Page Principale Primaire Collège Qualifiant Fiches et projets Pédagogiques Etudes Françaises FAC CRMEF français Enseignement Sup Bibliothèque
forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > Divers > Religion
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 09/07/2014, 11h22
prof.ziani prof.ziani est déconnecté
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 64
Messages: 7 387
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut « … Et la bonté envers vos parents »

 

 

 

 

« … Et la bonté envers vos parents »

L'Autorité religieuse, Sayed Muhammad Hussein Fadlallah

Entre la Bonté et la Désobéissance

Allah Le Tout-Puissant a commandé l’Homme la bonté envers ses parents, Il a associé Son obéissance et Son remerciement à leur obéissance et leur remerciement, Il a aussi interdit de les blesser, même si simplement en leur disant le mot « Fi ! », parce qu'ils sont la cause directe de son existence. Ce sont eux qui l’ont élevé depuis son enfance, sacrifiant tout ce qu’ils ont d'effort et d'esprit, de responsabilité et de tendresse, lui offrant la passion et la grâce, et consacrant leur vie pour que la tienne continue, supportant tous les genres de misères pour le voire heureux. Alors, le fait de les traiter avec bonté, en toutes les méthodes possibles, représente une grande valeur qui répond à la valeur spirituelle de l'humanité qui estime la bonté et la grâce... vu que la grâce doit générer la grâce, et que la vie a besoin de la bonté, de la compassion et de la bonté pour atteindre sa plénitude.

Quant à la désobéissance, elle représente l’ingrat et la cruauté, l'irresponsabilité, l’avarice et l'égoïsme, etc., ce qui paralyse l’efficacité de la vie et sa capacité à croître et à continuer, ainsi qu’elle entrave le rôle humanitaire dans la production des valeurs qui entraînent les éléments du bien. Par conséquent, il est un péché majeur qui rend celui qui le commet en enfer.

Les Principes des relations avec les parents

« Et ton Seigneur a décrété de n'adorer que Lui », c'est le principe général menant à tous les sous-principes dépendants, celui de l’unification, de l’adoration à Allah et obéir à Ses commandements et ses interdictions, c’est-à-dire la rébellion contre toutes les autres volontés qui tentent de forcer à succomber aux tyrans et aux arrogants, aux désirs et aux caprices prenant place dans sa vie et circulant dans ses veines. De cette façon, l'homme traite tous les faits, les affaires et les relations du point de vue de ce principe qui trace la ligne entre l'obéissance à Allah et Sa désobéissance. Il s’accrocherait alors à l'obéissance à Allah, parce qu'elle est la réalisation pratique du culte, et se rebellerait contre Sa désobéissance, car elle est la manifestation concrète de la déviation du monothéisme.

« Et la bonté envers vos parents », c'est le premier sentiment qu’il estime quand le sentiment de l’unicité d’Allah accable son âme, car si Allah est la cause ultime de son existence, ses parents en sont la raison directe. De même, si c'est Allah qui lui a accordé toutes les bénédictions qui ont fait sa force de vie lui permettant de survivre, ses parents en ont déployé tous leurs efforts, souffrances et sacrifices afin de nourrir ces éléments et les promouvoir. A cet égard, Allah a voulu que l’homme soit pleinement conscient en ses relations avec ses parents, se rendant compte du secret profond qui maintient ses relations : les sentiments de l’amour et de la miséricorde se caractérisant par la grâce à titre gracieux. Ce sont ces sentiments qui poussent donc à supporter la douleur et la fatigue afin d’assurer le bonheur et l’aisance dans la vie de leur enfant.

Donc, Allah a voulu que l’homme traite ses parents aimablement, par le biais des mots, du toucher, des gestes, des actes, et de l’étreinte spirituelle qu’ils sentent profondément, et qui ressemblent à la façon dont ils l’avait embrassé dans son enfance, un embrassement plein d’affection, d'amour et de bonté.

Lorsque les parents vieillissent, ceci affecte leur humeur, ils deviennent impatients et de mauvaise humeur, affectant ainsi leurs comportements à l'encontre des personnes vivant avec eux, en particulier leurs enfants qui deviennent obliger de réagir négativement à leur égard et pourraient les blesser, puisque le fort met- en général - le faibles sous pression, le blesse et l’insulte. Ainsi, les parents âgés ont certaines caractéristiques innées, mais ce sont leurs attitudes qui conduisent à des réactions négatives de la part de leur enfant.

« Ne leur dis point : « Fi ! »» C’est l’attitude appropriée qu’il faut adopter lorsqu’il doit traiter leurs comportements gênants. Donc si le mot «Fi !» est inadmissible, alors toute réaction plus forte doit également être inadmissible, parce que le principe est l’illégalité de les abuser, et puisque le plus faible est inadmissible, le plus fort l’est évidemment. L’Imam Jaafar Al-Sadiq (p) dit : « Si Allah a trouvé un mot plus banal et médiocre que le mot ?Fi ! ?, Il l’aurait interdit ».

 

 



« Ne les brusque pas», en criant et en adressant des paroles cruelles, « mais adresse-leur des paroles respectueuses» ; des paroles pleines d'amour, d'affection et de gentillesse, ainsi que de respect et de glorification.

« Et par miséricorde, abaisse pour eux l’aile de l’humilité », cela représente une totale humilité et soumission qui apparaissent en paroles, en actions, et dans les acte de pitié et de gratitude. C'est comme si Allah dit à l’homme qu’il doit prendre ses parents sous ses ailes comme l'oiseau mère fait à ses poussins. Ainsi, on comprend qu’Allah ne veut pas que l'enfant incite son sens de dignité envers ses parents, mais plutôt, son sentiment d'humilité qui se dégage du sentiment de la miséricorde et de l'amour lui permettant de supporter ceux qu'il aime, un fait qui n'est pas accepter des autres, et leur pardonne quand ils le blessent. C’est l'esprit humain [le plus sublime] ouvert sur la miséricorde, l’esprit qui nous apprend comment différencier entre les sentiments de miséricorde et ceux de l'humiliation, et en sera reconnaissant à ceux qui ont été bons envers lui et l’ont traité avec amour et miséricorde, et de redonner les mêmes sentiments nobles, de sorte que le mouvement de l'humanité envers la grâce continuerait sous forme d’un sentiment noble de gratitude qui préserve tout le bien dont ils étaient entourés.

Ce sentiment de miséricorde rappelle l’homme de son histoire personnelle avec ses parents... Il se rappelle comment ils s’usaient pour qu’il se repose, comment ils restaient éveiller pour qu’il dorme, comment ils restaient affamer pour assouvir sa faim, comment ils sacrifiaient leur vie pour assurer la croissance de son corps et son esprit, comment ils l'embrassaient de leur bonté pour le protéger contre tout ce qui pourrait lui faire du mal… Tous ces souvenirs rempliront son esprit, son cœur et ses sentiments, pour devenir accabler par un sentiment de bonté, puisqu’il est témoin de toutes les faiblesses que ses parents ont atteints, et se souvient bien qu'il faisait part de tout cela. Il invoquerait Allah solennellement et pieusement à leur pardonner, à prendre soin d'eux et à les protéger, car Allah est capable de faire ce que, lui, est incapable de faire à cet égard, quoique que la miséricorde d'Allah couvre à la fois ce monde et l'Au-Delà.

Ainsi, Allah veut approfondir le sentiment humanitaire de l'amour, de la miséricorde et de la bonté envers les parents pour leur faire sentir que les efforts qu'ils avaient déployés ne vont pas en vain et pour gagner ainsi une sorte de compensation spirituelle en retour.

Néanmoins, le type d'obéissance qu’exige l'Islam des enfants envers leurs parents est celui de la bonté et de la charité, et non celui de la responsabilité envers notre obéissance à Allah, au Messager (p) et aux Imams (p). S’ils commandent à leur enfant par exemple de faire ce qui va contre leurs intérêts concernant sa religion ou sa vie mondaine, alors les enfants ne sont pas obligés de les obéir, mais doivent faire face à la situation avec beaucoup de flexibilité.

 

 

Répondre en citant
Liens Sponsorisés
  #2  
Ancien 11/04/2019, 08h46
Fabbb Fabbb est déconnecté
Membre
 
Inscrit : avril 2016
Messages: 10
Pouvoir de réputation: 39
Fabbb is a name known to all
Par défaut

 

 

 

 

As salam aleyk, merci pour le rappel , en effet les hadiths sur les parents sont nombreux

 

 

Répondre en citant
Répondre


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 19h18.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.12 by vBS
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc