Page Principale Primaire Collège Qualifiant Fiches et projets Pédagogiques Etudes Françaises FAC CRMEF français Enseignement Sup Bibliothèque
forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > L'enseignement secondaire qualifiant > Cours et examens > Production écrite
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 12/05/2012, 21h08
prof.ziani prof.ziani est déconnecté
professeur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Âge: 64
Messages: 7 275
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut Ecrire: un acte redouté par nos étudiants

 

 

 

 

Ecrire: un acte redouté par nos étudiants
Peur,hésitation,doute, voilà les sentiments que déclenche le mot "écrire" chez beaucoup d'étudiants qui, sous l'emprise de ces émotions, ont abandonné depuis longtemps leurs plumes.

 

 




Ce qu'on obtien, ce sont des jeunes qui vivent dans l'ignorance de leurs potentialités,car écrire c'est également se découvrir!
Ainsi, si l'expression écrite répond à un besoin vital chez l'homme, celle-ci est presque absente de leurs pratiques quotidiennes. J'ose dire que ces étudiants souffrent d'un manque d' "identité" particulière, d'une marque grâce à laquelle on peut les différencier. Tous leurs désir, expériences, intérêts, visions du monde extérieur...Tout ce qui leur permet de se connaître est voilé parce qu'ils redoutent cet acte qui s'appelle: écrire.

Résultats :des profils d'une grande compétence technique ternie par une pâleur de la personnalité. Largement dépassés par les évènements, ils refusent de les apprivoiser. En fait, ils ne savent pas qu'écrire, c'est dans une certaine mesure, dominer.

D'où vient cette "phobie" d'écriture?

L'unique raison, celle qui domine toutes les autres: c'est la peur.

La peur de commettre des erreurs liées à la langue
La peur de ne pas produire: le mythe de l'inspiration
La peur de ne pas donner la plus belle tournure: besoin de perfection
La peur du regard de l'autre: on croit qu'il nous épie lorsque nous écrivons
La peur de se livrer, de se dénuder: peur de trahison

En gros, la peur de revivre les mêmes souffrances d'antan. Pour certains étudiants, le fantôme du stylo rouge est toujours présent, le claquement de la sentence dévastatrice résonne encore dans leurs oreilles: "vous écrivez mal parce que vous ne lisez pas assez!". Jamais l'écriture n'a été l'apanage des grands lecteurs. Des personnes dévores des centaines de livres et sont incapable de produire un texte correcte. D'autres lisent juste l'essentiel et produisent des livres incroyables.
A mon sens, ce qui fait la différence entre les deux, c'est que les deuxième ont compris l'utilité de l'écriture comme moyen d'expression et de communication. Pendant leurs lectures, ils s'intéressent à la fois au contenu et à la forme de ce contenu. Ils savent que l'écriture doit s'installer dans des conditions communicatives pour qu'elle aie un sens positif pour eux et pour les autres.

Pour que nos étudiants modifient leur rapport à l'écriture un "coaching écriture" est de l'ordre des priorités. Je crois que nous devons commencer d'abord par agir sur cette peur qui bloque avant de proposer un écrit professionnel.

http://www.francaismaroc.com/vb/mtwer.php?url=http%3A%2F%2Fexpressioncommunication .blogspot.com

 

 

Répondre en citant
Liens Sponsorisés
Répondre


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


Entrer votre adresse email ICI pour recevoir les nouveautés:

 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 18h01.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc