Page Principale Primaire Collège Qualifiant Fiches et projets Pédagogiques Etudes Françaises FAC CRMEF français Enseignement Sup Bibliothèque
forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > L'enseignement secondaire qualifiant > 1ère année > La Boîte à merveilles
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 02/10/2012, 10h03
prof.ziani prof.ziani est déconnecté
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 65
Messages: 7 387
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut Description d'un objet

 

 

 

 

PRODUCTION ECRITE :

Sujet : Vous avez sûrement eu, lors de votre enfance, un objet qui vous est cher et dont vous étiez inséparable .Faites –en une description, parlez de la relation que vous entretenez avec cet objet et enfin décrivez le sentiment qu’il vous inspire.
A un moment de notre vie, on peut posséder un objet quelconque, soit parce qu'on l’a acheté en raison de sa beauté, soit parce qu'il nous a été offert comme cadeau.
En principe, cet objet doit avoir une valeur particulière. Laquelle valeur n'est pas uniquement, en raison de son coût mais pour les circonstances auxquelles on l'associe, ou pour les souvenirs qu'il évoque.
Moi aussi, comme tout le monde, j'ai possédé un objet. Un jour, un de mes oncles maternels m'a offert une petite montre à l'occasion de ma réussite à l’examen de la 6ème année primaire. Elle était dorée et de forme circulaire. La joie et le bonheur que j'ai ressentis étaient indescriptibles car posséder une montre à cet âge, à cette époque et de cette valeur était important et aussi un événement de taille pour moi. Il m'était interdit de l'apporter à l'école de peur qu'elle me soit volée. Je la cachais dans mon placard. Je la voyais presque deux à trois fois par jour. C'était mon trésor. Cette montre était devenue une partie de moi. J'avais l'impression qu'elle me connaissait depuis toujours à force de la voir à tout moment. Nous avons tissé une relation très intime.
A présent, après tant d'années, elle me tient toujours compagnie. Il m'arrive parfois de lui parler comme on parlait à une personne. Je lui parle de mes moments de bonheur, de mes malheurs, de mes désirs, même de mes projets. C'est vrai qu'elle n'a plus d'éclat et de brillance comme avant, mais elle garde sa valeur au fond de mon cœur. Nous sommes devenus presque inséparables, comme si elle avait été faite spécialement pour moi. Elle est devenue ma raison d'être. Je reconnais qu'elle ne marche plus, peut-être à cause de la vieillesse mais elle n'a perdu ni ses aiguilles ni son cadran.

 

 


Bref, elle est et elle restera une montre unique.

 

 

Répondre en citant
Liens Sponsorisés
  #2  
Ancien 19/10/2012, 23h44
prof.ziani prof.ziani est déconnecté
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 65
Messages: 7 387
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut

 

 

 

 

Le soleil était clair et chaud. Un chat blanc et noir reposait sur le mur et suivait mes mouvements de ses yeux à demi fermés. Je ne m'en approchai point. Le coup de griffe du matou pensionnaire de Sidi Ali Boughaleb m'avait appris à me méfier des chats qui ronronnent au soleil.
Ma mère s'inquiétait déjà de mon absence, elle m'appelait à la cantonade. Je m'engageai dans l'escalier pour redescendre. Quelqu'un montait pieds nus. Les pas mous et le froufrou des vêtements se rapprochaient. Apparut Rahma. Ma mère ne lui parlait plus depuis leur dispute. Les deux femmes évitaient de se rencontrer, moi, je ne savais pas s'il fallait lui sourire ou me sauver. Je me plaquai contre le mur et attendis que les événements décidassent pour moi. En arrivant à ma hauteur, Rahma s'arrêta, me caressa la joue et me glissa un objet dans la main un objet lisse et froid, mais dont le toucher me plongea dans un bain de délice.
- C'est pour toi, me murmura notre voisine.
Je ne répondis rien et courus rejoindre ma mère qui s'impatientait. L’objet était toujours dans le creux de ma main et dégageait une fraîcheur d'eau de source.
Installé dans un coin de la pièce, j'osai enfin le regarder. C'était un gros cabochon de verre à facettes taillé en diamant, un bijou fabuleux et barbare, provenant à n'en pas douter de quelque palais souterrain où demeurent les puissances de l'Invisible.
Était-ce un message de ces lointains royaumes ? Etait-ce un talisman ? Etait-ce une pierre maudite qui m'était remise par notre ennemie pour attirer sur nous la colère des démons ? Que m'importait la colère de tous les démons de la terre !
Je tenais dans mes mains un objet d'une richesse insoupçonnable. Il prendra place dans ma Boîte à Merveilles et je saurai découvrir toutes ses vertus.
Ma mère me trouva dans mon coin. Elle me jeta un regard négligent et dit :
- Encore un bout de verre ! Fais attention de ne pas te blesser.

I. Étude de texte : (10 points)

Complétez
1. Le titre de l’œuvre :……………………………………………………………………………………………….
Le nom de l’auteur :…………………………………………………………………………………………………
Le genre littéraire :………………………………………………………………………………………………..
La date et le lieu de parution……………………………………………………………………………………
Deux autres œuvres du même auteur : a)…………………………………………………………………………..

 

 


b)……………………………………………………………………………………………………………………
2. a-Relevez les personnages de ce texte. b-Où se passe la scène ?
3. Complétez le tableau ci-dessous par vrai ou faux.
Enoncé vrai faux
1-La scène se passe à Sidi Ali Boughaleb.
2-Sidi Mohammed s’est sauvé quand il a vu Rahma.
3-Rahma a offert une chaînette en cuivre au narrateur.
4-Le petit enfant a un penchant pour le monde invisible
4. Pourquoi le narrateur se méfie-t-il des chats qui ronronnent au soleil ?
5. « Ma mère ne lui parlait plus depuis leur dispute » de quelle dispute parle-t-il ?
6. Relevez dans le texte :
deux mots relatifs au champ lexical du corps humain et deux mots du champ lexical des sentiments.
7. Qu’est-ce qui montre l’affection de Rahma envers le narrateur ? Justifiez votre réponse.
8. Pourquoi le narrateur a accepté le cadeau de Rahma ? Et qu’est-ce qu’il veut faire avec ?
9. Le narrateur rassemble différents objets dans sa Boite à Merveilles. Que représente cette Boîte pour le narrateur ?
10. Comment était la relation entre les deux voisines Lalla Zoubida et Rahma ?Que pensez-vous de telles relations entre les voisins ?

PRODUCTION ECRITE (10 points)
Sujet : Vous avez sûrement eu, lors de votre enfance, un objet qui vous est cher et dont vous étiez . Faites –en une description, parlez de la relation que vous entretenez avec cet objet et enfin décrivez le sentiment qu’il vous inspire.

 

 

Répondre en citant
  #3  
Ancien 09/10/2013, 22h00
prof.ziani prof.ziani est déconnecté
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 65
Messages: 7 387
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut e sens figuré de quelques expressions figurées :

 

 

 

 

Voici une petite technique pour faire expliciter le sens figuré de quelques expressions figurées :

« Vous allez entendre plusieurs mini-conversations entre un docteur et une dame. Cette dame n’est pas vraiment malade, c’est une malade imaginaire. Elle comprend au sens littéral des expressions figurées. Écoutez, puis répondez aux questions.

Écoutez :

Bonjour, madame .De quoi vous plaignez-vous ?

Ah, docteur, j’ai le ventre creux !

C’est parce que vous avez faim. Allez manger.

Question :

Que signifie avoir le ventre creux ?

Cela signifie avoir faim.

Écoutez :

De quoi vous plaignez-vous encore ?

Ah, docteur, j’ai le cœur gros.

C’est que vous avez du chagrin ; pleurez, cela vous fera du bien.

Question :

Est-ce que le cœur de la dame est anormal ?

Non, il n’est pas trop gros.Mais elle a du chagrin

Écoutez :

Ah, docteur, je suis pliée en quatre !

Vous n’êtes pas tordue, n’est cassée .Seulement vous riez très fort. Soyez plus sérieuse.

Question :

Pourquoi le docteur lui conseille-t-elle d’être plus sérieuse ?

Parce qu’elle rit trop. Elle est pliée en quatre.

Écoutez :

Ah, docteur, au secours, on m’a cassé les pieds.

Vos amis ne sont pas drôles. Ils vous ennuient. Allez au cinéma.

Question :

Qui a cassé les pieds à la dame ?

Ses amis lui ont cassé les pieds.

Qu’est-ce que cela veut dire ?

Cela veut dire : ils l’ont ennuyée.

Écoutez :

Ah, docteur, vite, j’ai le sang qui ne fait plus qu’un tour.

Ce n’est rien, une émotion un peu forte. Calmez-vous.

Question :

Est-ce que la dame a une mauvaise circulation du sang ?

Non, elle a eu émotion forte.

Écoutez :

Ah, docteur, j’ai de la moutarde au nez !

La moutarde vous est montée au nez parce que vous êtes en colère. Vous n’avez rien au nez.

 

 



Question :

Pourquoi est-ce que la moutarde lui est montée au nez ?

Parce qu’elle est en colère.

Écoutez :

Docteur, ah docteur, j’ai les nerfs à fleur de peau.

Je ne vois pas vos nerfs. Vous êtes trop nerveuse, voilà tout. Voici un calmant.

Question :

Est-ce que la dame a une maladie de peau ?

Pas du tout. Elle a nerfs à fleur de peau parce qu’elle est nerveuse. »

Source : Benamou Michel, pour une nouvelle pédagogie du texte littéraire, Paris, Larousse, 1971.

 

 


Dernière modification de prof.ziani, 09/10/2013 à 22h10
Répondre en citant
  #4  
Ancien 09/10/2013, 22h19
prof.ziani prof.ziani est déconnecté
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 65
Messages: 7 387
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut e sens figuré de quelques expressions figurées :

 

 

 

 

Voici une petite technique pour faire expliciter le sens figuré de quelques expressions figurées :

« Vous allez entendre plusieurs mini-conversations entre un docteur et une dame. Cette dame n’est pas vraiment malade, c’est une malade imaginaire. Elle comprend au sens littéral des expressions figurées. Écoutez, puis répondez aux questions.

Écoutez :

Bonjour, madame .De quoi vous plaignez-vous ?

Ah, docteur, j’ai le ventre creux !

C’est parce que vous avez faim. Allez manger.

Question :

 

 



Que signifie avoir le ventre creux ?

Cela signifie avoir faim.

Écoutez :

De quoi vous plaignez-vous encore ?

Ah, docteur, j’ai le cœur gros.

C’est que vous avez du chagrin ; pleurez, cela vous fera du bien.

Question :

Est-ce que le cœur de la dame est anormal ?

Non, il n’est pas trop gros.Mais elle a du chagrin

Écoutez :

Ah, docteur, je suis pliée en quatre !

Vous n’êtes pas tordue, n’est cassée .Seulement vous riez très fort. Soyez plus sérieuse.

Question :

Pourquoi le docteur lui conseille-t-elle d’être plus sérieuse ?

Parce qu’elle rit trop. Elle est pliée en quatre.

Écoutez :

Ah, docteur, au secours, on m’a cassé les pieds.

Vos amis ne sont pas drôles. Ils vous ennuient. Allez au cinéma.

Question :

Qui a cassé les pieds à la dame ?

Ses amis lui ont cassé les pieds.

Qu’est-ce que cela veut dire ?

Cela veut dire : ils l’ont ennuyée.

Écoutez :

Ah, docteur, vite, j’ai le sang qui ne fait plus qu’un tour.

Ce n’est rien, une émotion un peu forte. Calmez-vous.

Question :

Est-ce que la dame a une mauvaise circulation du sang ?

Non, elle a eu émotion forte.

Écoutez :

Ah, docteur, j’ai de la moutarde au nez !

La moutarde vous est montée au nez parce que vous êtes en colère. Vous n’avez rien au nez.

Question :

Pourquoi est-ce que la moutarde lui est montée au nez ?

Parce qu’elle est en colère.

Écoutez :

Docteur, ah docteur, j’ai les nerfs à fleur de peau.

Je ne vois pas vos nerfs. Vous êtes trop nerveuse, voilà tout. Voici un calmant.

Question :

Est-ce que la dame a une maladie de peau ?

Pas du tout. Elle a nerfs à fleur de peau parce qu’elle est nerveuse. »

Source : Benamou Michel, pour une nouvelle pédagogie du texte littéraire, Paris, Larousse, 1971.

 

 

Répondre en citant
Répondre


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 02h59.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.12 by vBS
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc