Page Principale Primaire Collège Qualifiant Fiches et projets Pédagogiques Etudes Françaises FAC CRMEF français Enseignement Sup Bibliothèque
forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > LICENCE D'ETUDES FONDAMENTALES ETUDES FRANCAISES > Semestre 2 > MORPHO-SYNTAXE
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 28/05/2011, 14h12
Avatar de szkaoutar
szkaoutar szkaoutar est déconnecté
membre fondateur
 
Inscrit : mars 2010
Messages: 576
Pouvoir de réputation: 47
szkaoutar has a brilliant future
Thumbs up les fonctions du nom

 

 

 

 

Les fonctions du nom sont au nombre de quatre:

1. la fonction sujet
2. la fonction complément
3. la fonction attribut
4. la mise en apposition



1. La fonction SUJET du verbe


Le sujet détermine la personne (1ère, 2ème, 3ème) et le nombre (singulier / pluriel) du verbe.
Le sujet de la 1ère et 2ème personne du singulier est toujours le pronom personnel : je ou tu

Le nom sujet du verbe fait l'action indiquée par le verbe (à la voix active ).
On le trouve en posant la question QUI EST CE QUI ? ou QU'EST CE QUI au verbe.

ex.
L'enfant joue dans sa chambre.
Qui est ce qui joue ? --> l'enfant (le nom enfant est sujet du verbe jouer)



2. La fonction COMPLÉMENT du verbe

Le nom complément du verbe complète le verbe en apportant des précisions sur l'action de celui-ci.

1. le complément d'objet du verbe: comme son nom l'indique, il désigne l'objet ( = personne, chose ou idée ) sur lequel est faite l'action du verbe.
ex.
Je mange une pomme.
Je regarde un passant

Il existe trois sortes de complément d'objet:
les compléments d'objet direct: C.O.D.
les compléments d'objet indirect: C.O.I.
les compléments d'objet second: C.O.S.


a) le complément d'objet direct (construit directement après le verbe )

On le trouve en posant la question QUI ? ou QUOI ? au verbe.
ex.
Paul regarde la télé .

II regarde quoi? --> la télé (le nom télé est complément d'objet direct du verbe regarder ou, C .O.D. )



b) le complément d'objet indirect (construit indirectement -avec à ou de - après le verbe)

On le trouve en posant la question A QUI ? A QUOI ? DE QUI ? DE QUOI ? au verbe.
ex.
Je doute de sa parole.

Je doute DE QUOI ? --> de sa parole
( le nom parole est C.O.I . du verbe douter)

Le pronom personnel C.O.I. est parfois construit sans préposition:
ex.
J'obéis à mes parents ; mais:
Je leur obéis.



c) le complément d'objet second (ou complément d'attribution)

La première appellation (C.O.S.) insiste sur le fait que c'est 1e deuxième complément d'objet d'un verbe:
ex.
Pierre offre un robot à son fils.
(1° C.O.) (2° C.O. )

le 1° C.O. est un complément d'Objet Direct, le 2° C.O. est un complément d'Objet Second.

La deuxième appellation (complément d'attribution), plus ancienne, insiste sur le fait que ce type de complément se trouve derrière des verbes marquant qu'une chose est ATTRIBUÉE ( =donnée, destinée ) à quelqu'un.

Ces verbes sont : attribuer, donner, vendre, louer ...; ou bien encore des verbes comme : dire, ordonner, souhaiter...

Comme le C.0.I. , le C.O.S. est introduit par une préposition (à , pour) mais, le pronom personnel lorsqu'il est C.O.S. est souvent construit sans préposition;

ex.
Je vends ma voiture à mon voisin.
mais:
Je lui vends ma voiture.



2. le complément circonstanciel (C.C.) du verbe: il indique les circonstances dans lesquelles se déroule l'action du verbe.
C'est l'élément de la phrase que l'on peut déplacer (ou supprimer) le plus facilement.
ex.
1) Dans sa chambre, Paul écoute une cassette.
2) Paul écoute une cassette dans sa chambre.
3) Paul écoute une cassette.

Bien que moins précise, la phrase 3 reste grammaticalement correcte.
Le complément circonstanciel n'est pas un élément indispensable de la phrase.



a) le c.c. de lieu du verbe (On le trouve en posant la question OU? D'OU? A QUEL ENDROIT? DANS QUEL LIEU? au verbe).
Le français ne fait pas de distinction très nette (comme l'anglais) entre:
le lieu où l'on est, (I live at Dublin)
le lieu où l'on va, (I go to London)
le lieu d'où l'on vient, (I come from Paris).

ex.
J'habite dans une villa.
Je pars pour Paris
J'habite à Marseille
Je vais à Marseille
Je viens de Londres



b) le c.c. de temps du verbe (On pose la question QUAND? A QUEL MOMENT? DEPUIS COMBIEN DE TEMPS? . . . au verbe)

ex.
Il a neigé en avril dernier.

c) le c.c. de manière, de moyen, d'accompagnement

ex.
Il travaille avec ardeur . (DE QUELLE MANIÈRE?)

Il travaille avec son crayon . (AU MOYEN DE QUOI?)

Il travaille avec son cousin . (EN COMPAGNIE DE QUI?)



d) le c.c. de cause ( A CAUSE DE QUOI ?), de conséquence

X ---------------------------------
origine résultat
(cause ) (conséquence)

ex.
II crie de joie.
(Joie c.c. de cause de crier; la conséquence de cette joie est ici exprimée par crier)

La conséquence est rarement exprimée par un nom; le plus souvent c'est un groupe verbal à l'infinitif ou une proposition subordonnée.

ex.
Je ne suis pas bête au point de tomber dans ce piège.

e) le c.c. de but
(le but se confond parfois avec la cause ou la conséquence; il s'en distingue par le fait que le BUT suppose une VOLONTÉ délibérée dans la recherche d'un résultat. On pose la question DANS QUEL BUT ? . . . au verbe.)

ex.
II travaille pour son avenir .

On distinguera le but de la conséquence:
Il mange trop donc il grossit. (conséquence, il s'agit d'un simple constat),
Il mange beaucoup pour grossir. (le but à atteindre)





f) le c.c. de comparaison
ex.
I1 pense comme moi.



g) le c.c. de concession ou d'opposition (On concède, ( =on admet), qu'il existe un obstacle à la réalisation d'un événement sans que cette opposition annule la réalité du fait exprimé.)

 

 


question: CONTRAIREMENT A QUOI ? MALGRÉ QUOI ?
ex.
I1 va s'amuser malgré son travail.



h) le c.c. de condition
(exprime une condition nécessaire à l'accomplissement d'une action. On pose au verbe la question :A QUELLE CONDITION )

ex.
Il réussira à son examen, avec du travail.
Je viendrai vous voir, sauf empêchement.



3) le complément d'agent du verbe: l'agent (du verbe agir ) c'est celui qui fait l'action du verbe lorsque celui-ci est à la forme passive.

ex.
L'arbre a été abattu par 1e bûcheron.
dans cet exemple le sujet grammatical se contente de subir l'action d'être abattu.
Le complément d'agent est le plus souvent introduit par la préposition par, parfois par la préposition de.

ex.
Michel est apprécié de tous ses camarades.





LES AUTRES COMPLÉMENTS

Remarque: La fonction COMPLÉMENT ne comporte pas que des COMPLÉMENTS DU VERBE. En effet, un nom peut aussi bien compléter un autre NOM , un ADJECTIF , un PRONOM , un ADVERBE ...

Si l'on pose la question DE QUI? ou DE QUOI? à un nom on obtiendra un complément du nom :
(aussi appelé complément de détermination )

ex.
J'ai lu le livre de mon ami.
(le livre de qui? de mon ami, complément du nom "livre").

mais on le trouve aussi avec d'autres prépositions.
ex.
Un vêtement en cuir.
Un pull-over à manches courtes.
Un chemisier sans manches.



Si l'on pose la question A QUI? DE QUI? A QUOI? DE QUOI? à un adjectif on obtient un complément de l'adjectif

ex.
Cette étoffe est douce au toucher.

Si l'on pose ces questions à un adverbe on obtient un complément de l'adverbe

ex.
Ce matin, au marché, j'ai vu beaucoup de monde.

Le groupe "beaucoup de monde " est C.O.D. du verbe voir; à l'intérieur de ce groupe, monde est complément de l'adverbe beaucoup.



La fonction ATTRIBUT

A) L'ATTRIBUT DU SUJET

Le nom qui remplit cette fonction ATTRIBUE (=donne) une qualité (au sens large) au SUJET du verbe.
I1 s'agit 1a d'une fonction par rapport à une autre fonction . . .

ex.
Cet homme est un nain

Nature: nom verbe nom
Fonction : Sujet Attribut du sujet

La qualité d'être nain est ATTRIBUÉE au nom homme qui est SUJET du verbe être.

On ne trouve des attributs du sujet qu'avec des VERBES D'ÉTAT (ou des verbes d'action qui, à l'occasion, remplissent ce rôle )

AVEC UN VERBE D' ÉTAT IL N'Y A JAMAIS DE COMPLÉMENT D'OBJET, IL Y A UN ATTRIBUT DU SUJET.

Le verbe d'état indique l'état du sujet ( = sa situation, son aspect )

Les principaux verbes d'état sont :

ÊTRE , SEMBLER , PARAÎTRE , DEVENIR , DEMEURER , RESTER , AVOIR L'AIR . . .

remarque: pour attribuer une qualité à un nom sujet, on utilise le plus souvent un adjectif qualificatif .

ex.
Le ciel semble gris.

On peut trouver également des attributs du sujet après certains verbes d'action:
- intransitifs
Je suis rentré fatigué.
- transitifs à la voix passive
Il a été élu président.



B) ATTRIBUT DU COMPLÉMENT D'OBJET

La qualité est attribuée non plus au sujet mais au complément d'objet (dans ces phrases il n'est plus question de verbe d'état; en effet, ceux-ci ne peuvent avoir de complément d'objet . . . )

On les trouve souvent construits après des verbes comme: croire , juger , trouver , estimer , rendre, nommer ...
ex.
On nomme cet appareil un ordinateur .

Sujet Verbe C .O .D . ATTRIBUT DU C. OBJET

Comme pour l'attribut du sujet , l'attribut du complément d'objet est souvent un adjectif

ex.
Je crois cette construction solide .

sujet verbe C .O . D . ATTRIBUT DU C. OBJET

 

 

__________________
"Qui n'avance pas recule"
Répondre en citant
Liens Sponsorisés
Ancien 05/06/2011, 12h21   #2
anas et ikram
Membre
 
Inscrit : mai 2011
Messages: 17
Pouvoir de réputation: 44
anas et ikram is a name known to all
Par défaut

Merci bcp
anas et ikram est déconnecté   Répondre en citant
Répondre

Tags
attribut , complément , fonctions , nom , sujet


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


Entrer votre adresse email ICI pour recevoir les nouveautés:

 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 17h19.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc