Page Principale Primaire Collège Qualifiant Fiches et projets Pédagogiques Etudes Françaises FAC CRMEF français Enseignement Sup Bibliothèque
forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > L'enseignement secondaire qualifiant > 2ème année > Le Père Goriot
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 09/05/2017, 19h52
Avatar de Hitman
Hitman Hitman est déconnecté
Super Moderateur
 
Inscrit : juin 2010
Messages: 127
Pouvoir de réputation: 47
Hitman is a glorious beacon of light
Par défaut controle le père Goriot 2 bac numéro 3

 

 

 

 

: Examen de Français pour les candidats libres

saberat
02-04-2009, 10:18
Chers amis je vous propose cet examen de Français avec les réponses

Texte

Vers la fin de la troisième année, le père Goriot réduisit encore ses dépenses en montant au troisième étage et en mettant à 45 francs de pension par mois. Il se passa de tabac, congédia son perruquier et ne mit plus de poudre. Quand le père Goriot parut pour la première fois sans être poudré, son hôtesse laissa échapper une exclamation de surprise en apercevant la couleur de ses cheveux, ils étaient d’un gris sale et verdâtre. Sa physionomie, que des chagrins secrets avaient insensiblement rendue plus triste de jour en jour, semblait la plus désolée de toutes celles qui garnissaient la table …Quand son trousseau fut usé, il acheta du calicot à quatorze sous l’aune pour remplacer son beau ligne. Ses diamants, sa tabatière d’or, sa chaîne, ses bijoux, disparurent un à un. Il avait quitté l’habit blue-barbeau, tout son costume cossu, pour porter, été comme hiver, une redingote de drap marron grossier, un gilet en poil de chèvre, et un pantalon gris en cuir de laine. Il devint progressivement maigre : ses mollets tombèrent ; sa figure, bouffie par le *******ement d’un bonheur bourgeois, se vida démesurément ; son front se plissa, sa mâchoire se dessina. Durant la quatrième année de son établissement rue Neuve-Geneviève, il ne ressemblait plus. Le bon vermicellier de soixante deus ans qui ne paraissait pas en avoir quarante, le bourgeois gros et gras, frais de bêtise, dont la tenue égrillarde régissait les passant, qui avait quelques chose de jeune dans le sourire, semblait être un septuagénaire hébété,vacillant,blafard.

Etude de texte
1- Recopiez et complétez le tableau suivant :
Prénom et nom de
l’auteur
Date et lieu de naissance
Date et lieu de décès
Le courant littéraire qu’il représente
Une de ses œuvres
………………….
………………….
………………..
………………..
………….........
……………….
………………..
……………………..
…………………
…………………..


2- Situez le passage dans l’œuvre.

3- Quelles mesures le père Goriot prend-il pour réduire ses dépenses ?
Citez en quatre.

4- Par quoi l’hôtesse est-elle surprise en voyant Goriot sans poudre ?

5- Relevez dans le texte quatre termes appartenant au champ lexical de la richesse.


6- Complétez le tableau suivant pour dresser le portrait de Goriot.

Etat physique
Etat moral
……………………………………………….
Il devint maigre.
………………………………………………
………………………………………………
Sa mâchoire se dessina
………………………………………………
Chagrin et tristesse
Frais de bêtise



7-Ce portrait est-il valorisant ou dévalorisant ? Justifiez votre réponse.

8-«Ses bijoux disparurent un à un».
La figure de style utilisée dans cet énoncé est :
a- La litote.
b- La comparaison.
c- La répétition.

Production écrite
Sujet :
«Moi seul ai causé le désordre de mes filles, je les ai gâtées» dit le père Goriot en avouant qu’il a mal éduqué ses filles.
Pensez-vous qu’en traitant les enfants avec indulgence extrême, on arrive à leur donner une bonne éducation ?
Développez votre réflexion en vous basant sur des arguments et des exemples tirés de l’œuvre Le Père Goriot et de votre expérience personnelle.

Les réponses
I- Compréhension
Prénom et nom de
l’auteur
Date et lieu de naissance
Date et lieu de décès
Le courant littéraire qu’il représente
Une de ses œuvres
Honoré de
Balzac
1799
Tour Date
18/08/1850
Paris
Le réalisme

…………………
…………………..


2- Le père Goriot s’est installé dans la pension Vauquet depuis 1813pour être proche de ses filles qui refusaient de le recevoir chez elles. Il dépensa toute sa fortune pour ses filles et se voit obligé de réduire ses dépenses. Il se prive de tabac et passe au troisième étage.

3-a : il monte au troisième étage.
b : il se met à 45 francs de pension par mois.
c : il se passa de tabac.
d : il ne met plus de poudre.
4-L’hotesse est surprise par la couleur des cheveux du père Goriot «ils étaient d’un gris sale et verdâtre».
5- Champ lexical de la richesse : diamants, tabatière d’or, sa chaîne, ses bijoux.

6-

Etat physique
Etat moral
Sa physionomie semblait la plus désolée de toutes celles qui garnissaient la table.
Il devint maigre.
ses mollets tombèrent ; sa figure se vida, son front se lissa.
Il semblait être un septuagénaire hébété, vacillant et blafard
Sa mâchoire se dessina
Chagrin et tristesse
Frais de bêtise


7- Ce portrait est dévalorisant parce qu’il présente le père Goriot en déchéance progressive.

8-La figure de style utilisée est a la répétition.





-Situez ce passage dans l’œuvre.

-Complétez le tableau suivant :
Titre de l’œuvre Genre Auteur Siècle


-Quelle est la figure de style employée dans cette phrase ?

-Le ton dominant de ce passage est :
Comique
Tragique
Neutre

 

 

__________________
Visitez Mes Deux Blogs Vous Ne Serez Pas Déçu
http://tutor-par-video.blogspot.com/
http://hitman-dofus.blogspot.com/
Répondre en citant
Liens Sponsorisés
Répondre


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 07h41.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.12 by vBS
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc