :
-Situation dans l'oeuvre: la place de ce passage dans l'oeuvre? l'événement qui précède?
- Découpage en mouvements: 2 ou 3 parties en donnant un titre à chacune.
-Analyse de chaque mouvement:montrer ce qu l'auteur cherche à dire et comment il le dit (figures de style, champs lexicaux, mouvement de la description, construction et longueur des phrases...)
-Conclusion: après une récapitulation, vous montrerez enfin l'intérêt de ce passage dans l'œuvre .


2-Langue :


-Dites la valeur des temps soulignés.

 

 


-Dégagez du texte le champ lexical relatif au regard.
-Transposez la phrase entre parenthèses au discours indirect
-Quel est le ton de ce texte ? Justifiez votre réponse.
-Dégagez du texte :
-une périphrase
-une métaphore.
3- Production écrite :
Imaginez une suite à ce récit :
Faites le portrait de l'adversaire d'Oluf.



Réponses:


1-Etude de texte :



-Situation dans l'oeuvre: C'est la fin de la nouvelle(la clausule).
- Découpage en mouvements:
1-(début..........avait disparu): La disparition de l'étoile bleue.
-L'état actuel : victoire du bien.
2 -(En entrant..................l'incube): La transformation d'Oluf.
-repos des parents dans leur tombe.
3 -(Cette histoire................volant): Morale de l'histoire.
-la prescription à l'aide de l'impératif
-cette morale rapproche le texte au conte, genre didactique par excellence.
-Conclusion:
L'intérêt de ce passage dans l'œuvre : réalisation du rêve du vieux comte: le bien l'emporte sur le mal.


2-Langue :


-Valeur des temps soulignés:
-était: l'état.
-leva: action achevée.
-avait disparu: antériorité.
-jetez: la prescription.
-Le champ lexical relatif au regard: voir, yeux, oeil, regard, jeter les yeux sur.
-Le discours indirect:
Le narrateur conseille aux jeunes femmes de ne jamais jeter les yeux sur les maîtres chanteurs de Bohême, qui récitent des poésies enivrantes et diaboliques. Il prescrit aussi aux jeunes filles de ne se fier qu'à l'étoile verte ; et à nous qui avons le malheur d'être double, de combattre bravement, quand même nous devrions frapper sur nous et nous blesser de notre propre épée, l'adversaire intérieur, le méchant chevalier.
-Le ton de ce texte: on peut parler d'un ton didactique.
-une périphrase: l'enfant du noble seigneur Lodbrog.
-une métaphore: L'ombre d'Edwige est toute joyeuse.

 

 

 

 

 

 


Dernière modification de prof.ziani, 08/03/2011 à 00h15
Répondre en citant
Liens Sponsorisés


Répondre


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


Entrer votre adresse email ICI pour recevoir les nouveautés:

 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 00h07.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc