Page Principale Primaire Collège Qualifiant Fiches et projets Pédagogiques Etudes Françaises FAC CRMEF français Enseignement Sup Bibliothèque
forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > LICENCE D'ETUDES FONDAMENTALES ETUDES FRANCAISES > Semestre 1 > Litterature
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 06/03/2011, 11h56
Avatar de Français Maroc
Français Maroc Français Maroc est déconnecté
directeur général
 
Inscrit : février 2010
Lieu: Maroc
Âge: 34
Messages: 1 378
Pouvoir de réputation: 47
Français Maroc has much to be proud of
Par défaut La poésie lyrique

 

 

 

 

1. Temps et lieux.

Début. Les premières manifestations du lyrisme en Occident remontent à la Grèce antique, aux alentours du VIIe siècle av. J.-C. Premiers auteurs: Théognis de Mégare et Mimnerme de Colophon (lyrisme apparenté à la tradition épique), Archiloque et Sapho (lyrisme plus personnel).
Fin. Le lyrisme a évolué à travers les siècles, tantôt triomphant (par exemple, au Moyen Âge avec les troubadours), tantôt éclipsé par d'autres genres littéraires (par exemple, au XVIIe siècle en France). Il existe encore de nos jours.
En France, après une période dominée par la poésie dite formaliste, on assiste à un retour significatif de la poésie lyrique. Les poètes de cette nouvelle vague se réclament volontiers de grands lyriques comme Rilke ou Hölderlin. Parmi ces poètes, on retrouve: Yves Bonnefoy, Jacques Dupin, André du Bouchet, Claude Vigée, Hubert Juin, etc. Au Québec, la poésie lyrique compte plusieurs représentants: Gaston Miron, Jacques Brault, Claude Beausoleil, etc.
Lieux. L'émergence de la poésie lyrique dans une littérature coïncide avec la prise de conscience de la valeur de l'individu. Les genres littéraires comme l'hymne et l'épopée, qui témoignent d'une conscience collective, cèdent alors la place à cette nouvelle forme d'expression. La poésie lyrique est un signe d'évolution dans une littérature. On la trouve entre autres dans les littératures européennes, chinoises, japonaises et arabes et américaines.

2. Auteurs et oeuvres.

Pindare (-518 à v. -438), Épinicies.
Horace (-65 à -8), Odes.
Dante (1265-1321), La Vita Nuova.
Pétrarque (1304-1374), Canzoniere.
Hölderlin (1770-1843), Poèmes.
Lamartine, Les Méditations poétiques.
Shelley (1792-1822), À une alouette.
Victor Hugo, Les Contemplations.
Alfred de Musset, Les Nuits.
Walter Whitman (1819-1892), Les Feuilles d'herbe.
Rainer Maria Rilke (1875-1926), Élégies de Duino.
Apollinaire, Alcools.
Aragon, Les Yeux d'Elsa.
Alain Grandbois, Les Îles de la nuit.
Pablo Neruda (1904-1973), Chant général.
Aimé Césaire (1913), Cahier d'un retour au pays natal.
Gaston Miron, L'Homme rapaillé.

3. Définition et fonction dans la société.

Le poème lyrique se présente comme le lieu par excellence du JE, qui y manifeste sa relation au monde, à la nature, à l'Autre. Variations sur les thèmes de l'amour et de la mort, de la joie et de la douleur. La poésie lyrique garde, à travers toute son évolution, la même visée radicale: atteindre un au-delà du monde, un absolu. Le poète cherche, par des textes de forme savante ou populaire, à donner une portée plus grande à son expérience individuelle, à transcender sa condition d'être humain. Le lyrisme s'épanouit dans une société et dans une littérature qui accordent une grande importance à l'individu, à sa liberté d'expression et de passions. Il s'accommode mal des règles et des lois de la raison. Ainsi, il n'est pas étonnant qu'en France, aux XVIIe et XVIIIe siècles, il n'y ait pratiquement pas eu de poètes lyriques: la doctrine classique avait complètement étouffé le lyrisme. C'est la Révolution française qui a fait renaître le lyrisme en faisant tomber les dogmes classiques et en annulant les hiérarchies; l'individu reprenait alors une place de premier plan. Le rôle et le statut du poète lyrique changent d'une époque à l'autre et d'une société à l'autre. Dans l'antiquité, en Grèce et à Rome, le poète est engagé dans la vie de la communauté à laquelle il appartient. Il est sur la place publique et s'adresse directement à ses contemporains, il en est le porte-parole, le guide spirituel; il jouit d'un grand prestige, on le comble d'honneurs (ex.: Pindare). Au moyen âge, le poète lyrique occupe aussi une place de choix: il est au service des seigneurs, il écrit pour divertir une élite oisive. Mais il n'a pas toujours une situation aussi favorable. Par exemple, au XIXe siècle, en France, il devient un solitaire, un exilé, un homme qui vit hors du monde, dans la pauvreté: c'est le poète maudit. Il occupe une place à part et n'est au service de personne (ex.: Baudelaire, Verlaine, Rimbaud). Encore de nos jours, le poète lyrique est refoulé dans les marges. Le rôle qu'il joue dans la société est considéré comme négligeable, insignifiant.

4. Origines et postérité.

Origines.
La poésie lyrique est issue des prières et des hymnes religieux. À ses débuts, elle avait pour fonction d'exprimer les sentiments d'un groupe, d'une collectivité. Elle était alors très proche de la musique, du chant. Quelques-unes des plus anciennes formes du lyrisme grec étaient des chants choraux: leur objet était la célébration des dieux, mais aussi et surtout des héros, des événements qui ont marqué la collectivité (ex.: les odes de Pindare, composées plus tard). À travers cette célébration, c'étaient les valeurs qui régissaient la collectivité que l'on exaltait. Les textes étaient donc empreints de morale, de sagesse.

Postérité.
Le lyrisme a beaucoup évolué par la suite, autant dans le contenu que dans la forme. Il est devenu plus personnel, il s'est mis à exprimer les sentiments de l'individu. Sapho compte parmi les premiers poètes à avoir donner une place centrale aux événements intimes de l'individu. Mais son lyrisme gardait quand même un caractère collectif: le poète, en parlant de lui-même, de ce qu'il vit, parlait au nom des autres. Ce caractère collectif, omniprésent au début, va disparaître petit à petit au fil des siècles, réapparaissant à l'occasion, par exemple, de bouleversements politiques et sociaux (pensons à la Révolution tranquille au Québec). Le texte lyrique varie dans son contenu au gré des auteurs et des époques: il peut être philosophique ou métaphysique (interrogations sur l'être et sa présence au monde) comme chez Hölderlin ou Grandbois, sensuel, en prise sur les sensations, sur la réalité concrète comme chez Horace ou Apollinaire, onirique comme chez Nerval, engagé socialement comme chez Miron, etc. La forme que prend le texte lyrique est elle aussi très variable: chanson (couplets et refrain), sonnet, poème en vers réguliers, poème en vers libres, etc. Mais, à travers cette grande diversité de formes, le but de la poésie lyrique reste le même: exprimer les sentiments de l'individu, une vision du monde unique par un travail sur la langue, sur le rythme et les sonorités.

5. Bibliographie.

Encyclopeadia Universalis (articles lyrisme et poésie).
LEVRAULT, Léon, la Poésie lyrique des origines à nos jours, Paris, Mellottée, 217p.
DEFRADAS, Jean, les Élégiaques grecs, Paris, PUF, 1962, 108p.
GRIMAL, Pierre, le Lyrisme grec, Paris, 1978, PUF, 304p.
PICOT, Guillaume, la Poésie lyrique au moyen âge, Paris, Nouveaux classiques Larousse, 1965, 2 tomes de 128p.
CLÉDAT, Léon, la Poésie lyrique et satirique en France au moyen âge, Genève, Slatkine reprints, 1972, 240p.
POIRION, Daniel, le Poète et le prince (l'évolution du lyrisme courtois de Guillaume de Machaut à Charles d'Orléans), Grenoble, Imprimerie Allier, 1965, 660p.

 

 


 

 

Répondre en citant
Liens Sponsorisés
Répondre


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


Entrer votre adresse email ICI pour recevoir les nouveautés:

 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 16h48.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc