Page Principale Primaire Collège Qualifiant Fiches et projets Pédagogiques Etudes Françaises FAC CRMEF français Enseignement Sup Bibliothèque
forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > Espace Féminin > Beauté / Mode > Forme /Santé
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

Forme /Santé bien-être , mincir ,mieux se nourrir sports

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 24/10/2012, 23h16
prof.ziani prof.ziani est déconnecté
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 65
Messages: 7 424
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut conseil le sacrifice du mouton

 

 

 

 

برنامج تحقيقات 2 صحة الإنسان في عيد الأضحى الجزء الأول

 

 


 

 

Répondre en citant
Liens Sponsorisés
  #2  
Ancien 24/10/2012, 23h44
prof.ziani prof.ziani est déconnecté
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 65
Messages: 7 424
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut Aid El Adha : quelques conseils pour le sacrifice du mouton

 

 

 

 

Aid El Adha : quelques conseils pour le sacrifice du mouton
L’égorgement d’un mouton se fait en coupant le pharynx (gorge) qui constitue la voie respiratoire et l’œsophage qui constitue la voie par laquelle passe la nourriture et la boisson, car en coupant ces deux voies l’animal meurt sur le champ.

Il est recommandé avant d’égorger un mouton ou tout autre animal de bien aiguiser son couteau, de faire coucher l’animal sur son côté gauche et de l’orienter vers la Kibla, mais cela n’est ni obligatoire ni une condition exigée pour que l’égorgement soit licite ou correct.
Et Allah sait mieux.


« Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d’Allah, la bête étouffée, la bête assommée ou morte d’une chute ou morte d’un coup de corne, et celle qu’une bête féroce a dévorée – sauf celle que vous égorgez avant qu’elle ne soit morte. (Vous sont interdits aussi la bête) qu’on a immolée sur les pierres dressées […]. »
Sourate 5 La Table servie (al-Mâ’ida), verset 3.

« Et les bestiaux, Il les a créés pour vous ; vous en retirez des vêtements chauds ainsi que d’autres profits. Et vous en mangez aussi. Ils vous paraissent beaux quand vous les ramenez, le soir, et aussi le matin quand vous les lâchez pour le pâturage. Et ils portent vos fardeaux vers un pays que vous n’atteindriez qu’avec peine. Vraiment, votre Seigneur est Compatissant et Miséricordieux. »
Sourate 16 Les Abeilles (an-Nahl), versets 5-7.

« Nous vous avons désigné les chameaux (et les vaches) bien portants pour certains rites établis par Allah. Il y a en eux pour vous un bien. Prononcez donc sur eux le nom d’Allah, quand ils ont eu la patte attachée (, prêts à être immolés). Puis, lorsqu’ils gisent sur le flanc, mangez-en et nourrissez-en le besogneux discret et le mendiant. Ainsi, Nous vous les avons assujettis afin que vous soyez reconnaissants. Ni leur chair ni leur sang n’atteindront Allah, mais ce qui L’atteint de votre part, c’est la piété. Ainsi vous les a-t-Il assujettis afin que vous proclamiez la grandeur d’Allah, pour vous avoir mis sur le droit chemin. Et annonce la bonne nouvelle aux bienfaisants. »
Sourate 22 Le Pèlerinage (al-Hajj), versets 36-37.

« Et accomplissez pour Allâh le pèlerinage et la ‘umra. Si vous en êtes empêchés, alors faites un sacrifice qui vous soit facile. Et ne rasez pas vos têtes avant que l’offrande (l’animal à sacrifier) n’ait atteint son lieu d’immolation. Si l’un d’entre vous est malade ou souffre d’une affection de la tête (et doit se raser), qu’il se rachète alors par un siyâm (jeûne) ou par une aumône ou par un sacrifice. Quand vous retrouverez ensuite la paix, quiconque a joui d’une vie normale, après avoir fait la ‘umra en attendant le pèlerinage, doit faire un sacrifice qui lui soit facile. […] »
Sourate 2 La Vache (al-Baqara), verset 196.

« […] et cela en offrande qu’il fera parvenir à (destination des pauvres de) la Ka‘ba […]. »
Sourate 5 La Table servie (al-Mâ’ida), verset 95.


« Accomplis la salât (prière) pour ton Seigneur et sacrifie. »
Sourate 108 L’Abondance (al-Kawthar), verset 2.

« “Seigneur, fais moi don d’une (progéniture) d’entre les vertueux.” Nous lui fîmes donc la bonne annonce d’un garçon (Ismaël) longanime. Puis quand celui-ci fut en âge de l’accompagner, Abraham dit : “Ô mon fils, je me vois en songe en train de t’immoler. Vois donc ce que tu en penses.” Ismaël dit : “Ô mon cher père, fais ce qui t’est commandé. Tu me trouveras, s’il plaît à Allah, du nombre des endurants.” Puis quand tous deux se furent soumis (à l’ordre d’Allah) et qu’il l’eut jeté sur le front, voilà que Nous l’appelâmes : “Abraham, tu as confirmé la vision. C’est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants.” »
Sourate 37 Les Rangés (as-Sâffât), versets 100-105.

« Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communauté. […] »
Sourate 6 Les Bestiaux (al-An‘âm), verset 38.

Paroles du Prophète

Le statut du Prophète en islam est prépondérant. Sans lui, l’islam ne pouvait être transmis ni bien compris. Après la Parole divine que constitue le Coran, première source de spiritualité et d’enseignements pour les croyants, les faits, gestes et paroles du Prophète Mohammed sont considérés, eux aussi, comme étant une source fondamentale de l’islam ; ils concernent tous les domaines de la vie humaine. Ainsi en est-il du sacrifice.

Le Prophète Mohammed (PSL) a dit :

« Un homme qui marchait, éprouva une très grande soif en cours de route. Trouvant un puits, il y descendit et but. Quand il sortit (du puits), il vit un chien tirant la langue et léchant la terre humide tant il avait soif. Ce chien, pensa l’homme, éprouve une soif aussi grande que celle que j’éprouvais moi-même tout à l’heure. Il redescendit dans le puits, remplit sa bottine d’eau, la tint entre les dents, sortit du puits, puis abreuva le chien. Allah lui en fut reconnaissant et lui pardonna ses péchés.

 

 


– Ô Envoyé de Dieu, diront alors les fidèles, serons-nous donc récompensés grâce aux animaux ?
– Oui, répondit-il, l’homme est récompensé pour le bienfait de tout être vivant. »
Rapporté par Muslim et Bukhârî

Salam (paix)

 

 

Répondre en citant
  #3  
Ancien 24/10/2012, 23h47
prof.ziani prof.ziani est déconnecté
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 65
Messages: 7 424
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut

 

 

 

 

Sacrifice du mouton: Les conseils du véto
Mohamed AKISRAPublié dans L'Economiste le 19 - 01 - 2005
· Attention à la santé de la bête!
· Il faut surveiller les kystes sur les viscères
Au-delà du “boulfaf”, la “mrouzia” et les steaks bien saignants, Aïd-Al-Adha est aussi et surtout le bon choix du mouton, son abattage, son dépeçage et l'évacuation des déchets dans de bonnes conditions. Des gestes à maîtriser pour un bon déroulement de la fête.

 

 


“D'abord, le mouton doit être éveillé, ayant de bons réflexes et surtout un animal qui rumine”, avance Aziz Draam, chef du service vétérinaire de la commune de Casablanca. “L'arrêt de rumination est un des premiers signes de maladie”, ajoute le vétérinaire. Selon lui, l'Aïd arrive cette année après deux bonnes campagnes agricoles, ce qui a donc eu un impact positif sur l'état de santé du cheptel national. Le vétérinaire rappelle que les pathologies ovines sont souvent liées à la malnutrition.
· Les a priori
La veille de l'Aïd, le mouton ne doit absolument plus rien manger, insistent les experts. Cette diète va permettre le repos du tube digestif, mais aussi éviter la pénétration des germes dans la masse musculaire.
L'alimentation du mouton au cours des dernières 48 heures ne générera aucun gain de poids. Donc pas la peine de le gaver.
Si le mouton doit rester à la maison pour une longue durée, il est préférable de lui assurer une litière en paille, surtout quand il fait froid.
Le jour J, il faut choisir un endroit d'abattage propre et loin de toute source de contamination. L'aire d'abattage doit être lavée à grande eau (bien entendu de l'eau potable) et disposant de moyens d'évacuation des déchets. Pour rappel, souligne le vétérinaire, «le couteau doit être bien aiguisé afin d'éviter toute souffrance à l'animal”. Le dépeçage doit être effectué par un professionnel afin de garder intacte la carcasse et éviter les contaminations.
A l'ouverture de l'abdomen, le tube digestif doit être manipulé avec précaution et enlevé intégralement. Son contenu est connu comme porteur de multiples germes.
Le foie, le cœur et les poumons ne doivent pas porter de lésions calcifiées ou à apparence blanchâtre ou sanguinolente. Si ces lésions sont en petit nombre, elles peuvent être enlevées à la racine. Le reste est alors consommable. Mais si elles couvrent toute la surface de l'organe, ce dernier doit être jeté.
Selon Draam, si le boucher trouve des kystes au niveau du thorax et de l'abdomen, il doit les enlever sans les ouvrir. “La chose la plus importante à faire est de les brûler ou les enterrer très profondément pour éviter qu'ils ne soient consommés par les chiens.
Ces derniers peuvent alors les transporter et transmettre à l'homme le tenia et les kystes hydatiques qui attaquent le plus souvent le foie”.
Pour Draam, souffler dans la carcasse du mouton pour faciliter l'habillage est une mauvaise habitude qui peut être très dangereuse.
En soufflant, le boucher introduit de l'air accompagné de germes. Ces derniers nuisent à la salubrité de la viande et entraînent une putréfaction rapide.
Après l'abattage, il faut éviter d'évacuer les déchets par les égouts. Le meilleur moyen de s'en débarrasser est de les mettre dans des sachets bien fermés.
Pour brûler la tête du mouton, il faut éviter l'utilisation des bois peints, les restes des pneus usés et également les matières en plastique.
Pour éviter toute sorte de contamination de la carcasse, il est recommandé de la re-couvrir d'un tissu qui permet son aération. Les enfants, les vieillards, les femmes enceintes et
les personnes à immunité perturbée doivent veiller à ce que la viande soit bien cuite.
l'animal”, ajoute le vétérinaire.

 

 

Répondre en citant
  #4  
Ancien 31/10/2012, 17h00
BEAUTIFULMIND BEAUTIFULMIND est déconnecté
Super Modératrice
 
Inscrit : juillet 2010
Lieu: MOROCCO
Âge: 35
Messages: 435
Pouvoir de réputation: 47
BEAUTIFULMIND is a splendid one to behold
Par défaut

 

 

 

 

Mercvi bien

 

 

__________________
سبحان الله وبحمده سبحان الله العظيم
Répondre en citant
  #5  
Ancien 17/04/2019, 12h55
Fabbb Fabbb est déconnecté
Membre
 
Inscrit : avril 2016
Messages: 16
Pouvoir de réputation: 40
Fabbb is a name known to all
Par défaut

 

 

 

 

Vous prévoyez quoi pour le hajj ?

 

 

Répondre en citant
Répondre


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 22h38.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.12 by vBS
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc