Page Principale Primaire Collège Qualifiant Fiches et projets Pédagogiques Etudes Françaises FAC CRMEF français Enseignement Sup Bibliothèque
forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > BIENVENUE > Détendez vous > sujets généraux
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 02/11/2015, 21h31
prof.ziani prof.ziani est déconnecté
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 65
Messages: 7 387
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut premières impressions visuelles et textuelles

 

 

 

 



FICHE DE TRAVAIL 1

La Provence et Giono - premières impressions visuelles et textuelles

Premières impressions visuelles
Sous l'adresse "le Midi de la France" http://www.lemidi.com/ à cartes postales, parcourez l'album initiatique et découvrez, en vrac, ce qui fait les mille charmes de la Provence, puis essayer de formuler vos impressions visuelles.
Parlez des couleurs et des sensations que les images évoquent en vous.

Travail de texte
Lisez le texte suivant et relevez les impressions visuelles qu'il exprime.
Relevez également les éléments qui évoquent ou expriment des sensations.
Quel est l'effet de la chaleur? Notez vos observations dans un tableau:

impressions visuelles couleurs sensations effets de la chaleur



Le Texte
L'aube surprit Angelo béat et muet mais réveillé. La hauteur de la colline l'avait préservé du peu de rosée qui tombe dans ces pays en été. Il bouchonna son cheval avec une poignée de bruyère et roula son portemanteau.
Les oiseaux s'éveillaient dans le vallon où il descendit. Il ne faisait pas frais même dans les profondeurs encore couvertes des ténèbres de la nuit… Enfin, le soleil rouge, tout écrasé dans de longues herbes de nuages sombres, émergea des forêts.
Malgré la chaleur déjà étouffante, Angelo avait très soif de quelque chose de chaud. Comme il débouchait dans la vallée intermédiaire qui séparait les collines où il avait passé la nuit d'un massif plus haut et plus sauvage… sur lequel les premiers rayons du soleil faisaient luire le bronze de hautes chênaies, il vit une petite métairie au bord de la route et, dans le pré, une femme en jupon rouge qui ramassait le linge qu'elle avait étendu au serein.
Il apparut comme un épi d'or sur son cheval noir.

(Début du roman "Le Hussard sur le toit" de Jean Giono
http://pages.infinit.net/poibru/gion...s/hussard.html )
béat: satisfait, heureux


bouchonner: frotter (pour le sécher)
la bruyère: dt. Heidekraut





émerger: apparaître, sortir



déboucher: ouvrir, ici: sortir de




chênaie: plantation de chênes
métairie: terrain agricole


serein: la fraîcheur du soir
un épi: dt. Ähre (Weizen)

Vous idées
Pourriez-vous imaginer une séquence de film basée sur ce texte et qui évoquerait les mêmes impressions chez le spectateur? Comment pourrait-on réaliser cette séquence? Notez vos idées.



FICHE DE TRAVAIL 2

Film "Le Hussard sur la toit"
Premier visionnement - version intégrale


Les personnages


pers. principaux pers. marginaux autres personnages
Angelo Pardi Guiseppe la nature
Pauline la société provençale les corbeaux
les habitants de Manosque bourgeoise et noble
le médecin


Les lieux
Sous l'adresse "Acces au pays de Giono" http://194.250.160.7/paysgiono/html/AccsGio.html
regardez la carte et cherchez les lieux et trajets du film:
Banon, Manosque, Peyruis, Sisteron.

Le générique
Sous l'adresse "film" www.hachettepremiere.com/hussard/
Notez :
Quels sont les acteurs principaux ?
Le réalisateur ?
Qui a créé la musique ?


Visionnement du film
Regardez attentivement le film et faites un résumé écrit de l’action.


FICHE DE TRAVAIL 3

Vocabulaire Thèmatique: La maladie



la santé
à votre santé !
l’état de santé
être en bonne santé, en pleine forme
se porter bien
être bien portant
« Meilleure santé ! »

la maladie
être malade
un,e malade, le patient
mortel, le
le coma
le malaise
les troubles, les crampes
la douleur
douloureux, se
une inflammation
la douleur
la souffrance, souffrir
la fatigue
les symptômes
l'estomac,m.
les organes digestifs
la diarrhée
le colique
la fièvre
mentalement malade
la dépression (nerveuse)
le rhume
la toux, tousser
le cancer
la blessure
être blessé
la fracture
le plâtre



perdre connaissance
reprendre --
avoir le vertige
vomir
le vomissement
la paralysie
être paralysé
infirme
le mutilé (de guerre)


l’hôpital
être hospitalisé
le médecin de garde
l’infirmière
les infirmeries
l’opération
inopérable
se faire opérer de l’appendicite
les soins de première urgence
soigner une malade
traiter --
la piqûre
l’injection
l’examen médical
le comprimé
le cachet
le tranquillisant
le coma (végétatif) prolongé
la thérapie, thérapeutique
la psychiatre
la radiographie, radioscopie
les rayons X
l’oxygène,m.
l’anesthésie
le fauteuil roulant
les béquilles

le médecin
le cabinet médical
établir un diagnostic
prescrire un médicament
la prescription
suivre un régime
rédiger une ordonnance
le spécialiste
l’assurance-maladie
les allocations
la feuille de maladie
les frais (du traitement)
la consultation
les heures de consultation
le chirurgien-(dentiste)
l’oto-rhino-laryngologiste (=HNO)

une épidémie
le fléau
la quarantaine
la peste
les pesteux, les pestiférés
le choléra
la mort, le cadavre
être infecté
(se) désinfecter
la contamination
la contagion
contagieux
le bacille transmetteur
sale, la saleté
propre, la propreté
des ravages
le germe
la bactérie
le virus
la propagation



FICHE DE TRAVAIL 4

Informations sur le choléra et l'hygiène


Le choléra
Le choléra est une maladie infectieuse, très contagieuse et souvent mortelle. La personne infectée commence par avoir des crampes d'estomac très douloureuse qui sont suivies par une diarrhée et des vomissements de sang. Après peu de temps, le malade souffre de fièvre et perd pratiquement toutes ses forces, et finalement, tombe dans le coma. Entre l'infection et la mort d'une personne contaminée se passent 24 à 42 heures.
Le germe de la maladie se trouve dans les organes digestifs du malade et se reproduit à une extrême vitesse. Lorsque le malade se soulage, les germes sortent du corps infecté et sont contagieux encore pendant 10 heures. Le risque de contamination se trouve aussi dans le contact avec la salive et le sang d'une personne malade. Si dans des mauvaises conditions hygiéniques, les germes atteignent l'eau potable, une épidémie ne peut pratiquement pas être évitée.
Le choléra est probablement présent en Asie depuis l'Antiquité et atteint l'Europe au début du XIXe siècle., quand une terrible épidémie touche ainsi la France. Dans la seule ville de Paris, 18000 personnes (dont 11000 n'ont pas encore atteint l'âge de 15 ans) meurent.
En 1833, le savant allemand, Koch, isole le bacille transmetteur du choléra. Mais il faut attendre le début du XXe siécle et les progrès en matière d'hygiène et de vaccination pour que la maladie cesse ses ravages en Europe. Par contre, en Asie et en Afrique, elle continue à faire, chaque année, des milliers de victimes.

Sur l'hygiène
A l'époque romaine, les Gaulois étaient soucieux de leur propreté. Ils se rendaient souvent aux thermes, les établissements de bains construits dans toutes les villes. Jusqu'à la fin du Moyen âge on prend soin de la propreté du corps. A partir du XVe siècle, les Français vont de moins en moins aux bains. On préfère cacher saleté et mauvaises odeurs sous le maquillage, les perruques et le parfum. Seuls le visage et les mains sont lavés chaque jour. L'hygiène publique n'est guère mieux respectée: tous les déchets jetés par les fenêtres pourrissent dans les rues et facilitent la propagation des épidémies. Au XIXe Siècle, les travaux des avants comme Pasteur imposent l'idée d'une meilleure hygiène. A Paris, en 1900, on lave les rues, et les eaux usées vont aux égouts. L'eau courante arrive peu à peu dans toutes les maisons et l'hygiène, apprise à l'école, permet la régression de nombreuses maladies.

FICHE DE TRAVAIL 5

Vocabulaire Thématique: Le cinema

le cinéma, cinématographique
le film: le film de fiction, - d'épouvante, - noir, - policier, - d'aventures, - de science-fiction, le western, le dessin animé
le long métrage, le court métrage
le téléfilm, la série télévisée
la cassette vidéo, le caméscope
la salle de cinéma, la séance, la projection
le générique
l'écran
le spectateur
la sortie d'un film, le succès d'un film
obtenir, gagner un césar
le metteur en scène, le cinéaste, le réalisateur
produire un film, la production, le producteur
l'acteur, l'actrice
le rôle, le personnage
tourner un film, le tournage
le scénario
les indications de mise en scène
la séquence
le découpage
l'action (f)
le lieu, la scène
la mise en scène
le décor, les objets
les couleurs: monochromes, foncées, vives
la lumière: la clarté, des scènes de nuit
la caméra, la perspective, le plan, le cadrage
la focalisation sur un personnage, la f. par le personnage, le point de vue de qn
le changement de plans, de perspective, l'alternance
le récit, la narration
le dialogue, le monologue, les énoncés (m)
l'énonciation à la première personne
la voix off
la musique de film, le son, le bruitage
les effets, des effets faciles

FICHE DE TRAVAIL 6

Les plans de camera
C'est une petite unité du film située entre le moment où la caméra commence à filmer et le moment où elle s'arrête. Un film consiste donc en une suite de différents plans.
Voici les plans normalement distingués:

FICHE DE TRAVAIL 7

Angelo et le médecin – premier contact avec la maladie

Extrait de film + texte
compteur: 17 : 00
durée: 6 : 30

 Regardez attentivement l‘extrait de film et répondez aux questions suivantes:
 Décrivez le village et les animaux (p.ex. les oiseaux) dans ce village.
 Décrivez le premier contact du protagoniste avec la maladie. Dégagez les différentes étapes de ce contact.
 Quels sont les symptômes de la maladie?
 Quelle est la réaction d'Angelo?
 Quel est l'effet sur le spectateur?
 Quels musique et bruitage accompagnent la séquence?
 Où se trouve la caméra, quelle est sa perspective?
 Quel est le comportement du médecin?
 Quelles sont les mesures thérapeuthiques contre le choléra?
 Quel est son rôle pour la suite de l‘histoire?
 Distinguez les plans dans lesquels on voit Angelo et le médecin.
(cf. Fiche de travail 6 )

 Lisez le texte suivant et discutez si vous y consentez ou non:

Le personnage du médecin
C’est le héros moderne. Sa tâche est de perpétuer la vie, contre tout ce qui peut la mettre en danger. Il s’efforce de lutter contre le mal pour sauver la créature, l’homme, l’humanité dont il se sent le protecteur. Mais sa révolte contre le mal est une lutte dans le quotidien. Sa fonction sociale met en relief sa relation avec autrui. Il trouve sa raison d’existence dans la nécessité de « faire son métier ».
Les deux hommes (Angelo – le médecin) se rejoignent dans leur engagement humanitaire, leur courage hors du commun. Ce sont des hommes d’exception qui luttent de façon héroïque, mais il s’agit d’un héroïsme sobre, discret qui ne cherche pas la gloire.
Mais le médecin qui combat le danger physique et concret et qui ne tente jamais de conceptualiser les motifs de sa lutte, s’oppose à l’intellectuel révolutionnaire aux idéaux sociaux et politiques représenté par Angelo (qui par contre n’a jamais connu la vraie guerre avant et qui, finalement, se joint à la lutte contre la maladie.)

FICHE DE TRAVAIL 8

Angelo écrit à sa mère

Film: Roman:
Ma chère mère,
Vous qui me dites toujours de vivre dans l'imprudence, vous serez contente de moi. Tous les patriotes italiens qui vivent ici sont en danger et j'essaie de les prévenir là où ils se cachent. Je vais à Manosque. Là-bas vivent beaucoup de nos amis en exil. L'Italie me paraît si loin et tant d'obstacles me séparent de vous…
No tu, Paolo…
Fuire, toujours fuire. Je voudrais libérer l'Italie tout seul pour vous plaire et pour vous retrouver. Guiseppe avait remis avec beaucoup de cérémonie à Angelo une lettre d'Italie… "C'est de ta mère"…
La lettre était datée de Juin et disait: "Mon bel enfant, as-tu trouvé tes chimères? Le marin que tu m'as envoyé m'a dit que tu étais imprudent. Cela m'a rassurée. Sois toujours imprudent, mon petit, c'est la seule façon d'avoir un peu de plaisir à vivre dans notre époque.
Et maintenant, parlons de choses sérieuses. J'ai peur que tu ne fasses pas de folies. Cela n'empêche ni la gravité, ni la mélancolie, ni la solitude: ces trois gourmandises de ton caractère. Tu peux être grave et fou en surplus, mais il faut être fou, mon enfant… Ne sois jamais une mauvaise odeur pour tout un royaume, mon enfant. Promène-toi comme un jasmin au milieu de tous.


Des lettres - comparaison
 Lisez l'extrait du roman de Giono et répondez aux questions:
1. D'après sa mère, quels traits caractérisent Angelo?
2. Quelle est la philosophie de la vie?
3. Que pensez-vous des conseils qu'elle donne à son fils?
 Comparez les deux extraits (scénario de film et roman).
 Relevez et comparez la fonction de ces lettres dans le roman et pour la suite du film.

Vocabulaire
No tu, Paolo.. (ital.) Pas toi, Paolo…
imprudence, f. contr.: prudence, dt. Unvorsichtigkeit
adj.: prudent / imprudent
prévenir avertir, donner l'alarme
les chimères, f. rêves, illusions, ce qu'on cherche
le marin = le camarade
la gravité trait de caractère d'une personne grave, sérieuse, digne,
mais aussi: dangereux
la gourmandise qui mange beaucoup, ici: qui vont te dévorer
en surplus en plus

FICHE DE TRAVAIL 9

Angelo

Taches
 A base des éléments que vous trouvez en-dessous, rédigez une caractérisation du personnage d'Angelo (par écrit).

beau / jeune / noble / généreux / plus fort ou plus séduisant que la mort / le choléra n'a pas de prise sur lui / officier de cavalerie / escrimeur / prêt pour des aventures de cape et d'épée / se modifie au contact de Pauline / tout est centré sur A. / la caméra, le narrateur suivent sa perspective



Vocabulaire
sublime: erhaben, erhebend
aiguiser: (ver)schärfen, steigern
adresse: Geschicklichkeit
adj.: adroit,e
escrimeur, escrime: Fechter, Fechten
aventure de cape et d'épée: "Mantel- und Degenabenteuer"



 En tandem
Quant au personnage d'Angelo, voyez-vous un développement au cours du film?
Echangez vos arguments.

 Par équipe
Angelo, est-ce un héros moderne?
Discutez, puis présentez les résultats de votre discussion au plénum.


FICHE DE TRAVAIL 10

Première rencontre avec Pauline

Extrait de film + texte
compteur: 42 : 17
durée: 8 : 06


Lecture et compréhension du texte et visionnement de la séquence filmique

 Dans le texte, relevez les éléments du dialogue qui se retrouvent dans le film.

 Poursuivez quelques motifs dans le film et comparez avec le texte,
p.ex.: les bottes, le chat, le thé.

 Analysez l'aspect de la lumière, notamment le contraste entre obscurité et clarté.
Quelle en est la signification?
Le texte peut-il rendre la lumière et l'absence de lumière?

 Décrivez la relation entre Angelo et Pauline.

 Pauline, comment la trouvez-vous, par rapport à Angelo?

 Le spectateur, peut-il s'identifier avec Angelo ou Pauline?
Et le lecteur?


Texte: Première rencontre avec Pauline
dans le livre (édition folio):
Page 177 ("A partir d'ici il y avait un tapis dans l'escalier. Quelque chose passa entre les jambes d'Angelo…") …………page 183 "…La réponse qu'elle avait faite au sujet des pistolets d'arçon l'intriguait beaucoup."


Vocabulaire

p.1

un tapis Teppich
une marche Stufe
le grenier Speicher
une raie Streifen
le chandelier Leuchter
en fer de lance spitz
raide gerade, glatt, steif
une fourche Gabel, Forke
j‘ai failli j‘ai presque..
écharper in Stücke reißen
dissimuler =cacher

p.2
les brisées das Revier, gebiet
le palier Treppenabsatz
s‘imposer s.aufdrängen
néanmoins dennoch, nichtsdestotrotz
les bagatelles =bavardages
les rayures =raies
noirâtre presque noir
les lambeaux fetzen, Lumpen
la culotte Hose
poussiéreux staubig
le plâtre Gips
la lucarne Luke, kl.Fenster
des arpions (vieilli) Füße
regrettable bedeuernswert
je suis navré es tut mir leid, ich bedaure
une mèche (Haar)strähne, hier: Docht

p.3
les aliments Lebensmittel
étranglé erstickt
docile gelehrig, gehorsam
les fesses der Hintern
mirobolant phantastisch, sagenhaft
le bouc (Ziegen)bock
le guéridon kl.runder Tisch
écœurant ekelerregend





p.4
abondant im Überfluß, reichlich
émietter zerkrümeln
les miettes Krümel
tremper eintunken
bouillant (kochend)heiß
la saleté Schmutz, Dreck
sain> malsain gesund> ungesund
les souliers =les chaussures
dorénavant zukünftig
les bottes Stiefel
fort =très
une cuillérée 1 Löffel (voll)
la voracité Eßgier
se désaltérer s.Durst stillen
à ras bord randvoll
la déglutition das Schlucken
avaler herunterschlucken
la salive Speichel

p.5
céder nachgeben
ferme fest, hart, sicher, bestimmt
la fringale Heißhunger, „Kohldampf“
la bénédiction Segen
se retirer s.zurückziehen
il va sans dire es ist selbstverständlich
s‘incliner s.(ver)beugen
être pourvu de versorgt sein
être fourni de s.o.
arçon Teil eines (Pferde)sattels

p.6
la bougie Kerze
amadou Zunder
des bâtonnets soufrés Schwefelhölzchen
les talons Absätze, Fersen
décent anständig, schicklich,
le bien-être Wohlbehagen, Wohlgefühl
effrayant erschreckend
repoussant zurückweisend
un atout Trumpf, Vorteil
céder ses atouts seinen Vorteil ausspielen


FICHE DE TRAVAIL 11

L'amour

extrait de film + internet (imprimer la page)
compteur: 1 : 46 : 43
durée: 17 : 09

Taches
 Résumez la séquence.
 Ecoutez attentivement le récit de Pauline devant la cheminée ( =rétrospective), puis racontez les circonstances du mariage de Pauline avec Laurent de Théus.
 Expliquez le tutoiement de Pauline et le vouvoiement d'Angelo.
 Comparez le dialogue du film avec l'extrait du roman:

le film: dialogue le roman: texte
- Théus est là-bas, derrière cette montagne. Votre pays n'est pas loin. De la fenêtre de ma chambre je vois les Alpes italiennes.
- Il paraît que ça va mal en bas dans les vallées.
- Et ici, vous n'avez pas vu l'armée?
- Qu'est-ce qu'elle viendrait faire? personne ne meurt ici, sauf les vieux, comme d'habitude.
- C'est votre territoire.
- C'est celui de mon mari.
- Vous partirez dès ce soir?… Si vous vouliez rester un jour ou deux…
- Non.

- Non, ne mettez pas cette robe… On ne sait pas qui l'a portée.
- Nous ne sommes plus dans le pays du choléra. Nous somme dans le pays où je vis, et dans ce pays, le soir, je m'habille. Dites-moi au moins si la robe vous plaît?
- Oui, elle me plaît…
- Vous savez pourquoi je l'ai choisie?
- Oui, elle ressemble à celle que vous portiez à Manosque.
- Je me demandais si vous alliez le remarquer… Je brûle.
- Vous avez beaucoup bu. Vous n'êtes pas raisonnable.
- Je vous admire d'être raisonnable tout le temps, obstinément. Ce n'est pas fatigant pour un garçon de votre âge? Que c'est étrange! Vous êtes si jeune et si vieux à la fois, plus vieux que mon mari qui a quarante ans plus que vous. Lui, il n'a jamais rien fait de raisonnable… D'habitude les gens ouvrent de grands yeux quand je dis son âge. Vous n'avez pas bougé un cil… Est-ce que je vous suis indifférente?
- Non.
- Restez. Parlez-moi. Vous ne dites jamais rien de vous. Demain nous nous verrons plus. Parlez-moi d'elle, de votre mère… Y a-t-il une autre femme dans votre vie?
- Vous êtes ivre, il faut partir.
- Nous partirons demain… Partez, si vous voulez, moi je reste… Vous êtes bizarre, vraiment. Vous me suivez depuis Manosque. Vous êtes mon cheval et mon servant, mon ange-gardien peut-être… et maintenant vous vous précipitez sur vos bagages comme si vous vouliez vous enfuir… C'est comme si j'entendais votre mère: "Ne reste jamais la nuit dans une maison inconnue avec une femme."
- Vous ne savez pas ce que vous dites… ma mère N'est pas comme vous l'imaginez. Pour elle, je ne suis jamais assez fou.
- Elle a raison…
- Pardonnez-moi.



- C'est moi qui t'ai couvert,, Je me sens si faible.
- Vous avez failli mourir. Donne-moi la main.
Ils marchèrent par des bois montueux, sous un ciel de plus en plus couvert qui faisait des gestes menaçants. Les coups de vent tiède sentaient l'eau. Des trottinements de pluie semblables à ceux de rats qui couraient dans les feuillages. Du haut d'un tertre ils aperçurent le dessus de la grande forêt qu'ils étaient en train de traverser. Elle était fourrée comme une peau de mouton. Elle couvrait un pays bossu, bleu sombre, sans grand espoir. Les arbres se réjouissaient égoïstement de la pluie proche. Ces vastes étendues végétales qui menaient une vie bien organisée et parfaitement indifférente à tut ce qui n'était pas leur intérêt immédiat étaient aussi effrayantes que le choléra…
Les nuages avaient fini par se résoudre en une petite pluie fine qui suintait à peine sous les sapins mais avait étalé sur tout le pays le bruit de la mer endormie… Enfin, comme ils passaient le dos-d'âne d'une crête, ils virent en même temps le travail noir du ciel et à un quart de lieue environ devant eux le tache rougeâtre d'une clairière et la façade d'une grande maison. L'orage d'automne, indolent mais brutal, frappa deux ou trois grands coups dans les vallons voisins. Des rideaux de pluie serrés tombèrent tout autour dans les bois… Ils coururent. L'averse les rattrapa. Ils eurent cependant les temps de voir qu'ils traversaient une sorte de parc avant de s'abriter sous l'auvent de la grande porte de la maison.
- Je vous ai dit que mon mari a soixante-huit ans? D'habitude on ouvre de grands yeux. Vous n'avez pas bougé un cil. C'est que je vous suis indifférente, mais…
- Vous ne m'êtes pas indifférente du tout. je vous fait du feu et de la polenta depuis dix jours et, au lieu d'aller à mes propres affaires, je pousse avec vous du côté du Gap…
- Où je vais, je l'espère, retrouver mon mari. Car je l'aime. Ceci non plus n'a pas l'air de vous émouvoir beaucoup. En effet, malgré le grand nom et la fortune, si je ne l'avais pas aimé je ne l'aurais pas épousé. ..Reste qu'il a près de quarante-cinq ans de plus que moi. Et ceci continue à ne pas vous étonner.
- Non, ce qui m'étonne c'est votre façon de souligner son âge, constamment.
Enfin, il reposa sa joue sur ce ventre qui ne tressaillit plus que faiblement, et il s'endormit.
… C'était le jour.
Il ne savait pas sur quoi de doux et de chaud sa tête reposait. Il se voyait recouvert jusqu'au menton par les pans de son manteau. Il respira fortement. Une main fraîche toucha sa joue. "C'est moi qui t'ai couvert, dit une voix… Tu avais froid."
Le soir tomba.
- Tu t'es désinfecté? dit soudain la jeune femme.
- Certes, dit Angelo. Ne vous inquiétez pas…
- Donne-moi la main. dit Pauline.
Il donna sa main ouverte où la jeune femme mit la sienne. Il était déjà à moitié endormi.

 

 




Vocabulaire

montueux, -se = la montagne
tiède dt. warm
trottinement dt. Trippeln
feuillages feuilles
un tertre une colline
fourré plein
bossu dt. buckelig
se réjouir de être content
suinter dt. (durch)sickern
le sapin dt. Tanne
étaler répandre
le dos-d'âne d'une crête: steiler Gebirgsrücken
une lieue dt. Meile
la clairière dt. Lichtung
indolent dt. träge
vallon vallée
une averse dt. Schauer
avant hier: Vordach
la polenta (ital.) Maisbrei
tressaillir dt. zucken, schaudern


FICHE DE TRAVAIL 12

Les corbeaux

Film (divers extraits) + texte (internet)

Adresse: "Lire.fr"
http://www.lire.fr/extrait.asp/idC=3...&idR=202&idG=3
extrait: "le cheval marchait… … …de plus en plus forte."

Taches
 Recherchez le mot "corbeau" dans un dictionnaire et une encyclopédie.
 Quand les corbeaux apparaissent-ils?
 Que symbolisent-ils?
 Dans le texte que vous trouvez à l'adresse indiquée ci-dessus, analysez comment se développe la frayeur:
Notez les différents étapes de ce développement:
- les toits des maisons étaient couverts d'oiseaux
-
-
-
-
-
- la plupart de gros corbeaux qui noircissaient le seuil de la maison


 En équipe:
Et le choléra, est-ce simplement une maladie ou un symbole?
Si oui, que symbolise-t-il?
Discutez et présentez les résultats de votre discussion au plénum.



FICHE DE TRAVAIL 13

Jean Giono - auteur du texte
Recherche-internet

Adresse : "Jean Giono"
http:/ http://www.France.diplomatie.fr/cult...ono/index.html


Tache
 Sur le site indiqué, renseignez-vous sur l'auteur Jean Giono et rédigez un texte
pour le présenter dans un exposé de 5 minutes environ.




FICHE DE TRAVAIL14

Jean-Paul Rappeneau - réalisateur du film


Internet: recherche et texte
Adresse: "Jean-Paul Rappeneau"
http://www.france.diplomatie.fr/cult...eau/index.html

Tache
 Sur le site indiqué, renseignez-vous sur le réalisateur Jean-Paul Rappeneau et rédigez un texte pour le présenter dans un exposé de 5 minutes environ.

Entretien avec Jean-Paul Rappeneau
Adresse: Label France
http://www.france.diplomatie.fr/labe...SSARD/hus.html
(télécharger ou imprimer le texte de l'entretien)


Taches
 Expliquez la fascination et les difficultés que Rappeneau a rencontrées en réalisant
"Le Hussard sur le toit"
 Décrivez le rapport entre le livre de Giono et le film de Rappeneau selon cet entretien.
 Choisissez un exemple (une scène, un motif) pour illustrer les différences entre les moyens textuels et cinématographiques.
 Rappeneau parle de la "modernité de cette histoire". Etes-vous d'accord avec lui?

SUJETS D'EXPOSÉS

Explication de certains motifs particuliers
Zusätzliche Aufgaben für Referate oder arbeitsteilige Gruppenarbeit

 Angelo sur les toits - expliquer la séquence et le titre du film.
 Analyser le motif de la guerre dans le film.
 Analyser les motifs de la liberté et de la fuite dans le film.
 Analyser le motif de la peur dans le film.
 Les aristocrates - relever les éléments comiques et caricaturaux dans la séquence (extrait de film).
 Présentez l'actrice Juliette Binoche : http://www.allocine.com/personne/fic...onne=1002.html
 Pour le film complet, établir un schéma du suspense:
(Marquer les moments de haute / faible tension par rapport au déroulement de l'action)



Exemple











KLAUSUR

Thema: Le Hussard sur le toit

Texte: extrait du scénario de film, Angelo écrit une lettre à sa mère, une voix-off lit la lettre

Ma chère mère,
Cette lettre vous parviendra-t-elle? Il n'y a plus ici ni courrier, ni voiture de poste. Les routes sont barrées, les bateaux ne quittent plus les ports. Le choléra s'est abattu sur ce pays et Dieu veuille que l'Italie en soit préservée. J'ai marché comme un brave soldat pour venir ici, à Manosque, pour rejoindre mes amis exilés. Je leur ai appris la trahison de l'un des nôtres, un homme que je croyais mon ami, un compagnon de mon enfance nous a vendus à la police secrète: Maggionari, oui, Paolo. Vous vous souvenez à la Brenta, l'été, quand il venait vous apporter des fraises? C'est lui qui nous a trahis. J'ai vu la maladie frapper au hasard, en aveugle. Elle peut nous tuer tous, ami ou ennemi… et les agents autrichiens qui nous pourchassaient sont déjà morts, pour la plupart. Quel est le sens de tout ça? Savez-vous s'il y a un message caché que je n'ai pas vu? Certains parlent d'un châtiment du ciel, mais pour quelle faute? Je n'étais pas préparé à cette épreuve. J'essaie de me conduire bien. Ce n'est pas toujours facile. Il me semble cependant que je change. J'apprends à me contenter de peu.
Je prends la route de l'Italie dans deux heures.. J'emporte l'argent collecté ici, pour notre cause, auprès des patriotes en exil… L'épidémie a tout arrêté. Cet argent fera tant, ils en ont besoin pour les combats qui se préparent. Vous ne m'avez jamais dit ça, qu'il faut de l'argent pour se battre… Cette lettre, c'est finalement moi qui vous l'apportera. Je vous regarderai la lire… je verrai derrière vous dans le parc le grand peuplier en haut duquel vou me faisiez monter pour m'apprendre à vaincre ma peur.


Vocabulaire
parvenir à arriver à
être préservé être épargné, ne pas être touché
la trahison dt. Verrat
en aveugle sans regarder (dt. blind)
pourchasser poursuivre
le châtiment la punition
une épreuve dt. Probe, prüfung
pour notre cause pour notre affaire, notre chose
le peuplier arbre (dt. Pappel)


Sujets d'étude
1. Résumez le texte.
2. A quel moment du film pourrait-elle se situer?
3. Expliquez la fonction des lettres dans le film.
Angelo demande: "Quel est le sens de tout ça? Y a-t-il un message caché ..?"
A votre avis, y a-t-il un message caché du film? Lequel?





https://www.google.co.ma/#q=quelque+...bes+d%27Angelo

 

 

Répondre en citant
Liens Sponsorisés
Répondre


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 00h15.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.12 by vBS
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc