forums Albums groups

 

 


Revenir en arrière   Forums français Maroc > L'enseignement secondaire qualifiant > Cours et examens > Production écrite
 Inscription FAQ Membres Calendrier Marquer les messages comme lus

 

 

Répondre
 
Outils du sujet Affichage du sujet
  #1  
Ancien 28/11/2010, 14h13
prof.ziani prof.ziani est déconnecté
Super Moderateur
 
Inscrit : mars 2010
Lieu: prof.ziani@gmail.com
Messages: 5 573
Pouvoir de réputation: 47
prof.ziani has a reputation beyond repute prof.ziani has a reputation beyond repute
Par défaut Souvenir d'enfance

 

 

 

 

 

 

Souvenir d'enfance

Sujet : Racontez un souvenir qui vous a profondément marqué.


Un jour à l'occasion de la fête de l'Achoura, quand j'avais encore six ans, je suis allé avec mon oncle maternel au souk qui occupait une immense place entourée de hautes murailles. Mais il n'y avait pas une place libre, les hommes étaient tellement nombreux. Les tentes des marchands ressemblaient à des champignons.
Les cris stridents des commerçants m'étourdissaient. La chaleur était torride. Les gens pressés ou absorbés par leurs soucis me bousculaient de temps à autre. Je m'arrêtais fréquemment devant l'étal d'un vendeur de friandises afin de déguster du regard les délices qui s'offraient à mes yeux.
Je m'oubliais et mon oncle, qui ne faisait pas attention à moi, s'éloignait. Lorsque je me rendis compte qu'il avait disparu, je courais en me faufilant entre les jambes des hommes et des femmes pour le rejoindre.

 

 


Mais, à un certain moment je fus attiré par une foule d'individus qui encerclaient un homme tenant en laisse un singe. La curiosité était plus forte que la crainte de perdre la trace de mon oncle. Je m'arrêtai donc pour jouir du spectacle de la bête qui obéissait à son maître tout en exécutant des acrobaties magnifiques. C'était vraiment admirable ! J'oubliais tout. Rien n'existait plus pour moi.
Je ne sus pas exactement combien de temps s'était écoulé quand la foule se dispersa. Ce fut en ce moment-là que je réalisai que plusieurs heures s'étaient écoulées et que mon oncle n'était plus à mes côtés. Je commençais à crier et à courir dans tous les sens. Quelques hommes essayèrent de me calmer ; mais je ne faisais pas attention à leurs paroles : j'étais paniqué.
Le souk commença à se vider. Ma peur grandissait et mes cris redoublaient de force.
Soudain, un gendarme s'arrêta près de moi me prit par la main, m'emmena à la gendarmerie. Il me fît asseoir sur une chaise. Il me sembla que j'avais attendu une éternité ! Je vis alors mon oncle stupéfait, les yeux pleins d'inquiétude. Je courus vers lui. II me prit dans ses bras ; tout ému je commençai à pleurer.
D'après M. LAABOU

 

 

 

 

 

 


Dernière modification de prof.ziani, 29/02/2012 à 22h20
Répondre en citant
Liens Sponsorisés


Répondre


Utilisateurs lisant actuellement ce sujet : 1 (0 membre(s) et 1 visiteur(s))
 
Outils du sujet
Affichage du sujet

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé


Entrer votre adresse email ICI pour recevoir les nouveautés:

 


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 05h36.

Propulsé par vBulletin® version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française par vBulletin-Ressources.com
Copyright Français Maroc