Page Principale Primaire Collège Qualifiant Fiches et projets Pédagogiques Etudes Françaises FAC CRMEF français Enseignement Sup Bibliothèque
forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > L'enseignement secondaire qualifiant > 2ème année > Le Père Goriot
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 12/05/2018, 17h42
Avatar de Français Maroc
Français Maroc Français Maroc est déconnecté
directeur général
 
Inscrit : février 2010
Lieu: Maroc
Âge: 34
Messages: 1 369
Pouvoir de réputation: 47
Français Maroc has much to be proud of
Par défaut contrôle 9 : le Père Goriot ( évaluation )

 

 

 

 

CONTRÔLE CONTINU N° 1 DU DEUXIEME SEMESTRE

Évaluation sommative
Le père Goriot


Texte :

A la Chaussée-d’Antin, madame de Restaud avait dans sa cour le fin cabriolet de l’homme de vingt-six ans. Au faubourg Saint-Germain, attendait le luxe d’un grand seigneur, un équipage que trente mille francs n’auraient pas payé.




- Qui donc est là ? se dit Eugène en comprenant un peu tardivement qu’il devait se rencontrer à Paris bien peu de femmes qui ne fussent occupées, et que la conquête d’une de ces reines coûtait plus que du sang. Diantre ! ma cousine aura sans doute aussi son Maxime.

 

 



Il monta le perron la mort dans l’âme. A son aspect la porte vitrée s’ouvrit ; il trouva les valets sérieux comme des ânes qu’on étrille. La fête à laquelle il avait assisté s’était donnée dans les grands appartements de réception, situés au rez-de-chaussée de l’hôtel de Beauséant. N’ayant pas eu le temps, entre l’invitation et le bal, de faire une visite à sa cousine, il n’avait donc pas encore pénétré dans les appartements de madame de Beauséant ; il allait donc voir pour la première fois les merveilles de cette élégance personnelle qui trahit l’âme et les mœurs d’une femme de distinction. Etude d’autant plus curieuse que le salon de madame de Restaud lui fournissait un terme de comparaison. A quatre heures et demie la vicomtesse était visible. Cinq minutes plus tôt, elle n’eût pas reçu son cousin. Eugène, qui ne savait rien des diverses étiquettes parisiennes, fut conduit par un grand escalier plein de fleurs, blanc de ton, à rampe dorée, à tapis rouge, chez madame de Beauséant, dont il ignorait la biographie verbale, une de ces changeantes histoires qui se content tous les soirs d’oreille à oreille dans les salons de Paris.


I- Compréhension :

1. Complétez le tableau suivant après l’avoir reproduit sur votre copie :



2. Ce passage se situe-t-il au début, au milieu ou à la fin de l’œuvre ? Justifiez votre réponse en vous appuyant sur votre connaissance de l’œuvre.

3. Complétez le tableau suivant :



4. Dès son arrivée à la maison de Madame Beauséant, que compare Eugène ? Que constate-t-il ?

5. A travers le regard de quel personnage se fait la description de la maison de Madame Beauséant ?

6. Quel genre de description est-elle adoptée ici ? Justifiez votre réponse.

7.
a- Quelles sont les pièces décrites par le narrateur ?

b- Relevez la caractérisation des éléments décrits :


c- Quelle impression se dégage de cette description ?

8. Relevez la phrase qui annonce la relation entre le lieu décrit et la personne qui y habite ?


 

 

Répondre en citant
Liens Sponsorisés
Répondre


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


Entrer votre adresse email ICI pour recevoir les nouveautés:

 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 16h56.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc