Page Principale Primaire Collège Qualifiant Fiches et projets Pédagogiques Etudes Françaises FAC CRMEF français Enseignement Sup Bibliothèque
forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > Cycle secondaire collégial > Documents du prof > 3ème année
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 12/01/2018, 23h58
prof.ziani prof.ziani est déconnecté
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 64
Messages: 7 382
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut écriture d’invention : La lettre

 

 

 

 

ÉCRITURE D’INVENTION : LA LETTRE



http://zonelitteraire.e-monsite.com/...une-lettre.pdf


ÉCRITURE D’INVENTION : LA LETTRE
I. La lettre : formes & objectifs.
A) Les différentes formes de lettres.
Le type de lettre dépend du destinataire indiqué dans le sujet.
 La lettre personnelle
La lettre personnelle est une lettre dont le destinataire est privé, c’est-à-dire que la lettre n’est pas destinée à être
divulguée à un tiers. Elle peut être intime (destinée à un ami) ou officielle (lettre à un éditeur, à un auteur). La lettre
intime a des caractéristiques :
- L’auteur y laisse une place importante à l’expression de sa personnalité (lettre intime = partage)
- La lettre suppose que l’expéditeur et le destinataire se connaissent, elle comporte donc des indices d’un passé ou
d’expériences communs.
 La lettre ouverte
C’est une lettre destinée à être publiée. Elle peut être adressée à une personne, mais en général elle vise un intérêt plus
large. Il s’agit par exemple de dénoncer une injustice, de prendre parti dans un débat, de soulever une question importante
d’actualité (ex : lettre de Zola, « J’accuse », adressée au Président et publiée dans le journal L’Aurore, dans laquelle il
dénonce l’injustice faite à Dreyfus). Ce type de lettre implique :
- La lettre est destinée à être unique, elle n’appelle pas de réponse du destinataire.
- Elle a une valeur argumentative, et met en place une ou plusieurs stratégies (convaincre, persuader).
- Elle fait souvent intervenir le registre polémique.
 La lettre adressée à un courrier des lecteurs
Il s’agit d’une lettre envoyée à un journal ou une revue en réaction à un article et qui a été sélectionnée pour être publiée
en réponse, dans la rubrique « courrier des lecteurs ». La lettre est écrite afin de réagir à un article déjà paru que l’on
critique ou dont on fait l’éloge ou alors il s’agit d’un écrit en relation avec un événement, un fait de société dont la
presse a parlé. Ce type de lettre implique :
- Il faut faire clairement référence au sujet qui motive l’écriture de la lettre.
- Il s’agit d’exprimer ses sentiments, son point de vue sur le sujet traité, tout en argumentant afin de rallier à sa cause
les autres lecteurs.
- Il faut adopter un style d’écriture adapté à celui d’un journal : pas de langage familier et pas de propos répétitif : un
discours efficace et concis.
B) Les objectifs de la lettre.
Une lettre peut avoir des objectifs très différents ; il faut donc bien analyser le sujet pour l’identifier :
 Il peut s’agir de raconter un événement (style narratif), ex : «Imaginez la lettre que Fabrice (texte A) écrit le soir de
la bataille à la femme qu'il aime. Il rapporte les faits à son avantage, se posant même en héros. »
Il peut s’agir d’écrire un texte argumentatif, afin de plaider la cause de quelqu’un ou de quelque chose ou de la
dénoncer, ex : « Lily, un an après son installation à Paris, écrit à sa famille restée en Somalie. Elle dénonce
l'intolérance et le racisme dont elle est la victime. Vous rédigerez cette lettre en tenant compte des situations évoquées
dans le texte de Pierre Perret et en développant l'argumentation de Lily. »
 Il peut s’agir de faire l’éloge ou le blâme de quelque chose ou de quelqu’un : « A un(e) ami(e) qui refuse de lire de la
poésie, vous écrivez pour faire l’éloge d’un recueil de poésie que vous avez lu et qui vous a touché ».
 Il peut s’agir d’imaginer la confession d’un personnage, sa réflexion sur ses actes, son passé (sujet plus rare, du fait
de la disparition de l’autobiographie du programme).
II. Présentation et rédaction.
A) La présentation de la lettre.
- Le nom de l’expéditeur, ainsi que la signature finale ne
doivent pas être constitués de votre véritable nom (sinon la
copie sera considérée comme nulle !)
- Faire figurer en tête la date et le lieu de l’écriture de la lettre
- Utiliser une formule de politesse, d’adresse qui corresponde à
la nature de votre interlocuteur : Monsieur, Monsieur le
Directeur (officiel), Cher ami (intime)
De même pour la formule de politesse conclusive : Je vous
prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations
distinguées (officiel) ; Cordialement ou Très amicalement ou
Bien à toi (intime)
- Préciser rapidement et clairement au début de la lettre les
raisons pour lesquelles on l’écrit : réponse à une
correspondance, témoignage d’admiration, demande, aveu,
réaction à un événement..
Nom de l’expéditeur
Adresse
Destinataire
Adresse

Date, lieu
Objet :…………… (si lettre officielle)

Formule de politesse,

 

 


(alinéa) Début de la lettre.
Un paragraphe = une idée.
Formule de politesse

Signature.
B) La structure de la lettre.
La rédaction d’une lettre ne s’improvise pas au fur et à mesure, elle nécessite d’établir au brouillon un plan pour organiser
les idées (les arguments si la lettre est argumentative).
1) Commencez la lettre par une allusion à une situation commune entre le destinataire et l’expéditeur (dans le cadre
d’une lettre intime) ou par une présentation du contexte d’écriture (dans le cadre d’une lettre ouverte, nécessité
d’expliquer ce qui provoque l’écriture).
2) - Si la lettre est narrative, commencer le récit par la présentation du cadre et décrivez ensuite les étapes de
l’histoire de manière cohérente et non répétitive. Respectez le choix narratif du texte d’origine ou celui qui est
indiqué dans l’intitulé du sujet (narrateur externe, focalisations…).
- Si la lettre est argumentative, il est nécessaire d’établir une progression dans l’argumentation, afin de la rendre
plus efficace : un argument par paragraphe. Variez les stratégies argumentatives (sauf si le sujet vous invite à n’en
choisir qu’une) et variez les arguments et les exemples. Commencez par l’argument le plus faible et finissez par
l’argument le plus percutent.
3) Concluez la lettre par un court paragraphe qui soit va rappeler les liens qui unissent les deux interlocuteurs (afin de
l’influencer et de lui faire partager son point de vue), soit va faire une brève synthèse sur le sujet/ problème évoqué.
4) N’oubliez pas la formule de politesse finale, à choisir en fonction de votre interlocuteur. Signez ensuite la lettre d’un
autre nom que le vôtre.
C) Conseils de rédaction.
- Le niveau de langue : il est important de l’adapter au destinataire. Si la lettre est intime, alors le registre de
langue sera courant (sans être familier). En revanche, si la lettre est officielle, le registre de langue doit être soutenu.
Attention à respecter le langage de l’époque à laquelle la lettre est écrite : ne pas faire d’anachronismes (évoquer un
objet, un concept, un progrès technologique qui n’existaient pas à l’époque).
- Le registre littéraire : Si le registre littéraire n’est pas imposé par le sujet (ex : écrire une lettre polémique), alors
il faut le choisir en fonction du sujet abordé ; une lettre qui va aborder le thème de la violence par exemple peut employer
le registre pathétique, satirique ; une lettre qui va évoquer les sentiments de l’expéditeur sera lyrique ou élégiaque..
- La présence du destinataire et de l’énonciateur : Si la lettre est intime, l’énonciateur sera très
présent, à travers l’utilisation du « je » et il peut interpeller le destinataire en le tutoyant. En revanche, si la lettre est une
lettre ouverte, le destinataire est alors un public plus large et on emploie d’avantage le « nous » et le « on » qui
permettent une généralisation. Si la lettre est polémique, alors l’énonciateur peut apostropher le lecteur de manière à
l’influencer et à le faire réagir sur l’objet de la lettre.
- Indices référentiels de temps et de lieu : il est important de créer l’illusion d’une lettre véritable. Pour
cela, il ne faut pas hésiter à faire figurer dans la lettre des références au contexte de l’écriture (temps et lieu)

 

 

Répondre en citant
Liens Sponsorisés
Ancien 13/01/2018, 14h27   #2
prof.ziani
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 64
Messages: 7 382
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut

Académie Régionale
Taza -Alhoceima-Taounate
Délégation d’Al-hoceima
Collège Beni Boufrah Examen normalisé local
Matière : Langue française
Session : janvier 2012
Durée : 2heures Nom :…………………….
Prénom : …………………
Numéro :………………..
Classe :………………….

Support Corrigé de l’examen normalisé local
Oxford, Mississipi
Le 16 aoûte 1912
Chère maman,
J’espère que tu as fait bon voyage et que tu prendras de bonnes photos avec mon appareil. Hier, et toute la nuit il a plus très fort et il pleut encore.
Tout le monde est gentil avec nous et grand-père est vraiment formidable, je te l’assure !
J’imagine qu’il savait que tante Clara voudrait lire nos lettres, alors il nous a dit, a Jack et à moi, de passer à la banque ou il garde plein d’enveloppes et de papiers. Dis à papa que nous nous occupons bien du bétail.
L’autre jour, j’ai vu un monsieur et j’allais crier « bonjour, papa » et alors, j’ai vu que ce n’était pas lui. Toi, je n’ai vu personne qui te ressemble parce que tu es trop belle.
J’attends une lettre
Affectueusement,
Ton fils Billy
D’après William Faulkner
Lettre à sa mère, 1918-1925


I) Compréhension de l’écrit
1) Complète le tableau suivant (2,5points)
Type de la lettre L’expéditeur Emetteur Récepteur Formule de congé


2) Explique les mots soulignés dans le texte (1 ,5 point)
-Formidable : …………………………………………
-Bétail : ……………………………………………..…
-Affectueusement : …………………………………………
3) Donne un titre à la lettre (1point)
-……………………………………………………………. …
4) À partir de la lettre de William Faulkner, présente deux informations que l’enfant donne à sa mère (1point)
-………………………………………………………………………………………………
-……………………………………………………………………………………………..

II) Langue et Communication (6points)
1) Relie entre les deux phrases et évite la répétition en utilisant un pronom relatif simple. (0,5pt)
-J’ai décidé de vendre mon appartement. Cet appartement se trouve à El Hoceima.
…………………………………………………………………………………………………….
2) Quel est le sentiment que l’on éprouve dans cette phrase : (0,5pt)
-Quel beau paysage ! …………………………….. …
3) Transforme ce qui est souligné en phrase nominale de façon à obtenir une seule phrase (1point)
- Mon grand –père est parti.Cela me chagrine (0,5pt) ……………………………………………………………………………………………………
-Ce paysage est beau. Il me plaît (0,5pt)
……………………………………………………………………
4) Caractérise les noms dans les phrases suivantes en utilisant les moyens indiqués entre ( ) (1point)
- ………..chat dort sous l’arbre (Adjectif possessif) (0,5pt)
- La maison ……………………………….., … (complément du nom) (0,5pt)
5) indique la valeur de l’imparfait et du passé simple dans les phrases suivantes (1point)
Les phrases La valeur du temps
Tous les jours, je partais à la l’école. (0,5pt) ……………………….
Tout à coup, il frappa à la porte. (0,5pt) ……………………………
6) Transforme les phrases suivantes au discours indirect (1point)
La phrase au discours direct La phrase dans le discours indirect
Fatima pense : « Aïcha était belle hier » (0,5pt)

Ahmed pensa : « ce fut une belle soirée hier » (0,5pt) -………………………………………………….
……………………………………………
-………………………………………………..
……………………………………………….

III) Communication (1point)
1) Complète le tableau suivant :
Enoncé Situation
-Tes amis ont fait un bon match. Tu les félicites -…………………………………………………………………

IV) Production écrite (8 points)

Consigne
Tu es allé(e) poursuivre tes études dans une autre ville. Tu n’arrives pas à t’habituer à ta nouvelle vie. Ta famille te manque beaucoup
Rédige une lettre à tes parents dans laquelle tu racontes ta nouvelle vie. Et tu exprime tes sentiments (Environ dix lignes)
1-Respectez la consigne et la structure de la lettre (2points)
2-Utilisez une langue correcte (2point)
-Utilisez un lexique de sentiment et les expressions de caractérisation. (2points)
3-Présentez des idées liées et non opposées (1,5point)
4- Présentez bien la copie (partie de l’écriture) (0,5point)

Bon travail























Examen de français
Durée : 1h 30min

Texte

Mina est sortie sans permission et a joué. Dans la rue, elle a couru étourdiment sur la chaussée. Un cycliste a heurté la fillette et elle est tombée. Des passants sont venus à son secours.3 sa maman est accourue. On a transporté Mina à l'hôpital.
" Ce n'est pas grave!" dit le médecin, mais la désobéissance est toujours punie.



I / Compréhension : (6points)
1 / Donne un titre au texte. (2pts)
2 / Qu'est il arrivé à Mina? (2pts)
3 / Quel conseil donnez-vous à Mina? (2pts)

II / Lexique : (4points)
1 / Classe les mots par ordre alphabétique: (2pts)
Maximum – jouer – méditer – mobile –
2 / Donne le synonyme de : (2pts)
*Content = ………* écolier = ……….* terminer = ….…. * près de = …….…

III / Grammaire: (6points)
1 / Souligne le complément d'objet direct : (1pts)
* Un cycliste a heurté la fillette.
2 / Complète les phrase par un adjectif possessif : (2pts)
* Les élèves font ……. Devoirs.
* Je prends …….petit déjeuner.
3 / Ecris en lettres l'adjectif numéral cardinale : (3pts)
* Ahmed a payé 220 dirhams.
* Nous sommes en 2006.

VI / Conjugaison : (8points)
* Mets au présent: - Mina est sortie sans permission.
* Mets au futur : - Elle joue au ballon.
* Mets à l'imparfait: - Un cycliste a heurté la fillette.
* Mets au singulier: - Des passants sont venus à son secours.

V / Orthographe: (6points)
1 / Donne le pluriel de ces mots: (4pts)
Un journal - le pneu - un jeu - le travail
2 / Complète la phrase par "ou" ; "où": (2pts)
…….. vas-tu? Au stade ….. à la pharmacie?

VI / Expression écrite: (10points)
Sujet : Tu as vu un accident de circulation.
* Raconte en 5 ou 6 lignes.





Royaume Du Maroc
Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur,
de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique.
Département : Education Nationale.

Examen de français
Durée : 1h30min

TEXTE :
L’avenir d’Ahmed

C’est le mois de septembre. Ahmed qui vient de quitter l’école, accompagne tous les jours son père au champ.
Il partage ses travaux. Le père d’Ahmed vient d’acheter un mouton et un âne . Il est content depuis que son fils peut l’aider.

І/ COMPREHENSION- LEXIQUE : (10 points)

1/ Est-ce que Ahmed va à l’école ? Où va-t-il donc ?
2/ Comment est son père ? Pourquoi ?
3/ Est-ce que tu es d’accord avec le père d’Ahmed ? Pourquoi ?
4/ Donne les synonymes de :
écolier – content.
5 / Que signifie : n.f adv

II/ GRAMMAIRE- CONJUGAISON ET ORTHOGRAPHE : (20 points)

a/ Grammaire :

1/ Relève deux compléments d’objets directs du texte.
2/ mets le déterminant juste :
Devant…….kiosque à journaux, il lisait …….gros titres.
……….jour- là, il a acheté aussi……..bande dessinée.
3/ Transforme cette phrase à la forme interrogative de deux façons différentes.
Les joueurs sont dans le stade.




b/ Conjugaison :

Conjugue les verbes au temps indiqué :
- Elles ( balayer/ Présent ) les chambres.
- Tu (essuyer/ Présent) les fenêtres.
- Il (passer/ Passé récent) un examen.
- Nous (ralentir/ Imparfait) au feu rouge.

c/ Orthographe :

1/ Mets les accents :
Le château est tombe dans l’abîme.
2/ Mets au pluriel :
carnaval - cheval - clou - jeu
3/ Mets : la-là –ou –où
……veille, il était ……
…….ville……j’habite est propre.

III/ PRODUCTION ECRITE : (10 points)

Tu as fait une sortie à la forêt.

Raconte.
















































Royaume du Maroc Examen de français
Département de l'Education Nationale Durée : 1h30 min
Délégation de TAZA
Académie Régionale de
TAZA-EL HOUCIMA-TAOUNATE

Texte: la cueillette des olives

Au lever du soleil, presque tous les villageois sont déjà dans leurs plantations, même ceux qui ne possèdent pas un seul olivier vont donner un coup de main à leurs parents ou à leurs voisins. Cette année la récole est si bonne. Les chants des femmes et les rires des hommes se mêlent aux craquements des branches.
Le soir, sur le chemin du retour, les enfants sont contents. Ils ramassent dans des sacs en plastique les olives laissées sous les arbres. Ils vont les vendre au marchand à l'entrée du village.

A -Compréhension: (10 pts)

1- A quel moment de la journée commence la cueillette? (2 pts)
2- Pourquoi les enfants sont-ils contents? (2 pts)
3- De quel fruit s'agit-il dans le texte? (2 pts)

B -Lexique: (10 pts)

1-Trouve le synonyme des mots suivants: heureux – près de. (2 pts)
2- Classe en ordre alphabétique: camion – bicyclette – voiture – avion – train. (2 pts)

C -Grammaire: (10 pts)

1- Souligne le complément circonstanciel de lieu : (3 pts)
Les villageois sont déjà dans leurs plantations
2- Souligne les adjectifs qualificatifs: (3 pts)
Rachid reçoit un magnifique ballon rouge.
3- Mets à la forme négative: (2 pts)
Les enfants ramassent les olives.

D -Conjugaison: (6 pts)

Mets les verbes entre parenthèses au temps indiqué:
(2 pts) - (Ramasser) les olives. → Impératif, 1 ère personne du pluriel. - Les enfants (finir) la partie du football. → Présent. (2 pts)
- Les enfants (donner) un coup de main. → Imparfait. (2 pts)


E -Orthographe: (6 pts)

1- Mets à la place des pointillés «ou» ou «où » :
* C'est la salle .…les enfants vont s'entraîner. (1 pt) * Tu prends du café .…du thé. (1 pt) 2- Mets à la place des pointillés «la»,«là» ou «l'a»: (4 pts)
* Le père arrive à …. gare. Saïd …. vu arriver une valise à …. main. Le voilà, il est …. sur le quai.

F –Expression écrite: (10 pts)

Mets en ordre les phrases suivantes pour obtenir un paragraphe:
- Ils se lavent les mains et prennent leur petit déjeuner.
- C'est dimanche.
- Puis, ils se dirigent vers les champs pour aider leurs parents à ramasser les olives.
- Il fait beau temps.
- Les enfants se réveillent tôt.


Bonne chance
















Royaume du Maroc
Ministère de l’éducation nationale

Epreuve de Français
Texte :
Ce matin, tous les élèves attendent dans la cour de l’école. Le directeur arrive et leur dit : « voilà quelques dizaines de trous, vous allez y planter des oliviers. »
Encouragés par leur maître, les enfants se mettent au travail avec joie. Une fois le travail terminé, le directeur leur dit : « savez-vous que l’arbre est un être vivant comme nous. Il se nourrit, respire et grandit. Les jeunes plantes doivent être entretenues. Ne les détruisez pas ! »

I. _Compréhension et lexique :

1) Où sont regroupés les élèves ?
2) Que vont-ils faire ?
3) Relève le lexique du conte : dragon –fée -ardoise- épreuves- magique- élèves
4) Classe dans l’ordre alphabétique : plante –plantation –plan –planter –planifier

II. _Grammaire :

1) Souligne d’un trait le C.O.D./C.O.I. , de deux traits le C.C.L
 les élèves attendent dans la cour.
 Les garçons plantent des oliviers.
 Le directeur parle aux élèves.
2) Ecris en lettres : 183 -3002-300.
3) Relève du texte les adjectifs indéfinis.

III. _Conjugaison :

Mets au temps indique les verbes entre parenthèses
a) Ils (manger) des fruits._________ (imparfait)
b) Nous (planter) des arbres ____________ (futur proche)
c) Ils (envoyer) des cartes postales à leurs cousins_____________ (présent)
d) Les élèves (prendre) soin des jeunes plantes ____________ (futur simple)

IV. _Orthographe :

1) Donne le pluriel des noms suivants :
Vitrail – hibou –pneu -chacal
2) Complète par : ou/où - là/la
-………as-tu caché…..trousse ?
3) Complète par quel/quelle/qu’elle
-………..est le premier jour de la semaine ?
- Laila arrose la jeune plante………..a plantée.

V. _Expression écrite :
Ecris une lettre de vœux à ton ami qui vient d’avoir un bébé.





Examen de français
Durée : 1h 30min
2011

Hassan est tunisien, il vient au Maroc à Marrakech pour la première fois. Il doit aller à l'office du tourisme, mais il ne connait pas le chemin.
Il demande des renseignements à un homme près de lui:
- excuse-moi monsieur, comment faire pour aller à l'office du tourisme?
- c'est un peu loin, il faut prendre le bus numéro 1. T u vas jusqu'au terminus, l'office du tourisme se trouve juste à coté de la mosquée.
- Merci beaucoup monsieur!

I / Compréhension :
1 / Donne un titre au texte.
2 / Hassan vient de: la France, Maroc ou de la Tunisie?
3 / Combien de fois Hassan est venu au Maroc?
4 / Où veut –il aller?
5 /Où se trouve l'office du tourisme?

II / Lexique :
1 / Recherche deux synonymes dans le texte.
2 / Classe les mots par ordre alphabétique: Racine - plan - lutter - photo
3 / Que signifient les abréviations suivantes : adj - v - n.f

III / Grammaire:
1 / Cherche dans le texte un complément circonstanciel de lieu et un complément d'objet indirect (C.O.I).
2 / Complète par un complément la phrase suivante:
- Les touristes visitent …………………….
2 / Complète par l'adjectif démonstratif qui convient:
- ………office du tourisme est très loin.
- …….....Filles sont gentilles.
VI / Conjugaison :
1 / Conjugue les verbes au temps qui convient:
- Les moyens de transport (être) confortables actuellement.
- Autrefois il n'y (avoir) pas de télévision.
- bientôt je (aller) à la plage.
2 / Conjugue les verbes () au présent:
- Les chiens (aboyer).
- Je ne (voir) pas mon père, où (aller) t-il?

V / Orthographe:
1 / Complète la phrase par: ou / où / la - là
-…….. veux-tu t'asseoir? Sur……… chaise…….par terre près de …….cheminée.
1 / Donne le pluriel de ces mots:
pneu - jeu - travail - bijou - clou

VI / Expression écrite:
1 / Classe ces phrases pour obtenir un paragraphe.
- Arrivé à la gare, je prends le taxi.
- Mon cousin me fait visiter la ville.
- Je vais à Rabat.
- Le chauffeur du taxi m'amène chez ma tante.
2 / Ecris une lettre amicale à ton ami pour l'inviter à venir passer les vacances de l'Aid chez vous.






المادة :اللغة الفرنسية الزمن 90 دقيقة

TEXTE :

Le père d’Ahmed aime la chasse . Ce matin , il s’est réveillé de bonne heure , il a quitté la maison à 6 heures .Quand il a pris son fusil , son chien l’a suivi .il a marché dans les bois en cherchant les lapins .

Compréhension de texte :
1- donne un titre a ce texte ? 2pts
……………………………………………………………………
2- Qu’aime le père d’Ahmed ? 2pts …………………………………………………………………
3- A quelle heure il a quitté la maison ? 2pts …………………………………………………………………...
Activités de langue :
ََََA) Lexique
1-Donne le contraire de :
matin :……………..… bonne :……………… 2pts
2- Classe par l’ ordre alphabétique les mots suivants :

 

 


– aime – matin – chasse – fusil . 2pts
………………………………………………………………………….
3- Entoure les mots intrus dans les mots suivants :
fusil – bonbon– chasse – chien– la plage 2pts
B) Grammaire
1-souligne la phrase négative :
- Est ce que tu peux m’aider s’il tu plait ? . 2pts
- Les enfants ne voyageront pas demain.
2- Complète par ce – cette – ces : 3pts
-……..…maison est grand .
-……..…garçon est gentil .
-……..…élèves sont sérieux .
3-Complète par la – l’ – le : 3pts
-Ahmed va à …....école .
-……maîtresse explique ……leçon
-……chasseur aime son chien



tournez la feuille !



C) Conjugaison :
1-Conjugue les verbes suivants aux temps demandés : 6pts
-Ahmed (être) malade . au futur ……………………………………………….…….
- nous (avoir) une belle maison . à l’imparfait …………………………………………………..
- ils (ranger) les affaires au présent …………………………………………………….

D) Orthographe :
1-Complète par ou – où / la – là : 4pts
-….….se trouve ….…..maison d’ Ali ?
-tu veux de thé ….….de café ?
-c’est …….où je suis né .

Production écrite :
Mets les phrases suivantes en ordre : 10pts
- puis, je fais mes toilettes .
- C’est lundi ,
- et après ,je vais à l’école .
- je me lève à 7 heure ,
- je prends mon déjeuner ,
………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………
……………………………………………………………..………………
……………………………………………………………………………….


bonne chance


















Examen normalisé

Chez le menuisier

Après la classe , tous les jour , Brahim va dans l’atelier
de son papa qui est menuisier . il aime les copeaux souples que
son pied foule , la sciure parfumée qui vole ; il aime le chant de
la scie et de marteau ,le beau bois poli qui brille , propre et neuf.
Au mur sont accrochés les outils…
Le menuisier donne parfois , a son fils ,un morceau de
planche . Brahim prend des mesures avec son mètre pliant , il
trace des traits au crayons et , la scie lui étant défendue , il
enfonce des clous qui forment ,sur la planchette , de jolis dessins.
Brahim sait déjà se servir du marteau . il ne frappe presque
jamais sur ses doigts . le marteau retombe an , pan sur la tête
du clou qui descend , descend … Brahim et content .
I. Compréhension de texte :
1- Où va Brahim chaque jour , après la classe ? 1pt
2- Quel la métier du père de Brahim ? 1pt
3- Brahim sait-il se servir du marteau ? relève
l’expression qui le montre dans le texte. 1pt
II. Activités de langue :
A) lexique :
1- Donne le contraire de : 2pts
- propre :……… -content :………
2- classe par l’ ordre alphabétique les mots suivants :
– classe – atelier – prend – frappe . 2pt s
3- Entoure les mots intrus dans les mots suivants :
le menuisier – le chanteur – professeur – fils – docteur–
marteau 2pts



B) Grammaire :
1- Ecris à la forme interrogative :
- Brahim aime le chant de la scie. 1,5pt
2- Ecris à la forme négative :
- le menuisier donne à son fils un morceau de planche. 1,5pt
3- complète par ce – cette – ces : 3pts
-……Image est grand .
-……garçon est gentil .
-……élèves sont travailleurs .
4- complète par la – l’ – le : 2pts
-Ahmed va à …..école .
-……maitresse explique ……leçon
-……menuisier aime son métier
C) Conjugaison :
1-conjugue les verbes suivants aux temps demandés : 6pts
-IL (penser) à l’examen . au présent
- nous (sortir) à 12h30 . au futur
- je (voyager) chaque été à Agadir à l’imparfait
D) Orthographe :
1- complète par ou – où / la – là : 4pts
-….….se trouve ….…..maison de Ali ?
-….….tu veux de thé ….….de café ?
-C’est …….où je suis né .
2- Entoure les lettres muettes dans les mots suivants :
Menuisier – pieds – fils 2pts
III. Production écrite :
* mets les phrases suivantes en ordre : 10pts
- Et après-midi , je fais mes devoirs .
- je me lève a 8h30 .
- C’est dimanche ,
- Je fais mes toilettes .
- Je prend mon petit déjeuner .
- A midi , je prend mon déjeuner .
- A 10h je vais avec papa au souk pour faire des courses .











FRANÇAIS

EXAMEN NORMALISE



************************************************** ********************************
A la sortie du village , se dresse la vieille maison de la famille Karam qui se constitue du père, de la mère, de deux garçons et une fillette. La petite Zohra doit aller à l'école, cette année. Mais le père Karam refuse. Les garçons, il voudrait bien les envoyer à l'école. Mais la fille , non , il préfère qu'elle reste à la maison.
" Ecoute! Dit maman Karam à son mari, je voudrais que ma fille aille à l'école et qu'elle apprenne à lire et à écrire. Je vendrai mes bijoux et je lui achèterai des vêtements et des fournitures scolaires."
Zohra entend son petit cœur qui bat très fort. Elle ne veut pas rester toute la journée à la maison, Elle voudrait tant aller à l'école, comme sa cousine .Mère Karam a un rêve réel: envoyer Zohra à l'école et l'aider à continuer ses études.
************************************************** ********************************
►Compréhension:14points
1- Donne un titre au texte.
2- Quel est le nombre de paragraphes du texte?
3- Quel âge Zohra a-t-elle?
4- Quel sont les personnages principaux du texte?
5- Relève deux phrases du texte qui montrent que le père et la mère ne pensent pas de la même manière.
6- Relève du texte une phrase qui montre que Zohra aime aller à l'école.
►Lexique: 5 points
1- Que signifie un bijou?
2- Trouve:
a) le synonyme de: «vêtements"
b) le contraire de: il refuse - une vieille maison.
3- Complète par le préfixe convenable:
- …..réel
-…..envoyer
►Grammaire:7 points
1- Ecris à la forme négative: Quitte l'école!
2- Réécris la phrase suivante à la forme impérative: - Après l'école , tu dois aider ton papa .
3- Transforme la phrase suivante à la forme exclamative: L'école de Zohra est belle.
4- Complète par: leur ceux leurs
- Tous les parents envoient ...........enfants à l'école.............qui refusent de le faire, commettent une grave faute envers .................patrie.
5- Exprime la comparaison avec plus....que..... en réécrivant en une seule phrase:
- les cheveux de la cousine ne sont pas longs .
- les cheveux de Zohra sont très longs.
6- Exprime la cause en utilisant la locution de ton choix: car parce que comme
- Mère Karam vend son bracelet. Elle n'a pas d'argent.
7- Ecris à la voix passive : - Mère Karam vend son bracelet



Conjugaison 5 points►
1- Complète le tableau suivant à la deuxième personne du singulier


Verbe Passé composé Subjonctif présent
vendre
lire
couper

2- Conjugue les verbes entre parenthèses aux temps et aux personnes demandés.
- Zohra (s'asseoir/ indicatif présent ) à coté de sa cousine. Elle ( s'installer/ passé composé) près du tableau.
3- Ecris à l'impératif présent : (se pousser) 2ème personne du singulier .
4- Mets les verbes aux temps convenables :
- Il faut que ma fille (aller) à l'école.
- ( être) prudent quand tu traverses la route!

►Orthographe :3points
1- Ecris en complétant par l'accent convenable quand il le faut :
Zohra a un joli cartable. Elle va a l'école ou elle a été inscrite par son père
2- Complète par et / est
- Zohra a acheté une jupe …… un tricot. Elle …… partie à l'école, de bonne heure.
3- Complète par quel(s) quelle(s) qu'elle(s):
- Je vous apporte des pommes, je crois……. Vous feront plaisir.
- ………sont les fleurs que tu aimes?
- Le gâteau ……… a préparé est délicieux.
ــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــ ــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــ ــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــ ــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــ ــــــــ
►Expression écrite 6points :
Mère KARAM veut envoyer sa fille ZOHRA à l'école mais le père refuse.
Ecris-lui un mot de 4 à 6 lignes pour le convaincre d'inscrire ZOHRA à l'école.





























FRANÇAIS EXAMEN NORMALISE


************************************************** ********************************
Souvent ma grand-mère venait nous voir. Elle habitait à plus de trois kilomètres en dehors de la ville et faisait le métier de raccommodeuse de parapluies Ma mère l'avait suppliée cent fois de venir habiter avec nous . Elle avait toujours refusé.
C'était une fête pour moi de la voir. Elle m'apportait toujours quelque chose , souvent un objet trouvé sur la route.
Dés qu'elle arrivait , ma mère sortait de son buffet tout ce qu'il y avait à manger.
************************************************** ********************************
Compréhensions:14points
1. Ce texte est-il: narratif, descriptif ou prescriptif ?
2. Donne un titre à ce texte.
3. Qui est l'auteur de ce texte?
4. Quels sont les personnages du texte?
5. Relève la phrase qui montre que l'auteur est heureux de voir sa grand-mère
6. Comment la mère exprime-t-elle sa joie en recevant la grand-mère?
Lexiques: 5 points
1. Donne le synonyme de : habiter: offrir un cadeau:
2. Quel est le contraire de: refuser: un objet trouvé
3. Trouve un homonyme de: mère: fois
4. Cherche deux mots de la même famille de : porter
Grammaires:7 points
1. Mets la phrase suivante à la forme négative: Ma grand-mère avait toujours peur.
2. Relève les compléments circonstanciels dans cette phrase et indique leur nature: Chaque semaine, ma grand-mère apportait un objet trouvé sur la route.
3. Relie les deux phrases pour exprimer la cause: Elle n'aimait pas la ville .Ma grand-mère refusait d'habiter avec nous.
4. Transforme cette phrase à la voix passive: La grand-mère apporte des cadeaux aux enfants.
5. Relève du texte les adjectifs numéraux cardinaux.
Conjugaison 5 points
1. Ecris les verbes aux temps demandés:
- Ma grand-mère venait chez nous ( passé composé)
- Elle passait de bons moments avec nous ( futur simple)
- Nous faisions la fête lors de sa visite. ( présent de l'indicatif)
2- Mets le verbe mis entre parenthèses au temps qui convient
- S'il fait beau, je ( venir ) vous rendre visite
- La semaine prochaine, ce sera mon anniversaire. Il faut que ma grand-mère ( être ) présente.
Orthographes :3points
1- Complète par: ses –s'est- c'est
…..l'anniversaire de Farid, sa maman …..réveillée tôt pour lui, préparer….. gâteaux et …..habits préférés.
2- Complète par: qu'elle-quel-quelle
…..est l'objet…….a trouvé sur la route?
3- Mets les accents oubliés sur la lettre e:
- Grand-mère a passe toute la journée dans la foret.
4- Ecris les noms composés suivants au pluriel:
Un coffre-fort; un porte- clé; un chou-fleur; un arc-en-ciel;


Expression écrite 6points :
Ecris à ta grand-mère une lettre dans laquelle, tu l'invites à venir assister à ton anniversaire. ( entre 5 et 6 lignes )


Examen
Il y avait un romancier, son nom était Martin, qui ne pouvait pas s’empêcher de faire mourir les principaux personnages de ses livres, et même les personnages de moindre importance. On disait ordinairement qu’il avait un génie magnifique, mais que tant de morts prématurés rendaient trop déprimante (1) la lecture de ses romans les plus beaux.
Martin, pourtant, était un homme très bon. Il aimait bien ses personnages et n’aurait pas demandé mieux que de leur assurer une longue existence, mais c’était plus fort que lui. Dès qu’il arrivait vers les derniers chapitres, les héros de ses romans lui claquaient dans la main. Il avait beau s’ingénier (2) à les garder saufs, toujours survenait quelque fatalité qui les lui ravissait (3).
Marcel Aymé, Derrière chez Martin, édition Gallimard, 1936

1-déprimant : qui provoque la tristesse
2-s’ingénier : se servir de son imagination
3- ravir : enlever
I. COMPREHENSION : (5pts)


1- Lisez le texte et complétez le tableau suivant : (1pt)

Nom de l’auteur Titre de l’oeuvre Siècle Personnage principal



2- Relevez parmi les propositions suivantes, celles qui sont vraies : (1pt)

a- Martin était écrivain
b- Martin était un criminel
c- Martin assurait une longue vie à ses personnages
d- Martin mettait fin à ses personnages malgré lui.

3- Pourquoi les lecteurs s’ennuyaient-ils à la lecture de ses histoires ? (1pt)

4- Relevez deux faits mis en opposition dans le deuxième paragraphe. (1pt)

5- Relevez dans le texte deux qualités qui caractérisent Martin. (1pt)

I. LANGUE ET COMMUNICATION :

1- Relevez dans le deuxième paragraphe trois moyens d’exprimer l’opposition. (0,75pt)

2- Observez la liste des expressions suivantes :
- parce que - vu que - bien que - étant donné que
a)- trouvez l’intrus et reproduisez-le sur votre copie. (0.25pt)
b)- les expressions restantes permettent d’introduire :
- la manière - la cause - la condition - la comparaison
Reproduisez la bonne réponse sur votre copie (0.25pt)
3- Il n’aurait pas demandé mieux que de leur assurer une longue existence… (1pt)
a) - A quel mode est employé le verbe souligné ?
b)- le sentiment exprimé au moyen de ce verbe est :
- la surprise - le regret - le mépris - la pitié - la peur
Reproduisez la bonne réponse sur votre copie.
4- Refaites la phrase suivante en remplaçant « avoir beau » par « bien que ». (0,75 pt)
Il a beau s’ingénier à les garder saufs, la fatalité survient pour les lui ravir.
5- Recopiez le tableau suivant sur votre copie et complétez-le : (2pts)

Situation de communication Enoncé
Un lecteur formule une concession suivie d’une réfutation à propos d’un roman qu’il a lu.
……………………………………….

………………………………………….
……………………………………………..
« Si Martin le pouvait, il garderait ses personnages vivants »



TEXTE:

Je vois, au fond d’une impasse que le soleil ne visite jamais, un petit garçon de six ans, dresser un piège pour attraper un moineau, mais le moineau ne vient jamais. Il désire tant ce petit moineau. Il ne le mangera pas, il ne le martyrisera pas. Il veut en faire son compagnon. Les pieds nus, sur la terre humide, il court jusqu’au bout de la ruelle pour voir passer les ânes et revient s’asseoir sur le pas de la maison et attendre l’arrivée du moineau qui ne vient pas. Le soir, il rentre le cœur gros et les yeux rougis, balançant au bout de son petit bras, un piège en fil de cuivre.
Ahmed Sefrioui
La Boîte à merveilles


I. COMPREHENSION : (5pts)

1- En vous référant au texte, dites si le petit garçon se livre à : (0,5pt)
a- une activité de lecture b- une partie de chasse c- une activité sportive
Recopiez la bonne réponse et relevez dans le texte un élément pour la justifier (0,5 pt)

2- Le sentiment qui se dégage du texte est : (0,5pt)
a- le bonheur b- la déception c- la joie d- la satisfaction
Justifiez votre choix par une phrase relevée dans le texte (0,5pt)

3- Pourquoi l’enfant cherche t-il à attraper l’oiseau ? (1pt)

4- Relevez dans le texte une phrase qui montre que le petit garçon aimerait beaucoup avoir le moineau.(1pt)

5- Il veut en faire son compagnon.
Que remplacent les pronoms « il » et « en » dans le texte ? (0,5ptx2)


II. LANGUE ET COMMUNICATION : (5 pts)


1- Dans la première phrase du texte, relevez ce qui exprime une opposition à l’action principale.
Exprimez- la d’une autre manière. (0,5ptx2)

2- Relevez dans le texte, un mot appartenant au lexique thématique de « l’amitié ». (1pt)



1- Refaites la phrase suivante en utilisant la double négation au moyen de ni…ni… (1pt)
Il a le cœur gros et les yeux rougis.


2- « Si j’avais attrapé l’oiseau, ……………… » se dit le petit garçon.
Terminez la phrase pour exprimer l’hypothèse. (1pt)


3- Situation : dans votre collège, vous participez à une campagne de protection des oiseaux.
Consigne : écrivez un slogan en deux arguments pour inciter vos camarades à protéger les oiseaux.

(0,5ptx2)

I. PRODUCTION ECRITE : (10 pts)


Traitez l’un des deux sujets au choix


Sujet 1 : Il vous est arrivé, à vous aussi, d’attendre quelqu’un ou quelque chose qui n’arrive pas. Racontez cette expérience sous forme d’un texte et dites ce que vous avez ressenti.

Sujet 2: Que représentent les oiseaux dans votre vie ? Sont-ils de véritables amis au sens où l’entend le petit garçon ? Vous présenterez vos arguments dans un texte construit.







Texte :
Le jour commençait de baisser. Au loin, dans l’air immobile, un cri s’éleva soudain, plaintif, long et modulé. La longue plainte s’éleva par saccades, dura quelques secondes ; puis cessa brusquement.
L’homme qui marchait devant tourna la tête pour rencontrer le regard de son compagnon. Un deuxième cri, plus bref, s’éleva vers la droite, puis un troisième sur la gauche. Cela venait de l’arrière.
« ils sont après nous, Bill » dit l’homme qui marchait devant. Il semblait faire effort pour ouvrir la bouche et pour parler. « le gibier se fait rare en ce moment, répondit son compagnon, nous n’avons rien vu, pas même une trace de lièvre, depuis plusieurs jours. »
Ils se turent de nouveau, mais leur oreille, désormais, guettait les hurlements de chasse qui s’élevaient derrière eux. La nuit tomba tout à fait. Ils dételèrent les chiens et les parquèrent sur la berge du fleuve, dans un bouquet de sapins. Les chiens se querellaient et grondaient, mais sans chercher à s’éloigner ni à fuir dans l’obscurité.
« ils semblent bien fidèles ce soir, Henry » remarqua Bill.
Jack London, Croc-Blanc, Nathan, 1981
Questions
I- Compréhension de l’écrit: (6pts)
1- Recopiez le tableau suivant et complétez-le : (1,5pt)
Titre de l’œuvre dont est tiré le texte Auteur Edition
…………………………… …………………. ………………………

2- Quels sont les deux personnages de ce texte ? (1pt)

3- Les deux personnages sont des :
- éleveurs de chiens - randonneurs - chasseurs - voyageurs.
a- Recopiez la bonne réponse. (0,5pt)
b-Relevez dans le texte deux mots qui le montrent (0,5pt).
4- Ce texte est de type:
- injonctif - prescriptif - narratif - argumentatif
Recopiez la bonne réponse. (0,5pt)
5- Relevez dans le texte deux mots appartenant au champ lexical du cri. (1pt)
6- Aimeriez-vous avoir un chien à la maison ? Dites pourquoi en une phrase. (1pt)
II- Langue et communication : (6pts).

1 – Relevez dans le texte : (1pt)
a- une conjonction de coordination.
b- une expression de but.

2- Les hommes sont fatigués. Ils s’arrêtent pour se reposer.
Reliez ces deux phrases par :
a- puisque. (1pt)
b- Tellement …que. (1pt)

3- « Pour que les chiens …………fidèles, les hommes doivent bien les traiter. »
A partir de la liste suivante, complétez la phrase par le verbe convenable : (0,5pt)
- ont été - soient - seront - étaient - sont
4- « Si vous m’aviez apporté votre chien plus tôt, Madame, je l’aurais soigné. »
a- A partir de cet énoncé, complétez le tableau suivant : (1 pt)
Qui parle ? A qui ? De quoi ? Pour quoi faire?

b- L’acte utilisé dans cet énoncé est :
- raisonner à partir d’une hypothèse - faire une concession - exprimer une opposition
Recopiez la bonne réponse. (0,5pt)
c- Avec quel moyen linguistique est-il exprimé ? (0,5pt)
5- Complétez le tableau suivant à partir du texte : (0,5pt)
Verbe de perception Mot correspondant dans le texte
voir ………………………
entendre ………………………..

III- Production de l’écrit : (8pts)
Sujet :
Il vous est arrivé de vous trouver seul dans un lieu (forêt, montagne, maison abandonnée …) Rédigez un texte narratif, en une dizaine de lignes, dans lequel vous rapporterez les circonstances et les événements de cette aventure.

Lors de l’évaluation de votre écrit, il sera tenu compte de :
Respect de la consigne .……………………………1pt
Cohérence de la narration………………………………3pts
Correction de la langue
(grammaire, conjugaison, orthographe, vocabulaire, ponctuation) : 4pts




Texte:
Cyrus Smith et ses compagnons aperçoivent un bateau ennemi s’approcher de l’île.

-« Cachons tout sous ces branchages! Que tous les feux soient éteints ! Que rien ne trahisse la présence de l’homme sur cette île ! Ordonna Cyrus Smith.
- Et notre embarcation ? dit Harbert.
- Oh ! répondit Pencroff, elle est abritée dans port Ballon, et je défie bien ces gueux*-là de l’y trouver ! »
Les ordres de l’ingénieur furent immédiatement exécutés. Nab et Ayrton montèrent sur le plateau et prirent les mesures nécessaires pour que tout indice d’habitation soit dissimulé. Pendant qu’ils s’occupaient de cette besogne, leurs compagnons allèrent à la lisière du bois et en rapportèrent une grande quantité de branches et de lianes, qui devaient, à une certaine distance, figurer une végétation naturelle et voiler les baies. En même temps, les munitions et les armes furent disposées de manière à pouvoir être utilisées dans le cas d’une agression inattendue.
Quand toutes ces précautions eurent été prises :
« Mes amis, dit Cyrus Smith,… si ces misérables veulent s’emparer de l’île Lincoln, nous la défendrons, n’est-ce pas ?
- Oui, Cyrus, répondit le reporter, s’il le faut, nous devons mourir tous pour la défendre. »
L’ingénieur tendit la main à ses compagnons qui la pressèrent avec effusion*…
D’après Jules Verne,
« L’Ile mystérieuse » p :482 , Maxi- poche, classiques français
* Gueux : mendiant
* Avec effusion : chaleureusement

I – LECTURE (6 pts)
Lis attentivement le texte et réponds aux questions suivantes :
1. Complète ce tableau 1 pt )
- Titre de l'oeuvre: .................. - Auteur:................... - Editeur: ............... - Genre de roman: ..............
2- a) Cite les noms de deux personnages de ce texte (0.5 pt)
b) Recopie la bonne réponse :Ce texte est-il: (0.5 pt)
Narratif ? / Descriptif ? / Argumentatif ?
3- Pourquoi les ennemis ne pouvaient-ils pas trouver l’embarcation ?(1 pt)
4- Qu’utilisent Nab et Ayrton pour cacher tout signe de vie humaine sur l’île ?.(1 pt)
5-Smith décide de défendre l’île. Ses amis étaient-ils d’accord avec lui ? Justifie ta réponse. (1 pt)
6- Que penses-tu de la relation qui unit les personnages de ce texte ?(1 pt)

II- LANGUE ( 6 pts )
1- Relève dans le texte une phrase où l’on exprime le but. ( 1 pt )
2- Recopie ces phrases en choisissant la conjonction de coordination qui convient.(1 pt )
a) Les feux doivent être éteints (et / ou / car) l’ennemi s’approche.
b) Cyrus Smith a peur (or / donc / ni) il prend la fuite.
3- Refais cette phrase en remplaçant « si » par « Au cas où » (0.5 pt )
« Si ces misérables veulent s’emparer de l’île, nous la défendrons »
4- Relie ces deux phrases d’abord avec « parce que » ensuite avec « donc » ( 1 pt )
« L’ingénieur est un homme bien. Tout le monde le respecte. »
5- Relève dans le texte deux mots en rapport avec le milieu naturel de l’île.( 0.5 pt )
6- Recopie ce tableau sur ta feuille et complète-le( 2 pts )

Nab s’adresse à Smith en exprimant l’hypothèse de perdre la bataille face à l’ennemi
Enoncé . .................................................. ..........................
C’est vrai, tu es un bon élève et tu es sérieux mais, je n’apprécie pas du tout ta façon de t’habiller.
Situation de communication: .................................................. ........................

III- ECRITURE ( 8 pts )
Sujet :
« Tu as assisté à la fête d’un mariage. Malheureusement, un feu a éclaté dans l’une des tentes installées pour cette occasion. Raconte cet événement dont tu as été témoin. »
Aide-toi des consignes suivantes :
- Temps et lieu de l’événement ?
- La cause du feu.
- Description des gens et de leur réaction.
- Les conséquences de cette catastrophe.
- Ton impression et tes sentiments.
Critères d’évaluation :
1- Aspect narratif … ( 4 pts )
( Respect de la consigne :1pt / Organisation et cohérence du récit : 3pts )
2- Aspect linguistique …( 4 pts )
(Vocabulaire bien précis, construction de phrases correctes, respect des règles d’orthographe, emploi correct des temps du récit)









السنة الدراسية : 2010 -2011

الدورة : يونيو 2011

المعامل: 3
مدة الإنجاز: ساعتان
الصفحة : 1/2
المملكــــة المــغربيـــــة

وزارة التربية الوطـنـيـة والتعليم العالـــي
و تكوين الأطـر و البحث العلمي
قطاع التعليم المدرسى
الأكاديمية الجهوية للتربية و التكوين
جهة تازة – الحسيمة – تاونات
امتحانات نيل شهادة السلك الإعدادي
الامتحان الجهوي الموحـد

في مادة: اللغة الفرنسية



Texte :
Depuis quarante jours, il marchait, cherchant partout du travail. Il avait quitté son pays parce que l’ouvrage manquait. Maçon, âgé de vingt-sept ans, bon sujet, vaillant, il était resté pendant deux mois à la charge de sa famille, lui, fils aîné, n’ayant plus qu’à croiser ses bras vigoureux. Le pain devint rare dans la maison ; les deux sœurs allaient en journée, mais gagnaient peu ; et lui, Jacques Randel, le plus fort, ne faisait rien parce qu’il n’avait rien à faire, et mangeait la soupe des autres.
Il était donc parti, muni de papiers et de certificats, avec sept francs dans sa poche et portant sur l’épaule, dans un mouchoir bleu attaché au bout de son bâton, une paire de souliers de rechange, une culotte et une chemise. Et il avait marché sans repos, pendant les jours et les nuits, par les interminables routes, sous le soleil et sous les pluies, sans arriver jamais à ce pays mystérieux où les ouvriers trouvent de l’ouvrage. Il s’entêta d’abord à cette idée qu’il ne devait travailler qu’à la maçonnerie, puisqu’il était maçon. Mais, dans tous les chantiers où il se présenta, on répondit qu’on venait de renvoyer des hommes, faute de commandes, et il se résolut, se trouvant à bout de ressources, à accomplir toutes les besognes qu’il rencontrerait sur son chemin.
D’après Guy de Maupassant, Le Vagabond
Questions
I- Compréhension de l’écrit: (6pts)
1- Recopiez le tableau suivant et complétez-le à partir du texte : (1 pt)
Nom du personnage Age Rang familial
(cadet– aîné- benjamin) Métier
……………………………..
……… ………………………….. ……………

2 - Relevez dans le premier paragraphe deux qualités qui caractérisent le personnage. (1pt)

3 - Pour quelle raison le personnage avait-il quitté sa famille ? (1pt)

4 - Relevez dans le deuxième paragraphe un indice montrant que le personnage ignore sa destination. (1pt)

5 - Relevez dans le texte deux mots relatifs au vocabulaire de l’habillement. (1pt)
6 - Quel sentiment éprouvez-vous à l’égard du personnage du récit ?
- Dites pourquoi en une phrase. (1pt)









II - Langue et communication : (6pts).

1- Relevez dans le premier paragraphe du texte une phrase contenant une subordonnée de cause. (1pt)

2- a)- Relevez dans le deuxième paragraphe du texte un verbe conjugué au conditionnel présent. (0,5pt)
b)- L’action exprimée par ce verbe est :
- réelle - irréelle - réalisable - irréalisable
Recopiez la bonne proposition. (0,5pt)

3- Parmi les conjonctions suivantes : mais - ou - et- donc- or- ni - car
a- Quelle est celle qui introduit une explication ? (0,5 pt)
b- Complétez l’énoncé suivant par la conjonction convenable : (0,5pt)
« Il avait quitté son pays….. l’ouvrage manquait »

4- Complétez le tableau suivant par la proposition qui convient : (1pt)
temps de narration – temps de description

Il marchait ……………………………………………..
Il s’entêta ………………………………………………….

5 – a)- Produisez un énoncé à partir de la situation suivante : (1pt)
- Le personnage demande à un patron d’entreprise : « J’aimerais être embauché
comme maçon. »
- Le patron lui répond en faisant une concession. Que dira-t-il ?
b)- Le contexte de cette communication est : (1pt)
- scolaire - familial - social - politique - médical
- Recopiez la bonne proposition

II- Production de l’écrit : (8pts)
Sujet :
Il vous est arrivé de vous perdre dans un lieu éloigné de chez vous.
. Rédigez un récit de dix lignes environ où vous raconterez les événements de cette aventure et vous direz ce que vous avez ressenti.

Lors de l’évaluation de votre écrit, il sera tenu compte de :
- Respect de la consigne .………………………………………………….…….….….…………....1pt
- Cohérence de la narration……………………………………………………….…………….……3pts
- Correction de la langue (grammaire, conjugaison, orthographe, vocabulaire, ponctuation) : 4pts



















السنة الدراسية : 2010 -2011

الدورة : يونيو 2011

المعامل: 3
مدة الإنجاز: ساعتان
الصفحة : 1/1
المملكــــة المــغربيـــــة

وزارة التربية الوطـنـيـة والتعليم العالـــي
و تكوين الأطـر و البحث العلمي
قطاع التعليم المدرسى
الأكاديمية الجهوية للتربية و التكوين
جهة تازة – الحسيمة – تاونات
امتحانات نيل شهادة السلك الإعدادي
الامتحان الجهوي الموحـد

في مادة: اللغة الفرنسية


Corrigé et barème
Ce corrigé est donné à titre indicatif. Le professeur jugera de la validité des réponses.

I- Compréhension de l’écrit : (6pts)
1-
Nom du personnage Age Rang familial
( cadet– aîné- benjamin ) Métier

Jacques Randel
(0,25 pt) vingt-sept ans
(0,25 pt) Fils aîné /aîné
(0,25 pt) maçon
(0,25 pt)

2- Deux qualités qui caractérisent le héros : bon sujet- vaillant (0,5 pt X2).
3- Pour chercher du travail/ à cause du chômage…
accepter toute réponse allant dans ce sens (1pt)
4- sans arriver jamais à ce pays mystérieux / sans arriver / ce pays mystérieux (1pt)
5 – souliers - une culotte - une chemise (0,5ptX2)
6- Sentiment exprimé (0,5pt)
Justification (0,5pt)

II- Langue et communication : (6pts).
1- Il avait quitté son pays parce que l’ouvrage manquait / ne faisait rien parce qu’il n’avait rien à faire (1pt)
2- a- (il) rencontrerait (0,5pt)
b- réalisable (0,5pt)
3- a – Explication : car (0,5pt)
b- Il avait quitté son pays car l’ouvrage manquait (0,5pt)
4-
Il marchait temps de description (0,5pt)
Il s’entêta temps de narration (0,5pt)

5- Enoncé adéquat (1pt)
Contexte : social (1pt)

b- Production écrite : (8pts)

Lors de l’évaluation, tenir compte de :
- Respect de la consigne .………………………………………………….…….….….…………...1pt
- Cohérence de la narration……………………………………………………….……………….…3pts
- Correction de la langue (grammaire, conjugaison, orthographe, vocabulaire, ponctuation) : 4pts




examen préparatoire 1
source: site de madariis.fr
Examen préparatoire Par Adjou Addirof de la langue française à Tazarine-Zagora
Texte :
Nous sommes à bord de la désillusion, frégate de haute mer (….) moi qui vous parle, je suis Petit-jean de Paimpol, gentilhomme de fortune pour vous servir.la désillusion vogue sur l’Océan Indien à la recherche de sa proie favorite, le bon gros vaisseau Patapouf chargé de soierie, d’épices et de barres d’argent.
- Anglais à bord ! Anglais à bord !
Le capitaine Miséricorde saute sur sa lorgnette, dévisage un moment le nouveau venu avant de commander le branle-bas de combat.
- A l’abordage !hurle le capitaine Miséricorde.
Moi, petit Jean de Paimpol, je me retrouve d’un saut sur le pont britannique, poignard entre les dents, épées en main. Un grand flandrin d’Anglais, sec comme le vent du nord se jette sur moi lame en avant.
Nos lames s’entremêlent, et nous voilà menton contre menton. Je lui tire la langue, il me fait une grimace. Autour de nous, des mousquets claquent, des hommes braillent comme des cochons qu’on égorge.
René Fallet, Bulle ou la voix de l’océan. Éd. Denoël.
Questions
Compréhension de l’écrit :
1- Complète le tableau suivant : (1.5 pt)
Auteur Source du texte Maison d’édition
2- Répond par vrai ou faux : (1pt)
a- le narrateur et ses amis se trouvent à bord d’une goélette.
b- ils voguent sur l’Océan Atlantique.
c- ils repèrent un bateau Anglais.
d- le capitaine ordonne à son équipage de ne pas attaquer le vaisseau.
3- Qui est le narrateur ? (0.5)
4- Relève les indices qui montrent qu’il est narrateur et personnage du récit en même temps. (0.5)
5- Le narrateur raconte les faits de manières plaisante, parfois comique. Relève un exemple. (0.5)
6- Qui sont les opposants du héros ? (0.5)
Langue et communication :
1- Exprime une idée de cause avec ses deux phrases : (1pt)
-Les pirates ne prennent pas la mer : il fait mauvais temps.
2- Relève du texte une phrase qui exprime la comparaison. (0.5pt)
3- Conjugue les verbes entre ( ) au temps et au mode qui convient. (2 pts)
a- Il faut s’emparer du navire avant qu’il ne (faire) nuit.
b- Les pirates attaquent le vaisseau afin qu’ils (s’emparer) de son butin.
4- Relève du texte 4 mots en rapport avec la mer. (1pt)
5- trouve une situation convenable à l’énoncé suivant : (1pt)
- la mer est calme, on pouvait se reposer ; mais méfiez-vous des pirates qui peuvent nous surprendre à chaque instant.
Production écrite : (10 pts)
Traitez au choix l’un de ces deux sujets.
Sujet 1 : La Guerre c'est la victoire de la mort, la guerre est toujours sale. Rédigez un texte argumentatif où vous montrez le côté néfaste de la guerre.
Sujet 2 : Tu te souviens certainement de ton premier jour à l’école. Raconte en quelques lignes cette journée en décrivant les émotions ressenties.


examen préparatoire 2
source: site de madariss.fr
Examen préparatoire 2 Par Adjou Addirof de la langue française à Tazarine-Zagora
Texte :
Le narrateur est un jeune homme qui s’appelle louis-marrie. Il voyage en cachette à bord d’un navire qui le conduit en Angleterre. A l’aube, l’équipage découvre sa présence et décide de le jeter à la mer…
Le jour s’était levé et Pain Noir, qui examinait le nez en l’air, avait eu tout le temps de me reconnaître.
- Par quel hasard es-tu ici ? Alors c’est toi l’homme en trop ?
Il siffla, et plusieurs hommes d’équipage apparurent sur le pont ; à leur tête le skipper à la longue figure jaune.
- C’est un espion, hurlait Pain Noir, je le connais(…) il faut le jeter par-dessus la mer.
- Pain Noir, dis-je d’une voix changée(…) je te connais moi aussi, tu n’es qu’un sale petit poisson de rivière. Je n’ai pas peur de toi…
Pierre Mac Orlan, Les Clients du Bon Chien jaune, Ed Gallimard.
Questions :
Compréhension de l’écrit :
1- Complète le tableau suivant : (1.5 pt)
Auteur Source du texte Maison d’édition
2- Choisis la bonne réponse : (1.5 pt)
a- le narrateur s’appelle : -Jean-Marrie -Louis-Marrie -Pierre-Marrie.
b- L‘équipage a découvert le clandestin : -à la tombée de la nuit -à midi -à l’aube.
c- L‘équipage décide : -d’enfermer le clandestin. -de le jeter par la mer. -de le laisser en liberté.
3- Relève les indices qui montrent que le narrateur est aussi un personnage du récit. (0.5 pt)
3- Quelle qualité le narrateur montre-t-il devant ses adversaires ? (1 pt)
4- Propose un titre à ce texte. (1 pt)

Langue et communication :
1- Exprime une idée de comparaison : (1 pt)
-le héros est malin : il ressemble à un singe.
2- « Même si le héros est désarmé il a pu affronter cinq matelots à la fois » (1 pt)
Remplace « même si » par « Quoique » en procédant aux transformations nécessaires.
3- Ecris convenablement les verbes entre ( ) : 1.5 pt)
a- Si le héros affrontait ses adversaires sans armes, il (perdre) le combat.
b- Au cas où le héros (prêter) serment sur la Bible, il pourrait s’intégrer dans le groupe des pirates.
c- Le héros entame le combat pour qu’il (être) sauvé.
4- Formule une hypothèse pour expliquer le fait suivant : (1 pt)
-un homme est tombé dans la mer.
Production de l’écrit : (10 pts)
Traitez au choix l’un de ses deux sujets.
Sujet 1 :
L’équipage a jeté le héros dans la mer. Imaginez la suite de ce récit….
Sujet 2 :
La pauvreté est un fléau à combattre par tous nos moyens possibles.
Construis une argumentation où tu présentes des solutions pour remédier à ce phénomène sur le plan national.


examen préparatoire 3
source: madariss.fr
Examen préparatoire 3 relatif à l’oeuvre « L’île au trésor » de R.L.Stevenson
Le lendemain de l’enterrement, vers trois heures de l’après-midi, je me tenais sur le seuil de
l’auberge, songeant tristement à mon père, quand j’aperçus un homme qui s’avançait lentement sur la route, frappant régulièrement le sol de son bâton d’aveugle, il était d’un large caban en
loques. Son aspect était des plus sinistres et je ne pus réprimer un frisson de terreur, lorsqu’ il s’arrêta à quelques pas de l’auberge, en demandant d’une voix forte :
-Y a-t-il par ici une personne charitable dire àun pauvre aveugle, qui a perdu la vue au service
de la patrie, où il se ce moment !
-Vous êtes devant l’auberge de l’Amiral- Benbow, mon brave homme, répondis- je
aussitôt.
- J’entends une voix jeune, reprit-il. Voudriez-vous me tendre la main, aimable jeune homme,
et me taire entrer dans l’auberge !
Je lui tendis la main et le monstre sans yeux la saisit, la serra comme dans un étau et me dit
d’une voix toute changée :
-Et maintenant, mon garçon, tu vas me conduire auprès du capitaine !
Effrayé, je lui obéis et le menai à la table où le vieux flibustier était assis, abruti par le rhum. Il leva les yeux à notre arrivée et fut dégrisé d’un seul coup. La terreur et l’accablement se lisaient sur son visage.
-Reste assis où tu es, Billy, ordonna l’aveugle, je n’y vois point, mais j’entends tes doigts remuer.
Tends-moi la main gauche.
Je le vis alors faire les doigts du capitaine qui se refermèrent dessus instantanément.
-Voilà qui est fait, dit l’aveugle.
Sur ces mots, il s’en alla avec une agilité dont je ne l’aurais pas cru capable. Frappé de stupeur,
j’entendis décroître au loin le tapotement de son bâton d’aveugle.
Le capitaine, apparemment remis de sa stupeur, regarda dans sa paume.
-A dix heure ! S’écria-t-il ! J’ai six heures devant moi ! Je les aurais !
Au même instant, il chancela, porta sa main à sa gorge et s’abattit de tout son long sur le sol. Je courus à lui tout en appelant ma mère. Mais tout secours était inutile. Le capitaine venait de succomber à une apoplexie. La mort avait frappé une deuxième fois à notre porte.
Robert Louis Stevenson, l’île au trésor. Ed Alouma.
-Questions :
*compréhension de l’écrit :
1-Remplissez ce tableau :
La source du texte Son genre romanesque Son auteur Edition

2-Situez ce passage par rapport aux évènements du récit.
3-Expliquez les mots soulignés selon le contexte dans l’oeuvre.
4-Où et quand arriva le vieux aveugle ?
5-Pourquoi le vieux aveugle demanda-il- au narrateur de le conduire
auprès du capitaine ?
6-Relève du texte :
a- une expression montrant le caractère dangereux du capitaine.
b- une expression montrant une réaction négative et inattendue de la
part du capitaine.
7-Quelle impression relie la fin du texte à son début ? Comment
expliquer la dernière phrase du texte ?
*Langue et Communication :
1- « Si Billy n’était pas mort, il pourrait trouver le trésor ».
a- que exprime cette phrase ?
b- remplace « Si » par « à condition que »
2-Complète ce passage par des coordonnants.
Je me tenais sur le seuil de l’auberge, songeant tristement à mon père,
…… j’aperçus un homme qui s’avançait lentement sur la route, son aspect était des plus sinistres …… je ne
pus réprimer un frisson de terreur, …… il s’arrêta à quelques pas de l’auberge.
3- Relève du texte une subordonnée de temps.
4- Construis une hypothèse sur l’objectif de la visite du vieux aveugle
* Production de l’écrit :
Traitez au choix l’un des sujets suivants :
-sujet 1 : Qu’en pensez-vous des enfant-guerriers ? Présentez une
argumentation contre ce fléau tout en présentant des solutions.
-sujet 2 : Tu envisage passer les vacances prochaines à la montagne….Raconte tout en décrivant les meilleurs moments de ses vacances.

examen préparatoire 4
source: madariss.fr
Lycée Sidi Amrou -Niveau 3ème ASC Tazarine- Zagora Par Adjou Addi
Examen préparatoire no 4
-Texte de départ :
A la fin de l’après-midi du 29 septembre 1759, le ciel noircit à coup dans la région de l’archipel Juan Fernandez, à six cents kilomètres environ au large des côtes du Chili.
L’équipage de la Virginie se rassembla sur le pont pour voir les petites flammes qui s’allumaient à l’extrémité des mâts et des vergues du navire. C’était des feux Saint-Elme, un phénomène à l’électricité atmosphérique et qui annonce un
violent orage. Heureusement, la Virginie sur laquelle voyageait
Robinson n’avait rien à craindre, même de la plus forte tempête. C’était une galiote hollandaise, un bateau plutôt rond, avec une mature assez basse, donc lourda et peu rapide, mais d’une stabilité extraordinaire par mauvais temps. Aussi le soir, lorsque le capitaine Van Deyssel vit un coup de vent faire éclater des voiles comme un ballon, il ordonna à ses hommes de replier les autres voiles et de s’enfermer avec lui à l’intérieur, en attendant que ça se passe. Le seul danger qui était à craindre c’était des récifs ou des bancs de sable, mais la carte n’indiquait rien de ce genre, et il semblait que la Virginie pouvait fuir ma tempête pendant des centaines de kilomètres sans rien rencontrer.
Robinson avait laissé sa femme et ses deux enfants à York, pour explorer l’Amérique du sud et voir s’il ne pourrait pas organiser des échanges commerciaux fructueux entre
sa patrie et le Chili..
-Ne croyez-vous pas que cette tempête va beaucoup retarder notre arrivée au chili demanda-t-il au capitaine en battant les cartes.
Il avait plus d’expérience que Robinson et se moquait souvent de son impatience de jeune homme.
-Quand on entreprend un voyage comme celui que vous faîtes, on part quand on le veut, mais on arrive quand Dieu le veut. Lui dit –il après avoir tiré une bouffée de sa pipe(…).
A ce moment –là le fanal suspendu à une chaîne qui éclairait la cabine accomplit un violent arc de cercle et éclata contre le plafond. Avant que l’obscurité totale se fasse, Robinson eut encore le temps de voir le capitaine plonger la tête la première par-dessus la table. Dans la vague lueur de la pleine lune balayée par des nuages, Robinson distingua un group d’homme qui s’efforçait de mettre à l’eau un canot de sauvetage. Il se dirigeait vers eux pour les aider, quand un choc formidable ébranla le navire. Aussitôt après, une vague gigantesque croula sur le pont et balaya tout ce qui s’y trouvait, les hommes comme le matériel.
Lorsque Robinson reprit connaissance, il était couché, la figure dans le sable. Une vague déferla sur la grève mouillée et vint lui lécher les pieds. Il se laissa rouler sur le dos.
A l’ouest, une falaise rocheuse s’avançait dans la mer et se prolongeait par une chaîne de récifs. C’était là que se dressait la silhouette de la Virginie avec ses mâts arrachés et ses cordages flottant dans le vent.
Robinson se leva et fit quelques pas. Il n’était pas blessé, mais son épaule continuait à lui faire mal…il se fit une sorte de bonnet en roulant de grandes feuilles. Puis il ramassa une branche pour s’en faire une canne et s’enfonça dans la forêt.
Michel Tournier, Vendredi ou la vie sauvage, Folio Junior.1982
-Questions:
*Compréhension de l’écrit :
1- Identifie la source du texte, son genre, son auteur, son narrateur et son édition. (2. pts)
2- Quand ce voyage fut-il commencé ? Quelles étaient sa destination et son motif « objectif » ? (1.5 pt)
3- Sur quels éléments s’est basé l’auteur pour créer un effet du réel chez le lecteur. (1 pt)
4- Relève à partir du texte le lexique de la mer et le lexique du navire. (1.5 pt)
5- « Heureusement, la Virginie sur laquelle voyageait Robinson n’avait rien à craindre, même de la plus forte tempête ».
Relève de cette phrase un mot qui montre que le narrateur s’implique dans l’histoire. (0.5 pt)
*Langue et Communication :
1- « C’était une galiote hollandaise, un bateau plutôt rond, avec une mature assez basse, donc lourda et peu rapide, mais d’une stabilité extraordinaire par mauvais temps ».
Analyse la coordination dans cette phrase. Quel effet donne-t-elle à la structure. (1.5 pt)
2- « Comme le soleil commençait à brûler, il se fit une sorte de bonnet en roulant de grandes feuilles ». Qu’exprime cette phrase. Refait cette phrase d’une autre façon. (1pt)
3- Fais parler le capitaine du vaisseau qui fait une concession sur le
courage de ses matelots. (1 pt)
*Production de l’écrit : (10 pts)
Traitez au choix
1- Vous êtes en promenade avec des amis, tu es allé chercher de l’eau; sur le chemin du retour tu es perdu.
Raconte en décrivant les lieux. (Ne dépasse pas 12 lignes).
2- Etes vous satisfaits de la façon par laquelle le Maroc traite les affaires des jeunes ? Présentez des solutions pratiques pour participer activement dans le chantier de renouvellement.


prof.ziani est déconnecté   Répondre en citant
Ancien 13/01/2018, 14h30   #3
prof.ziani
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 64
Messages: 7 382
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut

Institut THOMAS EDISON année scolaire: 2010.2011
Les Orangers Rabat Niveau: 3ème année du collège
Prof: Mme. Nadia BACHAR
Examen normalisé local de Français
Session: Janvier 2011
1
Instructions générales :
 Répondre sur une double feuille
 Ecrire le nom et le prénom
 Durée : 2 heures
Texte d’appui :
Anne Frank vit cachée depuis six mois dans un petit appartement d’Amsterdam avec sa famille et des amis.
Ils sont juifs, et la Gestapo les recherche pour les déporter. Le 12juin 1942 jour de son treizième
anniversaire, Anne commence de tenir son journal, sous forme de lettres adressées à une amie fictive, Kitty.
Chère Kitty Mercredi 13 Janvier 1943
Ce matin, n’a pas arrêté de me déranger et je n’ai pu terminer ce que j’avais commencé. Nous avons une
nouvelle occupation, remplir des sachets de jus de viande(en poudre). C’est un travail comme on fait dans
les prisons, c’est d’un rare ennui et ça vous donne le tournis et le fou de rire. Dehors, il se passe des
bagages qu’un sac à dos et un peu d’argent. En plus, ces affaires leur sont enlevées en cours de route. Les

 

 


familles sont écartelées, hommes, femmes et enfants sont séparés. Des enfants qui rentrent de l’école ne
trouvent plus leurs parents. Des scellés, leur famille disparue. Les chrétiens néerlandais vivent dans
l’angoisse eux aussi, leurs fils sont envoyés en Allemagne, tout le monde a peur. Et chaque nuit, des
centaines d’avions survolent les Pays-Bas, en route vers les villes allemandes, voire des millions de gens,
tombent en Russie et en Afrique. Personne ne peut rester en dehors, c’est toute la planète qui en guerre, et
même si les choses vont mieux pour les Alliés, la fin n’est pas encore en vue.
Cordialement Anne
Jeudi 14 Janvier 1943
Les enfants ici se promènent avec pour tout vêtement une blouse légère et des sabots aux pieds, sans
manteau, sans bonnet, sans chaussettes, sans personne pour les aider. Ils n’ont rien dans le ventre, mais
mâchonnent une carotte, quittent une maison froide pour traverser les rues froides et arriver à l’école dans
une classe encore plus froide. Oui, la Hollande est tombée si bas qu’une foule d’enfants arrêtent les
passants dans la rue pour leur demander un morceau de pain.
Je pourrais te parler pendant des heures de la misère causée pas la guerre, mais cela ne réussit qu’à
attendre le plus calmement possible la fin de ces malheurs. Les juifs, aussi bien que les chrétiens et la terre
entière, attendent, et beaucoup n’attendent que la mort.
Bien à toi
Anne
A/ Compréhension :
1) De quel genre de récit de vie s’agit-il ?
2) A quels indices le reconnaît-on ?
3) Sous quelle forme est-il écrit ?
4) Expliquez pourquoi peut-on considérer que cet extrait est aussi des mémoires.
5) Qui est l’auteur et qui en est le narrateur ?
6) Quelle est l’idée générale du texte ?
7 points
Institut THOMAS EDISON année scolaire: 2010.2011
Les Orangers Rabat Niveau: 3ème année du collège
Prof: Mme. Nadia BACHAR
Examen normalisé local de Français
Session: Janvier 2011
2
B/ Langue :
1) transposez au discours indirect (2pts) :
La radio annonça : ‘’Toute la ville sera asphyxiée par les gaz’’.
‘’Arrêtez les bombardements !’’ crièrent les enfants innocents.
2) Transformez à la voix passive(2pts)
Les Nazis maltraitaient les Juifs.
On libérera les femmes et les enfants.
3) S’agit-il d’une complétive ou d’une relative(2pts) :
Nous supposons que la plupart se font massacrer.
Les juifs qui étaient dans les camps, avaient les têtes rasées.
4) Conjuguez aux temps du récit(2.5pts)
Anne (s’apprêter) à s’enfuir du camp, soudain une bombe (exploser). Elle (se réveiller), (se changer)
et (prendre) la fuite.
5) enrichissez cette phrase simple :’’la guerre éclate’’ par : (1.5 pts)
Une subordination /Une coordination/Une juxtaposition
6)Reliez par une conjonction de coordination adéquate et dites ce quelle exprime : (3 pts)
Les familles étaient réunies… la Gestapo les a écartelées (…)
La gestapo capture les détenus… elles les enferment dans des cachots(…)
…Les femmes…Les enfants n’échappent à la Gestapo(…)
C/ Production écrite :
1) Remettre les phrases en ordre en introduisant les indicateurs temporels : d’abord, puis, ensuite,
enfin : (5 points)
-L’enfant a pris les morceaux de pain.
-Il est parti dans un coin de la rue.
-Il s’est exprimé : Comme Dieu est grand !
-Il a dégusté cette belle offre venue du ciel
-Il a remercié l’homme de sa générosité.
2) Production écrite : (15 points)
Imaginez trois jours de journal intime d’un touriste Français profitant des merveilles et de
l’hospitalité marocaine.
Bon courage !
13
points
20 points
prof.ziani est déconnecté   Répondre en citant
Ancien 13/01/2018, 14h32   #4
prof.ziani
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 64
Messages: 7 382
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut

( Word Reader - Pas enregistré )
www.word-reader.com
Agadir, le 30/6/2005
Mon cher ami Rachid
C’est avec joie que je t’écris pour t’inviter à venir passer les vacances
d’été chez moi à Agadir.
Cette belle ville draine de nombreux touristes étrangers qui y viennent
pour chercher le soleil, la mer et la détente. Le climat y est doux tout
au long de l’année. Avec ses belles plages de sable fin, Agadir est la
station balnéaire par excellence du Maroc.
Je crois que nous passerons tous les deux des jours inoubliables.
Quand viendras-tu ? Réponds-moi vite.
Il faut que tu viennes. Je t’attends avec impatience.
Bien amicalement à toi.
Ton ami Mohamed
Drainer : attirer
Station balnéaire : lieu où l’on va prendre des bains de mer.
I Compréhension de l’écrit (6 pts)
1) Qui est l’auteur de cette lettre?
2) A qui est-elle destinée ?
3) Dans quel but Mohamed l’a-t-il écrite?

 

 


4) Quelle relation existe entre l’expéditeur et le destinataire ? Relève dans
le texte deux indices qui le montrent
5) Choisis et recopie la bonne réponse:
- C’est une lettre personnelle.
- C’est une lettre administrative.
6) Remplace ce qui est souligné par un adjectif.
II Langue et communication (6 pts)
a) Relie les phrases suivantes par le pronom relatif qui convient.
1) Rachid se rendra à Agadir. Il y passera d’agréables vacances.
2) Cette ville est merveilleuse. Il en gardera de bons souvenirs.
b) Dans la phrase suivante, relève les indicateurs spatio-temporels
servant à localiser.
1) Chaque été, beaucoup de gens vont à Agadir pour se baigner.
c) Repère les moyens utilisés pour caractériser les plages.
1) Ces plages sont belles et propres.
d) Remplace l’expression soulignée par un adverbe.
1) Il accueillera son ami avec chaleur.
e) Ecris le verbe entre (…) au temps qui convient (imparfait/P.S)
1) Tous les jours, les deux amis (aller) en mer.
III Réécriture (8 pts)
Rachid a accepté l’invitation de son ami à qui il a envoyé la réponse.
Voici en désordre les éléments de sa lettre que tu vas essayer de
Examen normalisé
Français 1er semestre 2011/2012
Collège Abdelkrim Al Khattabi
Durée : 2 h
( Word Reader - Pas enregistré )
www.word-reader.com
reconstituer de façon à aboutir à un texte cohérent.
- A très bientôt.
- Rachid
- J’ai bien reçu ta lettre
- Je viendrai le 20 juillet.
- de ton invitation que j’accepte avec plaisir.
- Marrakech, le 9 juillet 2005
- et je te remercie beaucoup
- Cher Mohamed
Corrigé
I Compréhension de l’écrit
1) L’auteur de cette lettre est Mohamed.
2) Elle est destinée à Rachid.
3) Mohamed l’a écrite pour inviter son ami à venir passer ses vacances
chez lui, à Agadir.
4) C’est une relation d’amitié.
Les indices qui le montrent : Mon cher ami Rachid- Ton ami Mohamed
5) C’est une lettre personnelle.
6) estivales.
II Langue et communication
a)
1) Rachid se rendra à Agadir où il passera d’agréables vacances.
2) Cette ville dont il garde de bons souvenirs est merveilleuse.
b)
1) Chaque été, beaucoup de gens vont à Agadir pour se baigner.
c)
1) Ces plages sont belles et propres.
d)
1) Il accueillera son ami chaleureusement
e)
1) Tous les jours, les deux amis allaient en mer.
III Réécriture
Marrakech, le 9 juillet 2005
Cher Mohamed
J’ai bien reçu ta lettre et je te remercie beaucoup de ton
invitation que j’accepte avec plaisir.
Je viendrai le 20 juillet. A très bientôt.
Rachid
prof.ziani est déconnecté   Répondre en citant
Répondre


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


Entrer votre adresse email ICI pour recevoir les nouveautés:

 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 23h27.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc