Page Principale Primaire Collège Qualifiant Fiches et projets Pédagogiques Etudes Françaises FAC CRMEF français Enseignement Sup Bibliothèque
forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > L'enseignement secondaire qualifiant > 1ère année > Le Dernier Jour
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 15/12/2010, 22h48
prof.ziani prof.ziani est déconnecté
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 64
Messages: 7 383
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut Le dernier_jour_condamne.pdf/Le dernier jour d'un condamné (Victor hugo)

 

 

 

 






Résumé général :


Dans la prison de Bicêtre, un condamné à mort ( le narrateur) attend le jour de son exécution. Jour après jour, il note ses angoisses, ses espoirs fous et ses pensées. Le narrateur nous rappelle les circonstances de son procès ( chapitres 1/9 ).Puis il nous décrit sa cellule ( chapitre 10/12 ). Il évoque ensuite le départ des forçats au bagne de Toulon ( chap. 13/15 ). Il nous rapporte la complainte en argot d’une jeune femme à l’infirmerie ( chapitre 16 ) .Désespéré, il décide alors de s’évader ( chapitre17). on vient lui apprendre que son exécution aura lieu le jour même.( chapitre 18/19 ).

Le narrateur sera transféré ensuite à la conciergerie ( chap. 22) , il y rencontre un autre condamné à mort ( chap. 23/24). Son séjour en prison devient de plus en plus suffocant .il sombre dans les hallucinations et les cauchemars .Il se demande comment on meurt sous la guillotine. ( chap. 27). Il reçoit après la visite d’un prêtre qu’il trouve placide et sans compassion devant son état. ( chap30)

 

 



La visite de sa petite fille Marie sera évoquée au chapitre 43. Elle ne le reconnaitra pas, ce qui l’attriste profondément.

Puis vient l’ultime ligne droite avant la mort; son dernier jour de condamné. Sur son passage de la conciergerie à la place de Grève où se dresse l’échafaud, la foule rit et applaudit: le condamné était donné en spectacles à cette foule qu’il n ‘a jamais aimé d’ailleurs. Devant le spectre de la mort, le narrateur tremble et implore la pitié mais il sait déjà que son sort est scellé. Le bourreau accomplit alors sa tâche pour décapiter le condamné.

 

 


Dernière modification de prof.ziani, 18/02/2013 à 23h41
Répondre en citant
Liens Sponsorisés
Ancien 31/12/2010, 17h08   #2
prof.ziani
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 64
Messages: 7 383
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut Le Dernier Jour d'un condamné de Victor Hugo


Le Dernier Jour d'un condamné de Victor Hugo

 

 


Adieu l'espoir, adieu les roses, adieu la nature et le vent ; tout cela n'est plus a moi ; Et Marie, ma pauvre petite fille qui t'aimera désormais ? Mon cœur saigne toute ma rage... " Qui parle ? Un homme semblable à tous les autres dans l'attente de la mort. Dehors dans la lumière pâle du petit matin, la guillotine projette son ombre sur le pavé. Dans quelques heures, cet homme sera exécuté. Son crime ? Il n'en dit rien. Le temps presse. Sur le papier qui lui reste, il jette encore ses terreurs et ses angoisses, se souvient du bonheur enfui... Qu'espère-t-il ? Conserver la force de se tenir debout.
" Que ce que j'écris ici puisse être un jour utile à d'autres, que cela arrête le juge prêt à juger, que cela sauve des malheureux, innocents ou coupables, de l'agonie à laquelle je suis condamné... ".

Quelle modernité dans le style! J'avoue, la seule chose que j'avais lue de Hugo c'était "les châtiments", pas du tout la même chose même si ça m'avait plu aussi. La psychologie du personnage est remarquable. Il est bien certain que "le dernier jour d'un condamné" ne constitue pas une lecture divertissante, mais elle ouvre vraiment à la réflexion.
kalistina.over-blog.com

Dernière modification de prof.ziani, 18/02/2013 à 23h41
prof.ziani est déconnecté   Répondre en citant
Ancien 31/12/2010, 17h15   #3
prof.ziani
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 64
Messages: 7 383
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut

Un condamné à mort enfermé dans son cachot attend son exécution prochaine. Ayant obtenu le droit d’écrire il décide de noter tout ce qu’il vit et ce qu’il pense pendant les dernières semaines de sa vie. Jamais il ne cessera d’espérer d’être gracié malgré tout ce qu’il subit et surtout le fait de savoir quand sa vie se terminera. Il cessera d’écrire peu avant son exécution.

Le Dernier Jour d'un condamné est un roman de Victor Hugo écrit en 1829, qui constitue un réquisitoire politique pour l'abolition de la peine de mort. L’écrivain a été fortement marqué depuis qu’il a assisté au spectacle d'un homme qu'on mène à l'échafaud. Le lendemain, il se mit à écrire Le Dernier jour d'un condamné, qu'il termina en trois semaines. Il y évoque dans un style simple et puissant, sous la forme d’un journal intime, la mort programmée d’un homme dont on ne sait quasi rien sauf le fait que quelqu’un a décidé qu’il devait mourir. Le narrateur donne quelques vagues indications sur son crime en faisant penser à un meurtre, mais cela reste symbolique car en commettant son crime c’est lui-même qu’il tue, car de toute façon pour Victor Hugo aucun crime ne peut justifier la peine de mort qui finalement n’est autre qu’une torture et un meurtre institutionnalisé. Le narrateur raconte tout : ses angoisses, ses dernières pensées, les quotidiennes souffrances morales et physiques qu’il subit en tant que prisonnier (par exemple scène du ferrage des forçats) et condamné à mort. Victor Hugo s’attaque aussi au spectacle qu’offre la justice via les condamnations à mort en d écrivant la foule « détestable » qui vient voir les exécutions sur la place publique.

 

 



Mais écrire ce roman en 1829 est pour Victor Hugo un véritable exploit marqué de beaucoup de courage. La peine de mort était monnaie courante à l’époque et n’a d’ailleurs été abolie dans la plupart des pays européens que dans les années 1980, donc bien plus d’un siècle plus tard, alors que beaucoup d’autres l’appliquent toujours. Ceci maintient ce roman en pleine actualité pour ces pays, mais aussi pour les autres afin que l’on oublie jamais quelle barbarie est en réalité la peine capitale.


Amazon.fr

Dernière modification de prof.ziani, 18/02/2013 à 23h41
prof.ziani est déconnecté   Répondre en citant
Ancien 31/12/2010, 17h22   #4
prof.ziani
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 64
Messages: 7 383
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut Quatrième de couverture :

Quatrième de couverture :


Victor Hugo a vingt-six ans quand il écrit, en deux mois et demi, Le dernier jour d' un condamné, roman qui constitue sans doute le réquisitoire le plus véhément jamais prononcé contre la peine de mort.
Nous ne saurons pas qui est le Condamné, nous ne saurons rien du crime qu' il a commis. Car le propos de l' auteur n' est pas d' entrer dans un débat mais d' exhiber l' horreur et l' absurdité de la situation dans laquelle se trouve n' importe quel homme à qui l' on va trancher le cou dans quelques heures.
Ce roman - aux accents souvent étrangement modernes - a une telle puissance de suggestion que le lecteur finit par s' identifier au narrateur dont il partage tour à tour l' angoisse et les vaines espérances. Jusqu' aux dernières lignes du livre, le génie de Victor Hugo nous fait participer à une attente effarée : celle du bruit grinçant que fera le couperet se précipitant dans les rails de la guillotine.
Quiconque aura lu ce livre n' oubliera plus jamais cette saisissante leçon d' écriture et d' humanité.Victor Hugo (1802-1885); roman écrit en 1828.

Livre qui est un véritable réquisitoire contre la peine de mort . C' est l' histoire d' un homme condamné à mort, sachant qu' il ne lui reste plus que six semaines à vivre. Un être totalement dévasté moralement et physiquement, qui se pense déjà mort en quelque sorte. Il se sent totalement anéanti par la justice, qui ne le condamne pas seulement lui , mais également sa famille. Longs monologues d' un être incompris, qui n'a plus que sa plume pour coucher par écrit ce qu'il est incapable de dire par la parole, au monde devenu étranger à ses yeux.

Hugo a voulu anonymiser ce misérable personnage, troublant et attachant, un sans nom, pour donner encore plus de force à la portée de ses idéaux. Il représente par là même la triste réalité de milliers de gens qui étaient confinés au même sort. A une époque ou la peine de mort faisait déjà débat, il a voulu rendre compte de l'horreur que vivaient ces hommes dans les prisons; la stupidité de toute une population avide d'un spectacle sanglant , la cruauté des bourreaux dans cette mission qui leur était impartie...

 

 



Un récit poignant d'un être humain, à la première personne, qui jusqu'au dernier moment aura cru à une grâce divine ou royale...


Un chef d'œuvre de la littérature de notre grand Hugo national , à ne manquer sous aucun prétexte!!

Classiques de littérature française



Dernière modification de prof.ziani, 18/02/2013 à 23h42
prof.ziani est déconnecté   Répondre en citant
Ancien 31/12/2010, 18h01   #5
prof.ziani
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 64
Messages: 7 383
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut Le dernier jour d’un condamné


Dernière modification de prof.ziani, 18/02/2013 à 23h42
prof.ziani est déconnecté   Répondre en citant
Répondre


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


Entrer votre adresse email ICI pour recevoir les nouveautés:

 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 21h44.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc