Page Principale Primaire Collège Qualifiant Fiches et projets Pédagogiques Etudes Françaises FAC CRMEF français Enseignement Sup Bibliothèque
forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > LICENCE D'ETUDES FONDAMENTALES ETUDES FRANCAISES > Semestre 3 > LEXICOLOGIE
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 10/12/2011, 23h29
Dhar EL Mehraz Dhar EL Mehraz est déconnecté
Membre D'or
 
Inscrit : septembre 2011
Messages: 331
Pouvoir de réputation: 107
Dhar EL Mehraz is a name known to all
Red face La méthodologie scientifique

 

 

 

 

Le statut scientifique de la linguistique implique un certain nombre de contraintes sur la méthode. En général, on procède par la proposition de modèles qu'on essaie de tester contre des données pour les infirmer. à la lumière des faiblesses découvertes, on modifie le modèle pour le tester encore, et ainsi de suite.

Pour être utilisable, un modèle doit être explicite et falsifiable. Prenez le modèle suivant:

Le nom ou substantif est le mot qui sert à désigner, à "nommer" les êtres animés et les choses; parmi ces dernières, on range, en grammaire, non seulement les objets, mais encore les actions, les sentiments, les qualités, les idées, les abstractions, les phénomènes, etc. (Grevisse, Le bon usage 8e édition, p.166)
Une telle définition n'est ni explicite, ni falsifiable. Elle n'est pas explicite puisqu'elle se termine par etc. qui laisse entendre qu'il existe d'autres sortes d'objets non spécifiés. Elle n'est pas falsifiable non plus: puisqu'il n'existe pas de définition satisfaisante de ce que c'est qu'un phénomène, on ne peut pas déterminer si quelque chose serait ou non un phénomène.

Les définitions de la sorte sont courantes en grammaire normative, où on peut faire appel à l'intelligence des lecteurs pour combler les lacunes de la définition. Il suffit de suggérer la réponse à une question, non pas de la rendre totalement explicite. L'avantage d'une définition de la sorte est qu'elle est relativement utile pour donner l'idée générale à transmettre. L'inconvénient, c'est qu'elle n'est pas vérifiable: on ne peut jamais prouver que Grevisse a tort.

Une définition linguistique, par contre, doit obligatoirement se prêter à la falsification. Prenons un exemple. Sur la base de mots comme acheteur, vendeur, lanceur, on pourrait formuler le modèle suivant:

Tous les noms français qui se terminent en -eur sont masculins.
Cette définition est falsifiable: il est facile de trouver des exceptions, comme longueur, pâleur ou rougeur, qui sont féminins. Des exemples de la sorte, qui viennent contredire un modèle, s'appellent des contre-exemples. À la lumière de ces contre-exemples, on pourrait reformuler le modèle ainsi:

Les mots français à base verbale + -eur comme achet + eur, vend + eur sont masculins, mais les mots français à base adjectivale + -eur comme longu + eur, pâl + eur sont féminins.
Ce modèle est supérieur au précédent, mais il reste encore des problèmes. Que fait-on dans le cas de formes comme peur et honneur qui ne se divisent pas en base plus -eur? En fait, il faut réviser le modèle encore une fois:

Les mots français à base verbale + -eur sont masculins, et les mots français à base adjectivale + - eur sont féminins. Par contre, le genre des mots français qui se terminent en -eur mais qui n'ont qu'un seul morphème dépend du mot individuel.


 

 

Répondre en citant
Liens Sponsorisés
Répondre


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


Entrer votre adresse email ICI pour recevoir les nouveautés:

 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 02h53.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc