Page Principale Primaire Collège Qualifiant Fiches et projets Pédagogiques Etudes Françaises FAC CRMEF français Enseignement Sup Bibliothèque
forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > L'enseignement secondaire qualifiant > 2ème année > Le Père Goriot
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 12/05/2018, 17h37
Avatar de Français Maroc
Français Maroc Français Maroc est déconnecté
directeur général
 
Inscrit : février 2010
Lieu: Maroc
Âge: 34
Messages: 1 369
Pouvoir de réputation: 47
Français Maroc has much to be proud of
Par défaut contrôle 2 : le Père Goriot ( évaluation )

 

 

 

 

CONTRÔLE CONTINU N° 1 DU DEUXIEME SEMESTRE
Voilà le carrefour de la vie, jeune homme, choisissez. Vous avez déjà choisi : vous êtes allé chez notre cousine de Beauséant, et vous y avez flairé le luxe. Vous êtes allé chez madame de Restaud, la fille du père Goriot, et vous y avez flairé la Parisienne. Ce jour-là vous êtes revenu avec un mot écrit sur votre front, et que j'ai bien su lire, Parvenir ! Parvenir à tout prix. Bravo ! ai-je dit, voilà un gaillard qui me va. Il vous a fallu de l'argent. Où en prendre ? Vous avez saigné vos soeurs. Tous les frères flouent plus ou moins leurs soeurs. Vos quinze cents francs arrachés, Dieu sait comme ! Dans un pays où l'on trouve plus de châtaignes que de pièces de cent sous, vont filer comme des soldats à la maraude. Après, que ferez-vous? Vous travaillerez ? Le travail, compris
comme vous le comprenez en ce moment, donne, dans les vieux jours, un appartement chez maman Vauquer, à des gars de la force de Poiret. Une rapide fortune est le problème que se proposent de résoudre en ce moment cinquante mille jeunes gens qui se trouvent tous dans votre position. Vous êtes une unité de ce nombre-là. Jugez des efforts que vous avez à faire et de l'acharnement du combat. Il faut vous manger les uns les autres comme des araignées dans un pot, attendu qu'il n'y a pas cinquante mille bonnes places. Savez-vous comment on fait son chemin ici ? Par l'éclat du génie ou par l'adresse de la corruption. Il faut entrer dans cette masse d'hommes comme un boulet de canon, ou s'y glisser comme une peste. L'honnêteté ne sert à rien.
I-Compréhension :
1-Complétez le tableau suivant pour présenter l'oeuvre dont le texte est extrait :
Titre de l'oeuvre et date de parution Nom de l'auteur sa date et lieu de naissance Genre de l'œuvre Courant littéraire


2-A quelle personne s'adresse –t-on dans ce texte ? Relevez du texte deux caractéristiques de ce jeune homme? ..............……………………………………………………….…
3-Quels conseils donne – t- on au jeune homme afin d'accéder à la société mondaine ?
..............………………………………………………………..
4-Comment trouvez-vous le personnage qui prodiguer ce genre de conseil ?
..............…………
5-Relevez de la fin du texte une comparaison en indiquant ses trois constituants.
.......…………………………..
6-Indiquez dans ce passage un énoncé qui montre bien l'esprit matérialiste des jeunes parvenus.
.......…………………………..
7-Relevez deux mots appartenant au champ lexical de:
-la famille: ……………………………..…………- la guerre………………………………………………..
9-Expliquez cet énoncé : « Le travail, compris comme vous le comprenez en ce moment, donne, dans les vieux jours, un appartement chez maman Vauquer, »


Réponse

CONTRÔLE CONTINU N°2 DU DEUXIEME SEMESTRE

Voilà le carrefour de la vie, jeune homme, choisissez. Vous avez déjà choisi : vous êtes allé chez notre cousine de Beauséant, et vous y avez flairé le luxe. Vous êtes allé chez madame de Restaud, la fille du père Goriot, et vous y avez flairé la Parisienne. Ce jour-là vous êtes revenu avec un mot écrit sur votre front, et que j'ai bien su lire Parvenir ! Parvenir à tout prix. Bravo ! Ai-je dit, voilà un gaillard qui me va. Il vous a fallu de l'argent. Où en prendre ? Vous avez saigné vos sœurs. Tous les frères flouent plus ou moins leurs sœurs. Vos quinze cents francs arrachés, Dieu sait comme ! Dans un pays où l'on trouve plus de châtaignes que de pièces de cent sous, vont filer comme des soldats à la maraude. Après, que ferez-vous ? Vous travaillerez ? Le travail, compris comme vous le comprenez en ce moment, donne, dans les vieux jours, un appartement chez maman Vauquer, à des gars de la force de Poiret. Une rapide fortune est le problème que se proposent de résoudre en ce moment cinquante mille jeunes gens qui se trouvent tous dans votre position. Vous êtes une unité de ce nombre-là. Jugez des efforts que vous avez à faire et de l'acharnement du combat. Il faut vous manger les uns les autres comme des araignées dans un pot, attendu qu'il n'y a pas cinquante mille bonnes places. Savez-vous comment on fait son chemin ici ? Par l'éclat du génie ou par l'adresse de la corruption. Il faut entrer dans cette masse d'hommes comme un boulet de canon, ou s'y glisser comme une peste. L'honnêteté ne sert à rien.

Lexique : 1- flouent : escroquent : volent: arnaquent: détroussent 2- maraude : grappillage : vol

I-Compréhension

 

 



1-Complétez le tableau suivant pour présenter l’œuvre dont le texte est extrait :

Titre de l’œuvre Date de parution Genre de l’œuvre Nom de l’auteur

.................................................. ........

2-A quelle personne s’adresse –t- on dans ce texte ? Relevez du texte deux caractéristiques de ce jeune homme.

.................................................. ......

3-Quels conseils donne -t-on au jeune homme afin d’accéder à la société mondaine ?

.................................................. .......

4-Relevez de la fin du texte une comparaison en indiquant le moyen de comparaison employé

................................................

5- Remplacez le complément souligné par le pronom personnel convenable

• Le père Goriot habite la pension.

• .................................................. .

• Il se rappelle de ses années d’enfance.

• .................................................. ........

• Le père Goriot ne cesse de penser à des filles.

• .................................................. ............

• Cette pension bourgeoise appartient à Madame Vauquer.

• .................................................. ............ 6-Soulignez les caractérisations dans les phrases suivantes :

• Une rapide fortune est le problème que se proposent de résoudre en ce moment cinquante mille

jeunes gens qui se trouvent tous dans votre position.

• Le travail, compris comme vous le comprenez en ce moment, donne, dans les vieux jours, un

appartement chez maman Vauquer, à des gars de la force de Poiret.

7- « L’argent fait-il le bonheur ? Qu’en pensez-vous ?

.................................................. ...........


 

 

Répondre en citant
Liens Sponsorisés
Répondre


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


Entrer votre adresse email ICI pour recevoir les nouveautés:

 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 16h54.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc