Page Principale Primaire Collège Qualifiant Fiches et projets Pédagogiques Etudes Françaises FAC CRMEF français Enseignement Sup Bibliothèque
forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > L'enseignement supérieur > CRMEF français > Gestion
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 06/06/2015, 17h13
Avatar de Français Maroc
Français Maroc Français Maroc est déconnecté
directeur général
 
Inscrit : février 2010
Lieu: Maroc
Âge: 35
Messages: 1 383
Pouvoir de réputation: 47
Français Maroc has much to be proud of
Par défaut Les techniques d’animation CRMEF

 

 

 

 

Il s’agit de la manière de concevoir une séance d’animation en utilisant des supports pédagogiques ou non. Les techniques exploitent le support et créent une dynamique de réflexion : grâce à la technique on devient acteur de l’animation, on ne la subit pas. Il est très important de varier les techniques dans une animation avec des enfants.

->le brainstorming Finalité : cette technique facilite l’émergence d’un grand nombre d’idées sur un problème ou un thème(ex programme racisme : comment peut-on lutter contre le racisme). L’intérêt du brainstorming figure aussi dans le fait d’écouter les autres. Les idées émises par un individu provoquent une réaction en chaîne chez d’autres individus . Possibilité de l’utiliser en phase de représentations mentales, phase de représentation, phase de créativité, phase d’évaluation.

Déroulement : Cette technique peut s’utiliser en début de séance ou fin de séance dans un temps limité, nous l’organiser de façon orale.

Attitude de l’animateur : Il a une attitude non-directive sur le fond. Il accueille toutes les idées en évitant tout jugement de valeur (même chose pour les participants) afin de faciliter au mieux la créativité.

Difficultés possibles : Une fatigue peut se faire sentir assez rapidement, liée à l’excitation intellectuelle et physique provoquée par la forme d’animation proposée. Cette technique est à conseiller pour un temps réduit

->le mur blanc Finalité : le mur blanc a pour but de permettre une expression graphique (écriture, dessin, graphisme, bandes dessinées, caricature) simultanée de tout un groupe. Il favorise donc l’expression individuelle et les réactions à ce que chacun met sur le mur blanc. (ex : éducation contre le racisme)

Déroulement : le mur blanc est un mur qu’il faut réaliser, attention au support, le papier est fragile (sur un mur peint le feutre traverse) ou le problème du tableau Veleda. Utiliser le verso d’affiches est une bonne méthode. Le mur doit être aux proportions des participants, chacun doit pouvoir bénéficier d’un espace suffisant pour son expression. L’animateur présente les règles : juste un mur d’expression ou mur blanc débat où je peux répondre aux dessins, énoncés d’un autre. L’animateur clôt la séance au terme du temps qui était imparti et explique l’utilisation qui sera faite du mur blanc : enchaînement sur une autre séance, fresque accrochée dans la classe, utilisation pour un spectacle, une rencontre de parents.

Difficultés : Il faut prendre beaucoup de précaution pour l’organisation matérielle du mur blanc. De plus, l’espace choisi doit être propice à ce type de travail (difficile dans la classe). Ne pas clore la séance trop tôt (45 mn). Il est fréquent que le groupe marque des pauses. Cela ne veut pas dire que son imagination est tarie et sa production terminée. L’exploitation du mur blanc n’est pas aisée. La masse d’informations qu’il contient est souvent considérable, et il est difficile par la suite de l’organiser. Or, cela est indispensable si l’on ne veut pas que ce temps de travail ne soit qu’un défouloir graphique. L’animateur peut opérer des synthèses et les présenter au groupe. En ce sens, le mur blanc peut être une phase préalable à un débat ou à un travail plus approfondi.

Attitude de l’animateur : C’est le garant de la bonne organisation matérielle de la séance. Il se doit de n’avoir aucune directive sur le fond (ce qui est porté sur le mur blanc, sauf si cela dépasse des règles énoncées plus tôt). Il peut éventuellement faciliter l’expression de personnes en difficulté. Cette technique exige très peu d’interventions durant son déroulement, mais énormément de travail de préparation et d’exploitation.

->le philips 6x6 Finalité : Cette technique tire son nom de son auteur et de son mode de répartition du temps et des participants (6 mn, 6 personnes). Elle a pour but de faciliter l’expression personnelle et collective en petit groupe et en grand groupe.

Déroulement : la classe est fractionnée en sous groupes de 6 membres Chaque sous groupe désigne un rapporteur et discute pendant six minutes du thème, de l’énigme proposé, puis au terme de ces six minutes, les rapporteurs se retrouvent autour d’une table centrale et font part de la solution ou réflexion propre à leur groupe de référence. L’animateur fait la synthèse des réponses et donne une autre énigme. (une séance de 2h ).

Attitude de l’animateur : Pour mettre en œuvre cette technique, l’animateur doit veiller à proposer un contenu de discussion qui puisse s’analyser par phases de temps très limitées. Après chaque phase, l’animateur effectue une synthèse objective et n’apporte dans celle-ci aucune suggestion ou interprétation personnelle.

Difficultés possibles : Un propos ou une proposition peut être noyé dans la masse des informations que reçoit le rapporteur du groupe et du coup non retenue. Si on emploie la technique du 6x6 avec plusieurs allers retours, veiller à canaliser l’énergie, la fatigue implique un changement de rapporteur (important au niveau du rythme).

Le philips 6x6 est une bonne technique pour les jeux de rôle (ex : commerce équitable, groupe d’ONG, groupe d’industriels, groupe d’employés).

->le symposium C’est une technique de mini-exposé de 10 mn par groupe. (entre les mini exposé, séance de questions-réponses). Cela s’enchaîne très bien après une séance d’information générale sur la thématique choisie (l’éducation et le droit des enfants par exemple, possibilité avec le racisme).

Mini exposé possible sur le thème de l’éducation (la non scolarisation des filles, la guerre, le nomadisme, le travail des enfants).

Mini exposé possible sur le thème du travail des enfants (les causes, les conséquences, les lois, les différents secteurs d’activité) et nous pouvons enchaîner sur le thème du commerce équitable (jouets fabriqués dans la douleur – code de conduite des entreprises).

Mini exposé sur le thème de l’éducation contre le racisme (histoire de l’immigration)

Déroulement : Les enfants organisent dans un temps de classe leur mini exposés sur des documents prêtés ou qu’ils se sont procurés (démarche de recherche intéressante à initier). Il est possible de réutiliser les productions, soit pour aller plus loin, soit pour une autre classe comme point de départ.

Intérêt : Travail en groupe et appropriation du thème (l’enfant est au centre de l’apprentissage).

Cette technique nous permet d’enchaîner sur un débat (autre technique possible) ou sur le Panel.

->le débat L’intérêt d’enchaîner sur un débat (ex : travail des enfants) est que les élèves par le symposium ont déjà acquis des connaissances. Nous pouvons donc cibler le débat sur des questions de boycott, de pour ou contre etc.

La technique du débat demande une machinerie et une posture bien définies.

Machinerie : mise en place d’outils de travail (prise de note, papier, tableau etc…).

Posture de l’animateur : (c’est un travail que l’on peut faire au niveau des collèges)
- Présenter clairement le sujet et sa problématique, le temps dont on dispose (très important pour la fin, souvent le débat se prolonge et le temps de synthèse est rogné, ce qui est fondamental).
- S’assurer de la compréhension du sujet (très important pour les scolaires).
- Susciter le maximum d’interventions sur le sujet
- Enregistrer fidèlement tout ce qui sort, afin d’avoir le maximum d’avis, de piste.
- Signaler au groupe les grandes idées qui se dégagent
- Contrôler le rythme afin que chaque point, soit suffisamment abordé.
- Déceler les lassitudes ou les décrochages pour synthétiser
- Etre aux aguets sur les relations entre participants car de la cohérence dépend la progression.
- Ne pas hacher la discussion, éviter d’être l’intervenant qui aura le plus grand nombre d’interventions.

Fin de débat : on fait le point sur les idées majeures, les initiatives futures si il y en a. On fait mesurer au groupe le chemin parcouru en redonnant les pistes de départ.

->le Panel Cette technique, qui doit son appellation au terme anglais « échantillon » a pour but de réunir 5 à 7 personnes représentatives du grand groupe qui vont confronter leurs idées, leurs connaissances, leurs opinions autour d’un thème donné, sous forme de table ronde en partant de l’acquis des sous- groupes. Cette technique facilite l’expression du groupe, permet une grande interactivité entre l’animateur intervenant et la totalité du groupe. C’est une technique à utiliser pour des collégiens et des lycéens.

Déroulement : Il existe plusieurs façons d’appréhender cette technique, celle retenue par l’association est la suivante : 4 représentants de chaque groupe se retrouvent au centre du débat avec l’intervenant. Un débat est lancé sur un thème préparé auparavant, chaque sous-groupe ayant sa spécificité (travail des enfants, thème général, sous-groupe, travail des enfants dans l’informel, un groupe sur la définition, textes internationaux, un groupe sur les initiatives etc., un groupe sur le travail domestique des filles.) Le débat est lancé, chaque sous-groupe fait passer des informations écrites par un secrétaire qui lui transmet.

Attitude de l’animateur : c’est une technique très intéressante, mais difficile à animer, il faut répondre aux questions des différents groupes puis à son tour les questionner afin d’interroger le sous-groupe sur leur connaissance.

 

 



D’autres techniques peuvent être mises en place à partir de supports pédagogiques : parcours enquête autour d’une exposition, photo langage, jeu de rôle, jeu de l’oie...

 

 

Répondre en citant
Liens Sponsorisés
Répondre


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 22h37.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.12 by vBS
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc