Page Principale Primaire Collège Qualifiant Fiches et projets Pédagogiques Etudes Françaises FAC CRMEF français Enseignement Sup Bibliothèque
forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > LICENCE D'ETUDES FONDAMENTALES ETUDES FRANCAISES > Semestre 2 > MORPHO-SYNTAXE
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 25/03/2011, 22h00
Avatar de Français Maroc
Français Maroc Français Maroc est déconnecté
directeur général
 
Inscrit : février 2010
Lieu: Maroc
Âge: 34
Messages: 1 378
Pouvoir de réputation: 47
Français Maroc has much to be proud of
Par défaut Morpho-Syntaxe S2

 

 

 

 

Introduction

La Morpho-Syntaxe apparaît clairement formée à partir de deux domaines : la morphologie et la syntaxe.
La morphologie étudie principalement la formation interne des mots dans une langue. Son unité de base, que nous décrirons plus en détail après, est le morphème (ou monème selon les écoles).
La syntaxe vient du grec suntaxis, signifiant "ordre", "arrangement". Ainsi la syntaxe étudiera l'organisation des unités dans un énoncé.
Ces deux domaines vont nous permettre de tenter d'expliquer comment la structure d'une phrase dans une langue permet à tout locuteur de cette langue de comprendre le sens de cette phrase.
La double-articulation

Le langage a cette particularité de pouvoir produire un nombre infini d'énoncés.
Cela est possible grâce à ce que l'on appelle la double-articulation. Celle-ci est basée sur deux axes : l'axe paradigmatique et l'axe syntagmatique.
Opérer sur l'un de ces actes est opérer sur le sens de l'énoncé obtenu.
L'axe paradigmatique
L'unité de base de cet axe est le phonème. Chaque langue dispose d'un nombre fini de phonèmes qui dressent l'inventaire disponible pour prononcer une séquence de la parole.
Ainsi, si dans l'énoncé : "Voici notre mère." nous remplaçons le m par un p, ce qui consiste à opérer sur l'axe paradigmatique, nous obtenons : "Voici notre père", ce qui change le sens de l'énoncé.
L'axe syntagmatique
L'unité de base de cet axe est le morphème. Chaque langue dispose d'une grammaire définissant comment on peut organiser les différents morphèmes afin d'obtenir un énoncé compréhensible.

 

 


Ainsi, si dans l'énoncé : "C'est un grand homme." nous intervertissons grand et homme, ce qui consiste à opérer sur l'axe syntagmatique, nous obtenons "C'est un homme grand.", ce qui change le sens de l'énoncé.
Comme on le voit donc, l'axe syntagmatique est une notion fondamentale dans la morpho-syntaxe.
Pour résumer grossièrement, l'axe paradigmatique permet de former les mots, et l'axe syntagmatique permet de former les phrases.
Les unités de bases

Le morphème
La distinction entre ces deux termes n'est pas toujours pertinente et dépend beaucoup des écoles. Pour une certaine simplification, et par meilleure maîtrise de l'auteur du présent livre, nous parlerons désormais uniquement de morphèmes.
Le morphème est, comme on l'a dit plus haut, l'unité de base de la morphologie. On le définit généralement comme "la plus petite unité de sens pertinente du langage".
Ainsi dans "marchons", nous distinguons deux morphèmes : march- et -ons.
Le premier (march-) peut se définir comme le radical du verbe "marcher", qui porte donc le sens de l'action qui consiste à se déplacer par mouvements alternatifs des jambes.
Le deuxième (-ons) peut se définir comme la marque de la prémière personne du pluriel au temps du présent de l'indicatif.
Comme on le voit dans cet exemple, les morphèmes se combinent en suivant des règles : -ons s'est ajouté au radical march- pour permettre la conjugaison du verbe. Leur combinaison est donc significative et peut être étudiée.
Le morphème, comme le signe linguistique, est biface : il est constitué d'une forme signifiante et d'un contenu signifié. C'est pourquoi deux morphèmes peuvent partager un de ses aspects tout en étant distincts.
Les morphèmes "homonymes"
Deux morphèmes peuvent présenter une même forme. C'est alors leur contenu signifié qui permettra de les distinguer.
Prenons les morphèmes -ment (dans "calmement") et -ment (dans "déménagement).
Le premier s'ajoute aux adjectifs pour former des adverbes. On pourra donc dire qu'il signifie "de façon adjectif au féminin".
Le deuxième s'ajoute aux bases verbales pour former des noms. On pourra donc dire qu'il signifie "le fait de verbe à l'infinitif".
Les allomorphes
Deux morphèmes peuvent présenter un même contenu signifié, sans pour autant présenter la même forme.
Prenons les morphèmes réal- et -réel. On les retrouve dans "réaliste" et "irréel". Aussi bien orthographiquement qu'oralement, la forme diffère, cependant l'idée suggérée demeure. Un même signifié peut donc rassembler plusieurs allomorphes.
Le syntagme
Le syntagme est l'intégrant du morphème et le constituant de la phrase.

 

 

Répondre en citant
Liens Sponsorisés
Répondre


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


Entrer votre adresse email ICI pour recevoir les nouveautés:

 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 22h39.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc